Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Pleine application du Ségur de la Santé au travailleurs médicaux du privé non lucratif !

Revaloriser l’ensemble des métiers du social et médico-social du secteur privé à but non lucratif -

Par / 9 décembre 2021

Mme Marie-Claude Varaillas attire l’attention de M. le ministre des solidarités et de la santé sur l’application des accords du Ségur de la santé à l’ensemble des travailleurs du secteur social et médico-social du secteur privé à but non lucratif. Fortement mobilisés depuis le début de la crise sanitaire, les salariés des associations du privé solidaire non lucratif connaissent des conditions de travail de plus en plus difficiles pour une rémunération qui n’est pas à la hauteur de leur engagement, notamment dans les champs d’actions du handicap et de la protection de l’enfance.

Les dernières annonces gouvernementales concernant l’extension de l’accord signé le 28 mai 2021 aux soignants sous l’autorité des départements et aux aides médicopsychologiques, ainsi que la mise en œuvre anticipée de la revalorisation salariale au 1er novembre laissent de côté nombre de personnels du médico-social. En effet, 422 000 salariés sont encore écartés et ignorés du champ de la revalorisation, notamment dans le domaine de la protection de l’enfance, de l’insertion sociale, de la formation ou encore de la protection juridique des majeurs. Cette segmentation des revalorisations du plan Ségur et cette bataille incessante pour obtenir des avancées au compte-goutte cristallisent un sentiment d’injustice des professionnels du soin et de l’accompagnement qui demandent une équité de traitement entre secteurs public et privé non lucratif, exerçant tous deux une mission de service public. Actuellement, les situations rapportées par certains responsables de ces structures médicosociales privées à but non lucratif sont très préoccupantes avec un phénomène de dévalorisation de certains emplois qui fragilisent fortement leur gestion.

L’urgence de la situation dans le champ de la protection de l’enfance, des services d’hébergement et de réinsertion sociale, d’aide aux personnes en situation de handicap, à laquelle s’ajoute un contexte épidémique fragile, ne permettent pas d’attendre la conférence des métiers de l’accompagnement social et médico-social ni une hypothétique fusion des conventions collectives. Aussi, elle lui demande les mesures qu’il compte mettre en œuvre pour revaloriser l’ensemble des métiers du social et médico-social du secteur privé à but non lucratif afin qu’il puisse continuer à exercer ses missions de service public et s’inscrire dans une transversalité et une coopération territoriale avec les autres secteurs de la santé.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Une fuite en avant irresponsable

Suspension des financements de l’aide publique au développement de la France en direction du Mali - Par / 16 novembre 2022

Les questions écrites Donner une nouvelle impulsion à l’action diplomatique

Actes frauduleux sur les biens immobiliers de Français en Inde - Par / 21 octobre 2022

Les questions écrites Quelle stratégie énergétique ?

Est-ce que la renationalisation d’EDF fera l’objet d’un débat parlementaire ? - Par / 29 août 2022

Les questions écrites Situation des « oubliés » du Ségur de la santé

Question écrite au ministre de la santé et de la prévention - Par / 27 juillet 2022

Les questions écrites Les SPIP oubliés du Ségur de la Santé

Filière socio-éducative - Par / 21 juillet 2022


Bio Express

Marie-Claude Varaillas

Sénatrice de Dordogne
Membre de la commission de l'Aménagement du territoire et du développement durable
Elue le 27 septembre 2020
En savoir plus
Administration