Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Non à la défiguration d’un monument incontournable du patrimoine de Perpignan

Théâtre municipal de Perpignan -

Par / 7 décembre 2017

Question écrite n° 02406

M. Pierre Laurent attire l’attention de Mme la ministre de la culture sur le théâtre municipal de Perpignan.

Ce théâtre construit en 1812 est un monument incontournable du patrimoine de Perpignan avec une acoustique considérée comme l’une des meilleures de France. Classé en catégorie 5 dans le plan de sauvegarde et de mise en valeur il est aussi et surtout un lieu de vie et de culture pour toutes les populations du centre-ville.

Le président de l’université de Perpignan a lors de la rentrée universitaire évoqué l’idée du maire de Perpignan de mettre à disposition le théâtre municipal dans le cadre d’une convention passée entre la ville et l’université.

Or si le théâtre obéit aujourd’hui aux normes de sécurité pour ses activités actuelles, ce ne serait plus le cas dans le cadre d’un accueil d’une population d’étudiants. Des travaux coûteux qui défigureraient la salle seraient nécessaires.

Face à cette menace plus de 8 000 personnes se sont mobilisées pour refuser ce projet contraire à l’intérêt général. Elles demandent au ministère de la culture de refuser toute éventuelle demande de changement d’affectation, même partielle, de ce théâtre municipal.

L’association de sauvegarde du patrimoine artistique et historique roussillonnais (ASPAHR), quant à elle, insiste sur la nécessité d’un classement au titre des monuments historiques et réclame que des travaux de restauration soient entrepris pour que la salle retrouve son faste, en y intégrant notamment les décors déposés. Elle souligne également que cette salle pourrait jouer un plus grand rôle et souhaite qu’une réflexion avec tous les acteurs concernés soit menée en vue d’une utilisation optimale du théâtre municipal.

Il lui demande comment elle compte répondre à l’ensemble de ces demandes.

Réponse de Mme la ministre de la culture

Publiée le : 02/08/2018, page 4019

Texte de la réponse :

La protection des salles de spectacles conférée par l’article 2 de l’ordonnance n° 45-2339 du 13 octobre 1945 vise à préserver la destination des lieux de spectacles. Cet article dispose en effet qu’« aucune salle de spectacles publics spécialement aménagée de façon permanente pour y donner des concerts, des spectacles de variétés ou des représentations d’art dramatique, lyrique ou chorégraphique, ne peut recevoir une autre affectation ni être démolie sans que le propriétaire ou l’usager ait obtenu l’autorisation du ministre chargé de la culture. Toutefois cette protection ne permet pas de s’opposer au droit de la municipalité d’engager des travaux d’aménagement de cet équipement, dans la mesure où ceux-ci n’entraînent pas une démolition ou un changement d’affectation. Si le ministère de la culture est très attaché à la protection des salles de spectacles ainsi qu’à la sauvegarde de leur patrimoine architectural, il est également attaché à ce que ces lieux puissent être accessibles à tous, et en particulier aux jeunes publics. Dans cette perspective, comme le propose l’association de sauvegarde du patrimoine artistique et historique roussillonnais, une réflexion pourrait être engagée pour améliorer l’accès et l’utilisation du théâtre municipal de Perpignan, tout en préservant ses spécificités architecturales. S’agissant par ailleurs du souhait exprimé par l’association de sauvegarde du patrimoine artistique et historique roussillonnais d’une protection de ce théâtre au titre des monuments historiques, il convient de préciser que l’édifice figure comme « à conserver » dans le plan de sauvegarde et de mise en valeur du site patrimonial remarquable de Perpignan. Cette protection apparaît suffisante pour assurer la conservation de ce bâtiment. Ce théâtre, n’ayant pas conservé ses dispositions intérieures, ne paraît pas remplir les conditions pour bénéficier d’une protection au titre des monuments historiques.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Quelles mesures pour ces patients spécifiques et les soignants ?

Crise sanitaire du Covid 19 pour les personnes atteintes de troubles psychiatriques - Par / 8 avril 2020

Les questions écrites Ce financement est indispensable !

Financement du Laboratoire Français du Fractionnement et des biotechnologies - Par / 1er avril 2020

Les questions écrites Handicap et inégalités

Manque d’application de la Loi de 2005 - Par / 1er avril 2020

Les questions écrites Fichage de la population ?!

Logiciel GendNotes et surveillance politique - Par / 11 mars 2020

Les questions écrites Violences sexistes au travail

La ratification de la convention 190 de l’OIT ne peut plus attendre - Par / 10 mars 2020

Les questions écrites La culture française est infectée par le coronavirus !

Impact du COVID-19 sur le statut des intermittent·es - Par / 10 mars 2020

Les questions écrites Conditions de détention des mineurs non accompagnés

Stigmatisation, manque de personnels et manque de moyens - Par / 4 mars 2020

Les questions écrites Nouveau règlement liberticide à l’université ?!

Attaque contre la liberté de se réunir - Par / 26 février 2020

Les questions écrites Précarité à l’hôpital

Multiples recours aux CDD dans les hôpitaux publics - Par / 25 février 2020

Les questions écrites Endives contaminées aux OGM ?!

Variétés rendues tolérantes aux herbicides - Par / 19 février 2020

Les questions écrites Mains arrachées ou maintien de l’ordre ?

Dangerosité des grenades GM2L - Par / 19 février 2020

Les questions écrites Expérimentation des maisons de naissance

Quel bilan depuis 2013 ? - Par / 10 février 2020

Les questions écrites Les grévistes ne sont pas toujours comptabilisés !

Méthode officielle de comptage des professeurs grévistes - Par / 21 janvier 2020

Les questions écrites Il en va de la sécurité des patients

Déclaration des Evénements Indésirables graves (EIG) dans les établissements de santé - Par / 20 décembre 2019

Administration