Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Prise en charge des auteurs de violences conjugales

calendrier de déploiement des centres -

Par / 24 mars 2021

Question n° 21786 adressée à Mme la ministre déléguée auprès du Premier ministre, chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances

Mme Laurence Cohen interroge Mme la ministre déléguée auprès du Premier ministre, chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances sur la prise en charge des auteurs de violences conjugales. En effet, parmi les 46 mesures annoncées par le Premier ministre le 25 novembre 2019 à l’issue du Grenelle, figure la mise en place, sur l’ensemble du territoire national, de centres de suivi et de prise en charge des auteurs d’ici 2022, avec un déploiement de 15 centres à partir de 2020, en métropole et en outre-mer. Dans ce cadre, un appel à projets a été initié en juillet 2020 et 16 centres ont été désignés dont celui Home de Rosati, à Arras, ouvert en 2008 et pionnier en la matière. Si quelques-uns ont déjà vu le jour, elle souhaiterait connaître le nombre exact de centres qui accueillent déjà ces auteurs de violences ainsi que le calendrier de déploiement pour ceux n’ayant pas encore ouvert. Si la pandémie a peut-être retardé la mise en œuvre, il semble que, pour l’heure, l’objectif annoncé soit loin d’être atteint. Par ailleurs, elle souhaiterait connaître les étapes du lancement du deuxième appel à projets, qui devait être initié début 2021 afin de doubler la couverture territoriale de ce dispositif. Elle rappelle que l’augmentation des crédits du programme 137 du projet de loi de finances 2021, mise en avant par le Gouvernement, était essentiellement liée à l’ouverture de ces centres. Elle s’inquiète donc des avancées en vue de cet objectif, l’accompagnement psychothérapeutique et médical, le traitement des addictions, l’accompagnement socioprofessionnel étant primordiaux pour éviter la récidive et protéger les femmes. Enfin, elle lui rappelle pour depuis le début de l’année 2021, 24 femmes ont été victimes de féminicides.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Une fuite en avant irresponsable

Suspension des financements de l’aide publique au développement de la France en direction du Mali - Par / 16 novembre 2022

Les questions écrites Donner une nouvelle impulsion à l’action diplomatique

Actes frauduleux sur les biens immobiliers de Français en Inde - Par / 21 octobre 2022

Les questions écrites Quelle stratégie énergétique ?

Est-ce que la renationalisation d’EDF fera l’objet d’un débat parlementaire ? - Par / 29 août 2022

Les questions écrites Situation des « oubliés » du Ségur de la santé

Question écrite au ministre de la santé et de la prévention - Par / 27 juillet 2022

Les questions écrites Les SPIP oubliés du Ségur de la Santé

Filière socio-éducative - Par / 21 juillet 2022


Bio Express

Laurence Cohen

Sénatrice du Val-de-Marne
Membre de la commission des Affaires sociales
Elue le 25 novembre 2011
En savoir plus
Administration