Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Les enseignants d’écoles territoriales seraient lésés par ce projet de transformation statutaire

Statut des Enseignants territoriaux en école d’art -

Par / 31 janvier 2017

Question N° 24849
Publiée le 02/02/2017

Monsieur Michel LE SCOUARNEC souhaite attirer l’attention de Mme la ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche sur le statut des enseignants en école d’art.

Un projet de transformation statutaire serait en cours. Or, il ne concernerait que le seul statut des professeurs des écoles supérieures d’art nationales qui a pourtant été revalorisé dès 2002.

Les enseignants d’écoles territoriales seraient lésés par ce projet d’autant que leur statut a déjà été signalé comme « une anomalie » par le Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche et le haut conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur. Des écarts importants subsistent entre ces deux statuts tant en termes de temps de travail, de rémunération, que d’évolution de carrière, de diplôme…

En 2013, une première réforme a été menée suite à la loi n° 2013-660 du 22 juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur et à la recherche. Dans le cadre de la loi n° 2016-1917 du 29 décembre 2016 de finances pour 2017, le Gouvernement s’est engagé à mener une amélioration du statut des enseignants des écoles d’art territoriales pour qu’il soit en accord avec la législation.

L’écart qui séparera ce nouveau statut des enseignants nationaux de celui des enseignants territoriaux s’avérera extrêmement difficile à rattraper d’un point de vue économique mais aussi préjudiciable, à terme, pour l’attribution du grade de master aux diplômes de ces structures.

Alors que ces enseignants territoriaux en école d’art représentent 80 % des effectifs, il lui demande les mesures envisagées pour la revalorisation de leur statut.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Sanofi privilégie ses profits....

Arrêt de la commercialisation du vaccin anti-rougeole - Par / 13 juillet 2018

Les questions écrites Le médecin urgentiste sera seul pour gérer à la fois la permanence du service des urgences et celle du SMUR

Organisation de lignes de garde communes entre structure des urgences et structure mobile d’urgence et de réanimation - Par / 28 juin 2018

Les questions écrites CLOUD act

Un recul sans précédent du point de vue des libertés et du droit international - Par / 18 juin 2018

Les questions écrites Les patients craignent un nouveau report

Protocole national de diagnostic et de soins pour la maladie de Lyme - Par / 15 juin 2018

Les questions écrites Une médiation nécessaire

Situation du centre hospitalier du Rouvray en Seine-Maritime - Par / 30 mai 2018


Bio Express

Michel Le Scouarnec

Ancien sénateur du Morbihan
Membre de la commission des Affaires économiques
Elu le 25 septembre 2011
En savoir plus
Administration