Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Non aux soins standardisés !

Inquiétudes pour la profession de psychologue -

Par / 6 mai 2021

Madame Laurence Cohen interroge le Ministre de la Santé sur l’arrêté du 10 mars 2021 qui s’inscrit dans la continuité de l’article 62 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2019 pour la prise en charge de l’intervention précoce de l’autisme et des troubles du neuro-développement, et qui suscite incompréhensions et inquiétudes chez les psychologues.

Tout d’abord, cette profession n’a pas été consultée alors même que les orientations prises dans cet arrêté remettent gravement en cause leurs pratiques.
D’une part, il soumet cette profession à l’autorité médicale, puisque la prise en charge de leur intervention ne pourra se faire que sur prescription médicale. Il s’agit d’un manque de reconnaissance de leurs compétences et de leur légitimité, alors même que ces professionnel·les du soin démontrent, encore davantage, avec la crise sanitaire, leur rôle essentiel.

D’autre part, cet arrêté impose des pratiques professionnelles qui deviendraient les seules références possibles, à l’inverse d’une nécessaire individualisation des prises en charge des patient·es, notamment des plus jeunes. Cette profession riche notamment d’approches différentes, se situe à l’opposé de l’uniformité qui est en train de s’opérer. Sans cette diversité, il est impossible d’apporter une réponse au cas par cas, basée sur l’individu, sur son histoire, son psychisme.

Vouloir imposer des grilles préétablies, des protocoles standardisés ne correspond pas à leur quotidien, à la conception même du soin psychique, dans une relation humanisée avec le patient qui a fait de la France une pionnière en la matière.
De même, s’il est important de repérer dès le plus jeune âge les difficultés chez les enfants, les orienter, trop précocement, via les plateformes de repérage et de diagnostic TND, peut avoir des effets néfastes, en enfermant ces enfants dans des catégories. Instaurer un forfait de prise en charge risque également d’avoir des effets négatifs puisqu’au-delà du nombre de séances contenues dans le forfait, il est probable que les familles cessent ensuite la prise en charge.

La création de ces plateformes semble être justifiée par l’orientation vers un professionnel libéral au lieu d’un suivi par une équipe pluridisciplinaire au sein d’un CMP par exemple, avec un risque de privatisation de la prise en charge.

Enfin, la proposition de loi visant la création d’un ordre des psychologues, déposée à l’Assemblée Nationale le 7 avril dernier, inquiète également cette profession, qui, là non plus n’a pas été consultée. Ces professionnel·les ne demandent pas la création d’un ordre, elles ils demandent le respect du choix de leurs pratiques, des solutions pour résoudre les problèmes qu’elles et ils vivent : manque de professionnel·les, regroupements des CMP qui éloignent les patient·es d’une prise en charge de proximité…

De plus, l’inscription de cette profession au sein du code de la santé publique prévue dans cette PPL est très restrictive et dangereuse, car leur champ d’intervention est bien plus large que celui de la santé.
C’est pourquoi, les psychologues et les psychiatres sont mobilisés pour dénoncer la tendance actuelle visant à réglementer et normaliser leurs professions et leurs pratiques, au détriment de la prise en charge des patient.e.s.

Aussi, elle lui demande s’il entend suspendre cet arrêté pour à minima consulter cette profession afin de pouvoir lui accorder plus de moyens et de reconnaissance. Elle lui demande également comment il entend renforcer les CMP, structures essentielles de proximité et de prise en charge des patient.e.s

Les dernieres interventions

Les questions écrites Souffrances psychologiques de plus en plus importantes chez les étudiants

Question écrite à la Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche - Par / 28 juin 2022

Les questions écrites Lever les sanctions qui contribuent à la détérioration des conditions de vie du peuple malien

Mettre fin à une situation imposée en dehors des règles du droit international - Par / 27 juin 2022

Les questions écrites Alerte sur le service public hospitalier

Pour un service d’urgences hospitalières qui garantisse un accès aux soins à tous les citoyens - Par / 7 juin 2022

Les questions écrites Quelles initiatives pour remédier aux manquements dénoncés ?

Rapport de la Cour des comptes européenne sur les dépenses de l’Union européenne pour le climat - Par / 7 juin 2022

Les questions écrites Conflit et crimes de guerre au Tigré

Question écrite à la ministre de l’Europe et des affaires étrangères - Par / 2 juin 2022

Les questions écrites Augmentation incessante des inégalités

Question écrite à la Première Ministre - Par / 1er juin 2022

Les questions écrites L’un des derniers espaces verts de la ville d’Abidjan doit être préservé de la cupidité des multinationales

Projet d’aménagement de la réserve naturelle partielle de Dahliafleur en Côte d’Ivoire - Par / 30 mai 2022

Les questions écrites Désaffection des concours de recrutement des enseignants

Question écrite au Ministre de l’Education nationale et de la jeunesse - Par / 30 mai 2022

Les questions écrites Droit de regard des collectivités publiques ayant versé des aides aux entreprises

Les collectivités doivent bénéficier d’un droit de regard sur les décisions prises par les entreprises récipendiaires d’aides. - Par / 19 mai 2022

Les questions écrites Suspensions pour suractivité médicale

Question écrite au Ministre des Solidarités et de la Santé - Par / 2 mai 2022

Les questions écrites Poursuivre la réduction des risques liés à l’utilisation des pesticides.

Rester pleinement attentif à l’évolution des ambitions portées par la directive pour limiter l’usage des produits phytosanitaires. - Par / 29 avril 2022

Les questions écrites Sauvegarde de l’élevage familial

La révision de la directive IED ne doit pas pénaliser les élevages familiaux français non-intensifs - Par / 29 avril 2022

Les questions écrites Spéculation sur les matières premières agricoles

Pour la mise en place de mesures d’encadrement des prix, d’une interdiction de spéculer et d’actions au niveau communautaire. - Par / 29 avril 2022

Les questions écrites Mort sociale chez les personnes âgées

Question écrite avec réponse à la Ministre chargée de l’Autonomie - Par / 28 avril 2022

Les questions écrites Situation de la Caisse d’allocations familiales (CAF) du Nord

Question écrite avec réponse au Ministre des Solidarités et de la Santé - Par / 28 avril 2022

Les questions écrites Revaloriser le statut des assistants d’éducation

Les AED sont le centre névralgique de la vie scolaire dans les collèges et les lycées publics. - Par / 19 avril 2022

Les questions écrites Hausse des prix des matières premières dans les cantines

Quels moyens et mesures d’accompagnement le Gouvernement entend-il mettre en œuvre pour accompagner financièrement et techniquement les collectivités ? - Par / 19 avril 2022

Les questions écrites Valoriser les professionnels de la filière socio-éducative.

Préciser les intentions du gouvernenment envers les personnels charger d’assurer les missions logistiques, techniques et administratives. - Par / 19 avril 2022

Les questions écrites Sécuriser les carrières des assistants d’éducation.

Rendre effective la CDIsation des AED concernés et expliciter les mesures à mettre en place pour les AED qui exercent depuis moins de 6 ans. - Par / 19 avril 2022

Les questions écrites Aucune expulsion des personnes reconnues DALO logées dans le parc social

Application des circulaires concernant les expulsions locatives - Par / 19 avril 2022

Les questions écrites Lutte contre le Paludisme

Question écrite avec réponse au Ministre de l’Europe et des affaires étrangères - Par / 14 avril 2022

Administration