Groupe Communiste, Républicain, Citoyen, Écologiste - Kanaky

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Dispositif Santé, Sport, Culture, Civisme

Temps périscolaire et scolaire -

Par / 11 juin 2020

Mme Laurence Cohen interroge M. le ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse sur le dispositif « santé, sport, culture, civisme » (2S2C) initié dans les établissements scolaires primaires et secondaires depuis le 11 mai 2020.

En raison du protocole sanitaire lié à la Covid-19, le retour en classe est aujourd’hui toujours très limité et restreint. Avec ce dispositif, le Gouvernement entend assurer l’accueil des élèves pendant le temps scolaire par d’autres intervenants que leurs professeurs en proposant d’encadrer des activités dans les domaines de la santé, du sport, de la culture et du civisme.

Si les intentions peuvent sembler louables, cette décision suscite plusieurs interrogations et inquiétudes : tout d’abord, il n’y a eu aucune concertation ni avec la communauté éducative ni avec les possibles intervenants. Ces derniers s’étonnent, par ailleurs, de voir que les projets artistiques et culturels initialement prévus et construits avec les élèves ne peuvent se tenir alors que dans le même temps, il est leur demandé de mettre en place d’autres projets, dans un temps très court. Ces artistes s’inquiètent car la rémunération annoncée est inférieure à la rémunération classique pour ce genre de prestation. Les professeurs d’éducation physique et sportive (EPS) s’inquiètent, quant à eux, d’une possible concurrence avec les clubs sportifs qui pourront pénétrer dans les établissements scolaires et mettre en place des ateliers.

D’une manière générale, ce dispositif semble être une possibilité pour l’État de se dégager de sa responsabilité en faisant appel à des intervenants extérieurs tels que des clubs, des associations sur le temps scolaire, sans réelle réflexion autour d’un projet pédagogique.

Ce dispositif censé être provisoire pourrait être l’occasion d’une remise en cause future des missions généralement assumées par l’éducation nationale, d’un temps périscolaire qui prend le pas sur le temps scolaire.

De même, cela va engendrer des dépenses supplémentaires pour les collectivités déjà fortement sollicitées dans la gestion de la crise sanitaire, puisque ce sont elles qui vont prendre en charge principalement ces activités, sans moyen nouveau.

Aussi, elle lui demande s’il entend prolonger ce dispositif pour la rentrée 2020-2021 et si ce dispositif préfigure une évolution du modèle de l’école avec une réduction de ses missions aux enseignements dits fondamentaux, risquant de renforcer les inégalités scolaires.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Un projet préjudiciable tant du point de vue environnemental que de l’équité

Extension de la décharge de déchets dangereux de Villeparisis-Courtry - Par / 29 février 2024

Les questions écrites Nangis subit une dégradation de sa situation

Il faut un contrat spécifique pourvu de moyens à la hauteur pour cette ville - Par / 28 février 2024

Les questions écrites Un effet de bascule préjudiciable en matière de calcul SRU

Des modes de calcul à changer pour certaines petites communes - Par / 13 février 2024

Les questions écrites Il faut un recrutement massif d’enseignants titulaires formés

Insuffisance des moyens pour l’enseignement primaire en Seine-et-Marne - Par / 2 février 2024

Les questions écrites Une évolution des dispositions légales indispensable

Publication du décret relatif à l’implantation des officines de pharmacie - Par / 18 janvier 2024

Les questions écrites Un rééquilibrage absolument nécessaire

Implantation de décharges dans le département de la Seine-et-Marne - Par / 13 décembre 2023

Les questions écrites Le Gouvernement doit agir vite et fort

Avenir de la voie ferrée Flamboin-Gouai-Montereau - Par / 11 décembre 2023

Les questions écrites Pour un plan d’urgence global de santé partant des besoins

Graves insuffisances du prochain plan régional de santé Ile-de-France pour le département de la Seine-et-Marne - Par / 8 décembre 2023

Les questions écrites Il faut satisfaire les attentes locales légitimes

Électrification de la ligne ferroviaire reliant Meaux et La Ferté-Milon - Par / 1er décembre 2023

Les questions écrites Multiplication des expulsions locatives

Question écrite au Ministre chargé du Logement - Par / 30 novembre 2023

Les questions écrites Modalités d’application de l’article 222-14-2 du Code Pénal

Question écrite au Ministre de l’intérieur et des Outre-mer - Par / 27 novembre 2023

Les questions écrites Dépistage de la drépanocytose

Question écrite au ministre de la santé et de la prévention - Par / 23 novembre 2023

Administration