Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Quelle stratégie énergétique ?

Est-ce que la renationalisation d’EDF fera l’objet d’un débat parlementaire ? -

Par / 29 août 2022

Augmentation des tarifs, dénationalisation d’EDF, le sénateur Favien Gay demande au gouvernement d’organiser un débat parlementaire sur notre stratégie énergétique.

Monsieur le sénateur Fabien Gay attire l’attention de Madame la Ministre de la
Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher sur le projet de renationalisation du groupe EDF.

Alors que l’énergéticien français est confronté à un résultat net en perte de 5,3 milliards d’euros au premier semestre, sa dette pourrait atteindre 65 milliards d’euros d’ici la fin de l’année 2022. Plusieurs éléments concourent à ce résultat. Certains sont indéniablement d’ordre conjoncturel, à l’instar du recul de la production nucléaire française de 15,2% sur les premiers mois de l’année issu de la mise en arrêt de 18 réacteurs nucléaires pour des opérations de maintenance, et de 12 autres pour des problèmes de corrosion.

D’autres facteurs, qui pourraient sembler circonstanciels, révèlent en revanche les limites structurelles de la politique énergétique dans laquelle l’opérateur historique est contraint de s’inscrire. Le mécanisme de l’ARENH, par lequel EDF est tenue de revendre une partie de sa production d’électricité à ses concurrents, a particulièrement pesé dans la situation financière que le groupe subit cette année.

Du fait de la réduction de ses capacités de production, EDF a été contrainte d’acheter de l’énergie sur le marché de gros pour la revendre à ses concurrents ; dans un contexte de hausse des prix de l’énergie liée à la guerre en Ukraine, le groupe a, en outre, dû vendre à perte pour assurer l’approvisionnement énergétique des fournisseurs alternatifs d’énergie. Dans un contexte de crise de l’approvisionnement énergétique appelé à durer, cette dégradation de la situation financière d’EDF induite par le mécanisme de l’ARENH devrait elle aussi se poursuivre.

Si, face à ces difficultés, le gouvernement a pris la décision de renationaliser EDF via une offre publique d’achat des 16% d’actions non détenues par l’État, cette prise de contrôle de l’intégralité du capital d’EDF par l’État soulève nécessairement des interrogations quant à la stratégie envisagée suite à cette acquisition.

Il souhaite donc savoir si, au regard des enjeux de souveraineté énergétique, de transition écologique et de protection des consommateurs éminemment poses par une telle opération, la renationalisation d’EDF fera l’objet d’un débat parlementaire permettant au Parlement d’être associé à l’élaboration de la stratégie énergétique du pays.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Améliorer les conditions de scolarité des élèves plutôt que de les dégrader gravement

Projet de suppressions de postes dans l’enseignement primaire pour la rentrée 2023 à Paris notamment - Par / 6 janvier 2023

Les questions écrites Une enquête internationale est nécessaire

Utilisation d’armes chimiques par l’armée turque - Par / 30 novembre 2022

Les questions écrites Une fuite en avant irresponsable

Suspension des financements de l’aide publique au développement de la France en direction du Mali - Par / 16 novembre 2022

Les questions écrites Donner une nouvelle impulsion à l’action diplomatique

Actes frauduleux sur les biens immobiliers de Français en Inde - Par / 21 octobre 2022

Administration