Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Égalité des chances ou sélection par l’argent ?

Payer pour candidater sur Parcoursup -

Par / 10 avril 2019

Mme Laurence Cohen interroge M. le ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse sur les frais administratifs liés aux vœux de formation sur la plateforme d’inscription parcoursup.

En effet, alors que les futurs bacheliers et étudiants en réorientation avaient jusqu’au 3 avril 2019 pour finaliser leurs vœux de formation sur la plateforme, ils ont découvert qu’il fallait payer pour candidater à certaines filières. Ces frais administratifs oscillent entre une trentaine et une centaine d’euros. Ils permettent uniquement de candidater, sans garantir aucunement l’acceptation dans la formation, et ne seront pas remboursés, quelle que soit la réponse de l’établissement à la candidature. Si le candidat est effectivement sélectionné, s’y additionneront alors les frais d’inscription et ceux de la contribution vie étudiante et de campus (CVEC).

Le responsable de la plateforme au ministère de l’éducation nationale assure que cela ne concerne que 3 % des 14 500 formations proposées soit environ 435 formations au total. Selon lui, il s’agit « de formations sélectives, privées comme publiques, avec concours ou entretiens d’entrée » qui décident en toute indépendance des frais qu’ils souhaitent appliquer sans que la plateforme elle-même ne joue aucun rôle à ce niveau.

Mais, avec le système concurrentiel mis en place par parcoursup, les candidats sont obligés de multiplier les candidatures pour espérer être acceptés dans une formation qui les intéresse et ces frais peuvent rapidement s’élever à quelques centaines d’euros, une somme discriminante pour les plus fragiles.

La présidente de la fédération des associations générales étudiantes (FAGE) a regretté que cette information ne soit pas davantage visible en amont sur la plateforme parcoursup et a dénoncé cette « sélection par l’argent ». Car si les boursiers sont exonérés de ces frais de dossiers, de nombreux autres jeunes précaires non boursiers ou à la limite légale pour obtenir une bourse, ne pourront pas assurer cette charge financière, ce qui les poussera « à renoncer à ces filières sélectives ».

Elle lui demande donc quelles seraient les mesures qui pourraient être entreprises pour mieux cadrer les frais de candidature exigés par les formations et comment ainsi assurer une véritable « égalité des chances », permettant à chacun et chacune de candidater aux filières de leur choix.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Baisse des APL

Plus de 10 milliards d’euros d’économies faites au détriment des plus modestes depuis 5 ans. - Par / 2 décembre 2021

Les questions écrites Conditions d’exercice de la profession de conducteur d’autobus et autocars

Question écrite au ministre délégué auprès de la ministre de la transition écologique, chargé des transports - Par / 1er décembre 2021

Les questions écrites Pleine solidarité envers les juges et avocates afghanes.

Accorder l’asile constitutionnel aux femmes de l’appereil judiciaire républicain afghan. - Par / 26 novembre 2021

Les questions écrites Prolongation de la trêve hivernale

Question écrite à la ministre déléguée auprès de la ministre de la transition écologique, chargée du logement - Par / 26 novembre 2021

Les questions écrites La lumière doit être faite

Coopération militaire France-Égypte - Par / 24 novembre 2021

Les questions écrites Il faut mieux former les policiers !

Mauvaise prise en charge des victimes de violences sexistes et sexuelles - Par / 23 novembre 2021

Les questions écrites Appliquer l’interdiction de vente d’alcool aux mineurs.

Respect des articles L. 3342-1 et L. 3342-3 du code de la santé publique par la distribution. - Par / 18 novembre 2021

Les questions écrites Prévenir une nouvelle crise majeure et déstabilisatrice

Situation en République démocratique du Congo - Par / 17 novembre 2021

Les questions écrites Suppression de la taxe sur les crémations

Question écrite au Ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales - Par / 11 novembre 2021

Les questions écrites Nécessaire revalorisation des rémunérations et des métiers de la fonction publique

Question écrite à la ministre de la transformation et de la fonction publiques - Par / 4 novembre 2021

Les questions écrites Des professionnels qualifiés

Infirmiers anesthésistes diplômés d’État - Par / 29 octobre 2021

Les questions écrites Une rémunération juste pour une filière laitière d’avenir !

La hausse du coût des matières premières n’est plus compensée par celle du prix du lait - Par / 14 octobre 2021

Les questions écrites Un rééquilibrage nécessaire

Organisation de la profession de gynécologue médical - Par / 14 octobre 2021

Les questions écrites La 1ère enquête publique date de... 1934 !

Prolongement Ligne 1 du métro Chateau de Vincennes > Val de Fontenay - Par / 13 octobre 2021

Les questions écrites Pour un rétablissement du dialogue social

Réforme des statuts du personnel de l’agence française de développement - Par / 9 octobre 2021

Les questions écrites Effectivité de la PMA pour toutes ?!

Les délais d’attente sont beaucoup trop longs ! - Par / 7 octobre 2021

Les questions écrites Grève à SOS médecins

Il faut augmenter les tarifs des visites à domicile ! - Par / 4 octobre 2021

Administration