Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Formation vétérinaire à deux vitesse et confits d’intérêts

Privatisation de la formation vétérinaire -

Par / 1er avril 2021

Mme Marie-Claude Varaillas attire l’attention de M. le ministre de l’agriculture et de l’alimentation sur l’article n° 45 de la loi n° 2020 1674 du 24 décembre 2020 de programmation de la recherche pour les années 2021 à 2030 et portant diverses dispositions relatives à la recherche et à l’enseignement supérieur promulguée le 26 décembre 2020 prévoyant l’ouverture d’établissements d’enseignement supérieur privés préparant au diplôme d’État de docteur vétérinaire, cet article résultant d’un amendement voté au Sénat. Cet article ouvre la possibilité à la création d’écoles vétérinaires privées, ouvrant notre système de formation vétérinaire au privé et constituant un changement fondamental dans l’organisation de celui-ci, le plus profond depuis la création du doctorat vétérinaire en 1923.

Les vétérinaires et étudiants vétérinaires très majoritairement opposés à la création de ces écoles, dénoncent une formation à deux vitesses : l’une basée sur le mérite et très exigeante, et l’autre sur la capacité des étudiants à payer de très importants frais de scolarité.

Cet article ne répond pas, par ailleurs, au problème de la désertification vétérinaire en milieu rural, qui est avant tout lié à un manque d’attractivité de nos territoires dû à un manque d’incitation à l’installation dans ceux-ci en direction des vétérinaires de la part de la puissance publique. Ces problèmes ne seront pas résolus par une mise en concurrence entre écoles privées et écoles publiques.

Le collectif « Vétérinaires en colère » dénonce cette évolution, tant sur le fond que sur la forme. Plusieurs voix dans la profession avertissent ainsi également de l’influence, jusque dans le processus législatif, de l’entreprise Unilasalle, laquelle défend déjà un projet d’école privée vétérinaire. La possibilité de conflits d’intérêts a été pointée jusque dans la presse nationale et aucune réponse satisfaisante n’y a été apportée.

Elle lui demande donc que, d’une part, il retienne la publication des décrets d’application de cet article et, d’autre part, il indique comment il compte répondre au problème de la désertification vétérinaire de nos territoires ruraux.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Améliorer les conditions de scolarité des élèves plutôt que de les dégrader gravement

Projet de suppressions de postes dans l’enseignement primaire pour la rentrée 2023 à Paris notamment - Par / 6 janvier 2023

Les questions écrites Une enquête internationale est nécessaire

Utilisation d’armes chimiques par l’armée turque - Par / 30 novembre 2022

Les questions écrites Une fuite en avant irresponsable

Suspension des financements de l’aide publique au développement de la France en direction du Mali - Par / 16 novembre 2022

Les questions écrites Donner une nouvelle impulsion à l’action diplomatique

Actes frauduleux sur les biens immobiliers de Français en Inde - Par / 21 octobre 2022


Bio Express

Marie-Claude Varaillas

Sénatrice de Dordogne
Membre de la commission de l'Aménagement du territoire et du développement durable
Elue le 27 septembre 2020
En savoir plus
Administration