Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Les associations font leur possible pour maintenir leurs écoles et leur permettre de mener à bien leurs missions

Intégration des écoles Diwan au sein du service public -

Par / 11 juillet 2017

Question n° 00531 adressée à M. le ministre de l’éducation nationale
À publier le : 20/07/2017

M. Michel Le Scouarnec attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale sur la situation financière des écoles Diwan.

Actuellement plus de 4 240 élèves sont scolarisés à Diwan, réseau dont les écoles assurent le service public de l’enseignement en breton sous contrat avec l’État mais restent néanmoins des structures associatives, libres et gratuites. La gestion du budget de chaque établissement est assumée par des parents d’élèves : il leur revient de faire la demande de subventions auprès des collectivités locales (conseil régional, départements, communes) et de dons aux particuliers, et d’organiser des animations pour collecter des fonds. S’il a fonctionné, ce système de financement semble à présent à bout de souffle puisqu’un un grand nombre de structures supporte un budget déficitaire.

Contraintes financièrement, les associations seraient ainsi obligées d’embaucher le personnel d’aide maternelle et d’auxiliaire de vie scolaire sous des contrats dits aidés, contrat d’embauche dans l’emploi (CUI-CAE) ou contrat d’avenir, et d’abaisser leur niveau d’exigence de qualification au détriment de la qualité d’accueil et d’accompagnement des élèves. Alors que le réseau des écoles Diwan ne cesse de grandir (en 2016, on comptait plus de 54 établissements, dont six collèges et un lycée en Bretagne historique) et que le taux de réussite au baccalauréat de ses élèves est élevé, il lui demande s’il envisage de l’intégrer au sein du service public.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Les CCI de Bretagne ont déjà perdu 15% de leurs collaborateurs

Budget du réseau des chambres de commerce et d’industrie - Par / 14 novembre 2019

Les questions écrites La précarité tue !

Immolation d’un étudiant à Lyon - Par / 13 novembre 2019

Les questions écrites Cette discipline est la seule à ne pas avoir d’enseignement de spécialité dans la réforme du lycée

Ouverture de postes supplémentaires aux concours d’aptitude au professorat d’éducation physique en 2020 - Par / 13 novembre 2019

Les questions écrites Les demandeurs d’asile privés d’argent liquide

Leur carte de retrait devient une carte de paiement - Par / 7 novembre 2019

Les questions écrites Cette disparition va entrainer une invisibilisation des chiffres des violences sexuelles et sexistes

Suppression de l’Observatoire National de la délinquance et des réponses pénales - Par / 17 octobre 2019

Les questions écrites Une levée complète du secret-défense nécessaire

Circonstances de l’assassinat de deux journalistes en 2013 - Par / 16 octobre 2019

Les questions écrites Suppression du quota pour les orthophonistes

La profession d’orthophoniste est indispensable dans notre système de soins - Par / 15 octobre 2019

Les questions écrites Pas assez précaires pour toucher des aides ?!

Inégalités liées au calcul du seuil de pauvreté - Par / 24 septembre 2019

Les questions écrites Sous-traitance à outrance dans nos centrales nucléaires

Il faut exiger un statut pour ces travailleurs ! - Par / 21 septembre 2019

Les questions écrites Une nécessité de maintenir les moyens

Situation du réseau des chambres d’agriculture - Par / 19 septembre 2019

Les questions écrites 560 euros de RSA par mois ne permettent pas de vivre !

Coupures abusives du revenu de solidarité active - Par / 18 septembre 2019

Les questions écrites "Un mari violent ne peut pas être un bon père"

résidence alternée en cas de violences conjugales - Par / 17 septembre 2019

Administration