Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Rétablir une concertation avec les syndicats

Situation des artistes du spectacle détachés -

Par / 6 décembre 2018

Question écrite n° 08034

M. Pierre Laurent attire l’attention de M. le ministre de la culture sur la situation des artistes du spectacle faisant l’objet d’un détachement.

Un projet d’arrêté a été présenté par le ministère de la culture lors d’un bureau du conseil national des professions du spectacle (CNPS) le 14 novembre 2018 pour tous les contrats qui seraient inférieurs à quatre-vingt-dix jours sur douze mois. Ce projet prévoit notamment la suppression de l’obligation de procéder à une déclaration à l’inspection du travail avant le détachement et rend impossible la désignation d’un représentant de l’entreprise sur le territoire national pour assurer la liaison avec l’inspection du travail pendant la durée de la prestation.

Les représentants des personnels dénoncent l’absence de concertation quant à ce projet d’arrêté et ses conséquences préjudiciables pour cette catégorie de travailleurs. Ils dénoncent par ailleurs le fait que, compte tenu de la courte durée des prestations, les services de l’inspection du travail ne seraient plus informés de l’existence d’un détachement de travailleurs et auraient davantage de difficultés pour intervenir et vérifier que les règles sociales protectrices auxquels ont le droit ces travailleurs soient respectées.

Il lui demande ce qu’il compte faire en réponse à ces revendications.

Réponse de Mme la ministre de la culture

Publiée le : 11/02/2021, page 955

Texte de la réponse :

L’article L. 1262-6 nouveau du code du travail, reprenant les dispositions de l’article 89 de la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel du 5 septembre 2018, porte sur l’exemption des formalités administratives exigées pour des détachements de travailleurs relatifs à des prestations et opérations de courte durée ou dans le cadre d’évènements ponctuels et dont les salariés détachés exercent l’une des activités dont la liste est fixée par arrêté. L’exemption de formalités administratives, évoquée ci-dessus, concerne les obligations prévues aux I et II de l’article L. 1262-2-1 du code du travail. Le ministère du travail, rédacteur de l’arrêté précité, a sollicité pour avis le ministère de la culture sur le projet d’arrêté et, plus particulièrement, sur le périmètre d’activité et la durée des détachements concernés. Lors du bureau du Conseil national des professions du spectacle, qui s’est tenu en novembre 2018, un projet d’arrêté a été présenté aux partenaires sociaux, qui ont alors pu faire état de leurs différentes positions. Ils ont donc été régulièrement consultés. Un arrêté définitif a ensuite été pris le 4 juin 2019 établissant la liste des activités mentionnées à l’article L. 1262-6 du code du travail et publié le lendemain.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Une enquête internationale est nécessaire

Utilisation d’armes chimiques par l’armée turque - Par / 30 novembre 2022

Les questions écrites Une fuite en avant irresponsable

Suspension des financements de l’aide publique au développement de la France en direction du Mali - Par / 16 novembre 2022

Les questions écrites Donner une nouvelle impulsion à l’action diplomatique

Actes frauduleux sur les biens immobiliers de Français en Inde - Par / 21 octobre 2022

Les questions écrites Quelle stratégie énergétique ?

Est-ce que la renationalisation d’EDF fera l’objet d’un débat parlementaire ? - Par / 29 août 2022

Les questions écrites Situation des « oubliés » du Ségur de la santé

Question écrite au ministre de la santé et de la prévention - Par / 27 juillet 2022

Les questions écrites Les SPIP oubliés du Ségur de la Santé

Filière socio-éducative - Par / 21 juillet 2022

Administration