Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Prise en charge des soins psychologiques par la sécurité sociale

Question écrite au Ministre des Solidarités et de la Santé -

Par / 11 février 2021

Question écrite publiée au Journal Officiel le 11 février 2021

Mme Michelle Gréaume appelle l’attention de M. le ministre des solidarités et de la santé sur la nécessité d’une prise en charge des soins psychologiques libéraux par la Sécurité sociale.

Alors que nous évoluons depuis des mois dans un climat de peur permanente et de perte des repères, tous les sondages confirment que les français se sentent de plus en plus déprimés. L’horizon ne semble pas s’éclaircir, puisque la rumeur d’un nouveau confinement est omniprésente dans les médias comme dans les conversations.

Fatigués, angoissés, culpabilisés, privés de rapports sociaux, les Français ont le moral en berne, à l’instar des étudiants pour lesquels a été mis en place le « chèque psy ».
Or, recourir à des soins de psychologie ou de psychothérapie occasionne des coûts importants. Le prix moyen d’une consultation en cabinet de ville s’élève à 50 euros, non pris en charge par notre système de santé, les rendant ainsi inaccessibles pour toute une part de la population.

Un rapport sénatorial de 2019 indiquait déjà que la demande de prise en charge psychiatrique et psychologique était en hausse, et elle était qualifiée de catastrophique, avant même que ne survienne la crise sanitaire.

Les centres permettant d’accéder gratuitement à des soins psychologiques sont rares et saturés.
Les bureaux d’aide psychologique universitaires (BAPU) devraient dans ce sens être développés, eux dont les moyens n’ont pas été revalorisés depuis les années 70. De même, les centres médico-psychologiques (CMP) ne peuvent plus répondre à la demande et réorientent les patients vers les praticiens libéraux.

Elle lui demande donc quelles mesures le Gouvernement compte prendre pour permettre aux Français d’accéder à ces soins dont l’intérêt n’est pas à prouver et dont la nécessité est grandissante.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Améliorer les conditions de scolarité des élèves plutôt que de les dégrader gravement

Projet de suppressions de postes dans l’enseignement primaire pour la rentrée 2023 à Paris notamment - Par / 6 janvier 2023

Les questions écrites Une enquête internationale est nécessaire

Utilisation d’armes chimiques par l’armée turque - Par / 30 novembre 2022

Les questions écrites Une fuite en avant irresponsable

Suspension des financements de l’aide publique au développement de la France en direction du Mali - Par / 16 novembre 2022

Les questions écrites Donner une nouvelle impulsion à l’action diplomatique

Actes frauduleux sur les biens immobiliers de Français en Inde - Par / 21 octobre 2022


Bio Express

Michelle Gréaume

Sénatrice du Nord
Membre de la commission des Affaires étrangères, de la défense et des forces armées
Elue le 24 septembre 2017
En savoir plus
Administration