Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Spéculation sur les matières premières agricoles

Pour la mise en place de mesures d’encadrement des prix, d’une interdiction de spéculer et d’actions au niveau communautaire. -

Par / 29 avril 2022

Madame la sénatrice Marie-Claude Varaillas attire l’attention de Mr. Julien Denormandie, Ministre de l’Agriculture, sur la spéculation sur les matières premières agricoles dans un contexte d’inflation et d’aggravation de l’offre internationale due à la guerre en Ukraine. L’inflation, notamment des matières premières agricoles mais aussi de l’énergie, qui précédait l’invasion russe, avait déjà fortement pesé sur les négociations entre producteurs, industriels et transformateurs, et s’était traduite par une augmentation des prix des produits alimentaires de 3%, une première depuis 8 ans. En conséquence, le Premier ministre a actionné le 16 mars dernier les « clauses de renégociations » prévue par la loi EGALIM2.

Si des ajustements en matière de prix sont effectivement nécessaires, l’Ukraine et la Russie étant deux des principaux producteurs de matières premières agricoles, la guerre a provoqué une déstabilisation du marché international de celles-ci qui s’ajoute à l’inflation existante. Une spéculation se met déjà en place sur le blé Ukrainien et Russe non encore sorti de terre, sur des céréales non encore plantées. Ce dérèglement des prix est de nature à tirer les prix domestiques à la hausse, en agitant le spectre d’une pénurie, alors qu’elle concerne principalement, pour la France, des marchés d’exportations. Cette spéculation s’ajoute à la hausse des prix de l’énergie et du coût des engrais.

C’est pourquoi Mme la Sénatrice demande à Mr. le Ministre la mise en place d’un encadrement des prix des matières premières agricoles, d’une interdiction de spéculer sur ces mêmes céréales et un strict encadrement de la méthanisation avec interdiction d’utiliser la matière noble. Elle lui demande également quelles actions le gouvernement prévoit au niveau communautaire afin que des mesures soient prises pour protéger agriculteurs et consommateurs européens, et celles que le gouvernement compte mettre en place pour éviter que les éleveurs et consommateurs français payent les prix des sanctions imposées à la Russie.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Quelle stratégie énergétique ?

Est-ce que la renationalisation d’EDF fera l’objet d’un débat parlementaire ? - Par / 29 août 2022

Les questions écrites Situation des « oubliés » du Ségur de la santé

Question écrite au ministre de la santé et de la prévention - Par / 27 juillet 2022

Les questions écrites Les SPIP oubliés du Ségur de la Santé

Filière socio-éducative - Par / 21 juillet 2022

Les questions écrites Avenir des CMPP

Pédopsychiatrie - Par / 13 juillet 2022

Les questions écrites Doctonéolib

Le développement de Doctolib et son rôle dans notre système de sant - Par / 13 juillet 2022

Les questions écrites Conditions d’exercice de la profession de conducteur d’autobus et autocars

Question écrite adressée au ministre délégué auprès du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, chargé des transports - Par / 12 juillet 2022

Les questions écrites Aide financière à la reprise d’un emploi en cas de mobilité géographique

Question écrite adressée au Ministre du travail, du plein emploi et de l’insertion - Par / 12 juillet 2022

Les questions écrites Vente des données médicales des Français

Question écrite adressée au Ministre de l’économie, des finances et de la souveraineté industrielle et numérique - Par / 12 juillet 2022


Bio Express

Marie-Claude Varaillas

Sénatrice de Dordogne
Membre de la commission de l'Aménagement du territoire et du développement durable
Elue le 27 septembre 2020
En savoir plus
Administration