[(IMG/auton2883.jpg|non) L'agence régionale de santé (ARS) a décidé de fermer l'unité psychiatrique de Montélimar, avec ses 56 lits. - Rupture de soins en psychiatrie - Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

L’agence régionale de santé (ARS) a décidé de fermer l’unité psychiatrique de Montélimar, avec ses 56 lits.

Rupture de soins en psychiatrie -

Par / 10 juillet 2018

Mme Laurence Cohen interroge Mme la ministre des solidarités et de la santé sur la situation vécue par de nombreux patients et patientes qui se retrouvent en rupture de soins psychiatriques dans la Drôme et en Ardèche.
En effet, l’agence régionale de santé (ARS) a décidé de fermer l’unité psychiatrique de Montélimar, avec ses cinquante-six lits. Sous prétexte de réorganisation de l’offre de soins et de transfert de l’activité dans d’autres établissements, ce sont, en vérité, des hommes et des femmes qui ne sont plus suivis depuis des mois, par leurs psychologues, par leurs psychiatres.

Il n’est pas pensable que ces patients fragiles qui, bien souvent, ne disposent pas de moyens de transport personnels et ont peur des transports collectifs, puissent effectuer quarante kilomètres pour se rendre régulièrement dans un autre établissement. Une association d’usagers s’est constituée pour dénoncer cette situation et pour tenter d’assurer un suivi, mais force est de constater que nombre de patients ne se sont pas ou plus manifestés, du fait justement de ce manque de prise de charge.

Cette même association dénonce également la suppression de certaines activités du fait d’une insuffisance de personnel, alors que ces activités faisaient partie de la qualité des soins. Aussi, elle lui demande comment elle entend revenir sur ces décisions qui ont dégradé le suivi des patients, et comment elle entend développer à nouveau une offre de proximité répondant aux besoins, dans ces deux départements dont les taux de suicide sont les plus élevés de la région.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Risque d’extinction culturelle française !

Conséquences de la réforme des retraites sur les artistes-auteurs - Par / 18 avril 2019

Les questions écrites Il faut maintenir le fret ferroviaire !

Non à la suppression du train de fret quotidien Rungis-Perpignan - Par / 11 avril 2019

Les questions écrites Cette nouvelle réglementation est la conséquence du 4ème paquet ferroviaire

Des nouveaux trains interdits de circulation en Ile-de-France - Par / 10 avril 2019

Les questions écrites Fiabiliser la filière française de production de titres sécurisés

Proposition de nationalisation de l’entreprise de papeterie ArjoWiggins - Par / 8 avril 2019

Les questions écrites Recouvrement des recettes fiscales dans le monde

Une course au moins-disant fiscal particulièrement désastreuse pour les pays en développement - Par / 21 mars 2019

Les questions écrites Ce droit fondamental est trop souvent remis en cause

Suppression de la double clause de conscience pour l’IVG - Par / 21 mars 2019

Les questions écrites La transphobie médicale est une maltraitance grave !

sensibiliser les personnels de santé pour une meilleure prise en charge des personnes trans - Par / 19 février 2019

Les questions écrites Bilan des classes passerelles

Question écrite à la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche - Par / 14 février 2019

Les questions écrites Si, le chlordécone est bien cancérigène !

Contaminations en outre-mer - Par / 13 février 2019


Bio Express

Laurence Cohen

Sénatrice du Val-de-Marne
Membre de la commission des Affaires sociales
Elue le 25 novembre 2011
En savoir plus
Administration