Groupe Communiste, Républicain, Citoyen, Écologiste - Kanaky

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Précarité des aides à domicile

Un salaire moyen de 900 euros net par mois ! -

Par / 21 juin 2021

Question n° 23443 adressée à Mme la ministre déléguée auprès du ministre des solidarités et de la santé, chargée de l’autonomie

Mme Laurence Cohen attire l’attention de Mme la ministre déléguée auprès du ministre des solidarités et de la santé, chargée de l’autonomie, sur l’extrême précarité des aides à domicile. Selon un rapport d’information de l’Assemblée nationale n° 3126 daté du 24 juin 2020, environ 17 % des aides à domicile vivent en dessous du seuil de pauvreté. Leur salaire moyen est de 900 euros net par mois, ce qui est largement insuffisant pour vivre. Les témoignages à ce sujet ne manquent pas. Selon le collectif La Force invisible des aides à domicile, certaines d’entre elles se retrouvent obligées de vivre dans leur voiture ! D’autres, pour s’en sortir, sont obligées de compter sur les aides sociales comme la prime d’activité. Mais ces aides ne peuvent résoudre le problème de fond qui est la sous rémunération des professionnels du secteur. À ces difficultés économiques, s’ajoutent, notamment, des problèmes de stationnement dans l’exercice de leur métier puisqu’elles reçoivent des amendes quand la durée de parking est dépassée, du fait qu’une prestation chez un ou une bénéficiaire dure plus longtemps que prévu. À ce sujet, certaines entreprises ne remboursent d’ailleurs pas les frais de parking. Enfin, si seuls deux départements n’ont pas octroyé la prime Covid, ces primes sont très disparates selon les territoires ce qui engendre des inégalités. Par ailleurs, elle rappelle que les primes ne remplacent en rien la revalorisation salariale attendue. Ainsi, elle lui demande quelles mesures concrètes elle compte prendre pour lutter contre la précarité des aides à domicile, profession très majoritairement féminisée.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Une relance du dialogue social nécessaire

Organisation du temps de travail des agents du service départemental d’incendie et de secours de Seine-et-Marne dans le cadre des jeux Olympiques - Par / 15 mai 2024

Administration