Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Des problèmes persistants en France et dans le monde auxquels il faut remédier

Dons du sang par aphérèse -

Par / 9 juillet 2020

Question écrite n° 17250

M. Pierre Laurent attire l’attention de M. le ministre des solidarités et de la santé sur de possibles problèmes de santé publique engendrés par une partie des machines utilisées pour les dons du sang par aphérèse en France et dans le monde.

L’aphérèse est une technique de prélèvement de certains composants sanguins par circulation extra corporelle du sang.

Le détail technique de ces problèmes a déjà été exposé notamment dans sa question écrite n° 9113 du 21 février 2019 et dans la proposition de résolution de l’Assemblée nationale n° 1444 tendant à la création d’une commission d’enquête sur l’affaire de machines défectueuses utilisées pour le prélèvement du plasma dans le système transfusionnel français du 27 novembre 2018.

Suite à diverses alertes et à une plainte en mai 2018, les pouvoirs publics français ont suspendu l’utilisation des machines PCS2 de la marque américaine Haemonetics mais il reste des craintes sur les machines à plaquettes MCS+ de la même marque et utilisées notamment en France.

Par ailleurs le protocole de suivi des machines PCS2 dont l’utilisation a été suspendue n’est pas connu. D’aucuns craignent que ces machines aient pu être récupérées par la société Haemonetics pour être reconditionnées et revendues notamment dans des pays pauvres.

En outre des centaines d’incidents liés aux particules ont été signalés dans d’autres pays au cours des quinze dernières années (États-Unis, Allemagne, Chine, Japon, Taïwan, Canada, Suède, Pays-Bas, Royaume-Uni, Australie, etc.).

C’est d’autant plus inquiétant dans le contexte actuel que l’utilisation du plasma est en pleine expansion car il est aujourd’hui testé pour soigner les patients touchés par le coronavirus. De ce fait un consortium de journalistes international a publié simultanément le premier juillet 2020 des articles dans plusieurs journaux dans le monde sur les problèmes persistants liés à certaines machines effectuant l’aphérèse dans nombre de pays.

Pour toutes ces raisons il lui demande que la commission d’accès aux documents administratifs communique le protocole de suivi des machines PCS2 dont l’utilisation a été suspendue en France et ce en vue de les retirer définitivement du marché. Il lui demande également que ce retrait concerne également des machines à plaquettes MCS+ sur lesquelles des problèmes ont également été constatés. Au vu de l’aspect international et grave des problèmes liés à une partie des machines utilisées pour des dons du sang par aphérèse, il lui demande enfin que la France alerte sans délai l’organisation mondiale de la santé à ce sujet.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Une véritable rupture d’égalité au regard de la loi

Accès au monde du livre au bénéfice des aveugles - Par / 12 janvier 2022

Les questions écrites Erreur du gouvernement en votre défaveur

Prime inflation et compensation aux organismes de sécurité sociale - Par / 12 janvier 2022

Les questions écrites Situation du tribunal judiciaire de Lille

Question écrite au Ministre de la Justice - Par / 10 janvier 2022

Les questions écrites Alerte sur les stocks de sang !

En 2021, des milliers de collectes ont été supprimées du fait de la crise sanitaire. - Par / 7 janvier 2022

Les questions écrites Élaboration du plan greffe 4

Comment redonner espoir aux 16 000 patient·es en attente ? - Par / 17 décembre 2021

Les questions écrites Pleine application du Ségur de la Santé au travailleurs médicaux du privé non lucratif !

Revaloriser l’ensemble des métiers du social et médico-social du secteur privé à but non lucratif - Par / 9 décembre 2021

Les questions écrites Baisse des APL

Plus de 10 milliards d’euros d’économies faites au détriment des plus modestes depuis 5 ans. - Par / 2 décembre 2021

Les questions écrites Conditions d’exercice de la profession de conducteur d’autobus et autocars

Question écrite au ministre délégué auprès de la ministre de la transition écologique, chargé des transports - Par / 1er décembre 2021

Les questions écrites Pleine solidarité envers les juges et avocates afghanes.

Accorder l’asile constitutionnel aux femmes de l’appereil judiciaire républicain afghan. - Par / 26 novembre 2021

Les questions écrites Prolongation de la trêve hivernale

Question écrite à la ministre déléguée auprès de la ministre de la transition écologique, chargée du logement - Par / 26 novembre 2021

Les questions écrites La lumière doit être faite

Coopération militaire France-Égypte - Par / 24 novembre 2021

Les questions écrites Il faut mieux former les policiers !

Mauvaise prise en charge des victimes de violences sexistes et sexuelles - Par / 23 novembre 2021

Les questions écrites Appliquer l’interdiction de vente d’alcool aux mineurs.

Respect des articles L. 3342-1 et L. 3342-3 du code de la santé publique par la distribution. - Par / 18 novembre 2021

Les questions écrites Prévenir une nouvelle crise majeure et déstabilisatrice

Situation en République démocratique du Congo - Par / 17 novembre 2021

Les questions écrites Suppression de la taxe sur les crémations

Question écrite au Ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales - Par / 11 novembre 2021

Les questions écrites Nécessaire revalorisation des rémunérations et des métiers de la fonction publique

Question écrite à la ministre de la transformation et de la fonction publiques - Par / 4 novembre 2021

Les questions écrites Des professionnels qualifiés

Infirmiers anesthésistes diplômés d’État - Par / 29 octobre 2021

Administration