Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Encadrement du « Dropshipping »

Question écrite au ministre de l’économie, des finances et de la relance -

Par / 4 février 2021

Question écrite publiée au Journal Officiel le 4 février 2021

Mme Michelle Gréaume appelle l’attention de M. le ministre de l’économie, des finances et de la relance sur le « dropshipping », qui constitue une pratique trompeuse de vente.

Le « dropshipping » (en français « livraison directe ») est un système tripartite où le client (le consommateur) passe commande sur le site internet du distributeur (le commerçant), lequel transmet celle-ci au fournisseur (le grossiste), qui assure la livraison et gère les stocks.

En soi, cette pratique est totalement légale ; elle devient frauduleuse quand elle consiste à revendre beaucoup plus cher des produits bas de gamme, achetés à bas coûts à des grossistes à l’étranger, en trompant les consommateurs sur leurs caractéristiques ou leur qualité.

Ainsi le cas d’une montre achetée 1,5€, vendue comme une montre plaqué or pour une valeur de 70€ par un commerçant faisant de la publicité sur les réseaux sociaux. Depuis plusieurs années, les « influenceurs », ces personnalités issues du monde de la télé-réalité ou des médias en ligne, font la promotion de ce type de produits, dont ils vantent parfois les particularités « made in France » ou « bio » alors que ces objets sont vendus sur les sites marchands chinois Wish ou Ali Express 70 voire 100 fois moins cher. Retour ligne automatique
Ils lancent alors des plateformes de e-commerce, très faciles à mettre en place sur internet, qui leur assurent de généreux bénéfices sur les ventes. Le consommateur, n’étant pas informé de l’origine des produits, est alors trompé. Le service après-vente sur ces produits est inexistant, puisque les commerçants ne prennent pas en charge le suivi des produits, et que les grossistes restent inconnus par les clients.

Elle lui demande de bien vouloir lui indiquer les moyens que le Gouvernement met en œuvre pour améliorer l’information des consommateurs et limiter les risques d’escroquerie et de tromperie liées à cette pratique non encadrée mais très répandue sur les réseaux sociaux.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Améliorer les conditions de scolarité des élèves plutôt que de les dégrader gravement

Projet de suppressions de postes dans l’enseignement primaire pour la rentrée 2023 à Paris notamment - Par / 6 janvier 2023

Les questions écrites Une enquête internationale est nécessaire

Utilisation d’armes chimiques par l’armée turque - Par / 30 novembre 2022

Les questions écrites Une fuite en avant irresponsable

Suspension des financements de l’aide publique au développement de la France en direction du Mali - Par / 16 novembre 2022

Les questions écrites Donner une nouvelle impulsion à l’action diplomatique

Actes frauduleux sur les biens immobiliers de Français en Inde - Par / 21 octobre 2022


Bio Express

Michelle Gréaume

Sénatrice du Nord
Membre de la commission des Affaires étrangères, de la défense et des forces armées
Elue le 24 septembre 2017
En savoir plus
Administration