[(IMG/auton2895.jpg|non) Favoriser un dialogue social visant à améliorer le sort des travailleurs à la base de la création de richesses - Situation de l'entreprise Daunat à Chambry (Aisne) - Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Favoriser un dialogue social visant à améliorer le sort des travailleurs à la base de la création de richesses

Situation de l’entreprise Daunat à Chambry (Aisne) -

Par / 11 avril 2018

Question écrite n° 04476

M. Pierre Laurent attire l’attention de Mme la ministre du travail sur la situation de l’entreprise Daunat (groupe Norac) à Chambry dans l’Aisne qui produit notamment des sandwichs et des salades.

Le président directeur général (PDG) du groupe Norac est classé parmi les 500 plus grosses fortunes de France et ses revenus sont en hausse de 21,43 % par rapport à 2016 selon la presse. Force est de constater que la situation des salariés est toute autre. Les agents de production travaillant le jour ont des conditions de travail des plus déplorables et ils doivent être à la disposition six jours sur sept, ce qui ne laisse quasiment aucune place à leur vie privée. Leur temps de pause est imposé et au bon vouloir du chef de production. Leurs très bas salaires sont en complète inadéquation avec leurs compétences.

Quant aux travailleurs de nuit leurs conditions de travail sont également très mauvaises et les salaires au plus bas. Ils manipulent de dangereux produits chimiques et l’obsolescence d’une partie de leurs outils de production rend leur travail encore plus dangereux.

De plus l’intégration de la prime de froid dans leurs salaires est effectuée de telle sorte que nombre de ces travailleurs passent en dessous du minimum légal. Pour toutes ces raisons ils ont lancé un mouvement de grève depuis le 2 avril 2018.

Il lui demande ce qu’elle compte faire en vue de déployer les moyens pour faire respecter la législation sociale dans cette entreprise ainsi que pour favoriser un dialogue social visant à améliorer le sort de ces salariés qui sont à la base de ses créations de richesses.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Recouvrement des recettes fiscales dans le monde

Une course au moins-disant fiscal particulièrement désastreuse pour les pays en développement - Par / 21 mars 2019

Les questions écrites Ce droit fondamental est trop souvent remis en cause

Suppression de la double clause de conscience pour l’IVG - Par / 21 mars 2019

Les questions écrites La transphobie médicale est une maltraitance grave !

sensibiliser les personnels de santé pour une meilleure prise en charge des personnes trans - Par / 19 février 2019

Les questions écrites Bilan des classes passerelles

Question écrite à la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche - Par / 14 février 2019

Les questions écrites Si, le chlordécone est bien cancérigène !

Contaminations en outre-mer - Par / 13 février 2019

Les questions écrites Stop à la transphobie en prison

Conditions de détention des personnes trans - Par / 7 février 2019

Les questions écrites Un passage en force inacceptable

Non-respect de la concertation sur le projet CDG Express - Par / 31 janvier 2019

Les questions écrites L’État doit prendre ses responsabilités

Projet de restructuration de l’agence France presse - Par / 31 janvier 2019

Les questions écrites Notre pays est le seul à être doté de ces armes

Interdiction des lanceurs de balle de défense dans le cadre du maintien de l’ordre - Par / 24 janvier 2019

Les questions écrites Pour le respect du vote du Parlement

Nocivité de l’additif alimentaire E 171 - Par / 17 janvier 2019

Les questions écrites Une grande cause du quinquennat ?

Moyens consacrés à la lutte contre les violences faites aux femmes - Par / 17 janvier 2019

Administration