[(IMG/auton2883.jpg|non) La place d'un enfant n'est pas dans un lieu d'enfermement - Situation des enfants enfermés dans les CRA - Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

La place d’un enfant n’est pas dans un lieu d’enfermement

Situation des enfants enfermés dans les CRA -

Par / 19 mars 2018

Mme Laurence Cohen interroge M. le ministre d’État, ministre de l’intérieur, sur la situation des enfants enfermés en centres de rétention administrative (CRA).

Selon les chiffres du Défenseur des droits, en France, (hors Mayotte), en 2017, 275 enfants dont de nombreux nourrissons étaient enfermés dans les CRA, soit presque autant que durant les années 2012, 2013, 2014 et 2015 réunies. Depuis le 1er janvier 2018, quarante enfants ont été placés en rétention. Cette situation est inacceptable, inhumaine, tant la place d’un enfant, et ce, quelle que soit la situation administrative de ses parents, n’est pas dans un lieu d’enfermement.

Les conditions de vie y sont particulièrement dures, violentes, et traumatisantes, et cette pratique répressive est une attaque des droits les plus fondamentaux et contraire à la convention internationale des droits de l’enfants. Les associations qui accompagnent les migrants et qui sont présentes dans les CRA décrivent des situations sanitaires particulièrement inquiétantes, avec des enfants angoissés, refusant parfois de s’alimenter.

Elle rappelle que la France a été plusieurs fois condamnée par la cour européenne des droits de l’homme pour « pratiques dégradantes et inhumaines ».

Malgré cette condamnation, le placement des enfants en rétention a été intensifié au cours des derniers mois. Aussi, elle lui demande s’il entend prendre en compte cette situation indigne de la France, et, permettre, à l’occasion de la discussion du projet de loi n° 714 (Assemblée nationale, XVe législature) pour une immigration maîtrisée et un droit d’asile effectif, une interdiction du placement d’enfants en centre de rétention administrative.

Les dernieres interventions

Les questions écrites La transphobie médicale est une maltraitance grave !

sensibiliser les personnels de santé pour une meilleure prise en charge des personnes trans - Par / 19 février 2019

Les questions écrites Bilan des classes passerelles

Question écrite à la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche - Par / 14 février 2019

Les questions écrites Si, le chlordécone est bien cancérigène !

Contaminations en outre-mer - Par / 13 février 2019

Les questions écrites Stop à la transphobie en prison

Conditions de détention des personnes trans - Par / 7 février 2019

Les questions écrites Un passage en force inacceptable

Non-respect de la concertation sur le projet CDG Express - Par / 31 janvier 2019

Les questions écrites L’État doit prendre ses responsabilités

Projet de restructuration de l’agence France presse - Par / 31 janvier 2019

Les questions écrites Notre pays est le seul à être doté de ces armes

Interdiction des lanceurs de balle de défense dans le cadre du maintien de l’ordre - Par / 24 janvier 2019

Les questions écrites Pour le respect du vote du Parlement

Nocivité de l’additif alimentaire E 171 - Par / 17 janvier 2019

Les questions écrites Une grande cause du quinquennat ?

Moyens consacrés à la lutte contre les violences faites aux femmes - Par / 17 janvier 2019

Administration