Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Site majeur de la mémoire

Maison d’Henri Barbusse -

Par / 12 mars 2015

Question écrite n° 15171

M. Pierre Laurent attire l’attention de Mme la ministre de la culture et de la communication sur la situation de la maison de l’écrivain-combattant de la guerre 1914-1918, Henri Barbusse, située à Aumont-en-Halatte dans l’Oise.

Cette dernière est restée pour l’essentiel dans l’état où l’avait mise l’armée nazie, c’est-à-dire saccagée, ce qui rend sa visite impossible pour le moment.

Cela complique considérablement les initiatives d’animation sur la vie, l’œuvre et l’action de l’écrivain assumées par l’association des amis d’Henri Barbusse, propriétaire de cette maison, qui, malgré ses nombreux efforts et démarches, n’a pas pu à ce jour obtenir sa requalification ni réaliser sa restauration en vue d’aboutir à sa réouverture.

Or, dans le cadre du centenaire de la Grande Guerre, la maison d’Henri Barbusse représente un des sites majeurs de la mémoire.

En effet, Henri Barbusse fut le premier des écrivains combattants d’une longue liste - parmi lesquels figurent Maurice Genevoix, Roland Dorgelès, Blaise Cendrars - à décrire la vie des combattants dans son livre « Le Feu » pour lequel il obtint le prix Goncourt en novembre 1916. Depuis sa parution jusqu’à nos jours, la période de l’occupation nazie exceptée, ce livre est présent dans les rayons des libraires.

Par ailleurs, Henri Barbusse s’associa dans les années 1930 à l’écrivain Romain Rolland pour mener une grande action pour la paix et contre le fascisme qui rassembla des dizaines de milliers d’associations dans le monde.

Pour toutes ces raisons il lui demande en ce centième anniversaire de la guerre 1914-1918 quels moyens les pouvoirs publics comptent mettre en œuvre en vue de contribuer à la requalification ainsi qu’à la restauration de cette maison et ce en concertation notamment avec l’association des amis d’Henri Barbusse à l’origine de nombreuses initiatives publiques relatives à ce sujet.

Publiée le : 20/08/2015, page 1963
Texte de la réponse :

La maison d’Henri Barbusse, à Aumont-en-Halatte (Oise), est effectivement dans un état de conservation qui ne lui permet pas d’être ouverte au public dans des conditions satisfaisantes.

Cette maison est la propriété d’une association, l’association des amis d’Henri Barbusse, et il appartient d’abord à celle-ci de proposer un projet de rénovation et de valorisation susceptible de bien mettre en valeur ce site important de mémoire.

Aucun projet de ce type n’a à ce jour été transmis aux services du ministère de la culture et de la communication.

Par le passé, des subventions publiques ont été attribuées à l’association et ont permis d’entreprendre des travaux.

Le ministère de la culture et de la communication est prêt à étudier un projet de rénovation qui s’appuierait sur un projet scientifique et culturel de qualité, aux côtés des collectivités territoriales concernées.

Enfin, la fédération nationale des maisons d’écrivain et des patrimoines littéraires, soutenue par le ministère de la culture et de la communication, est également en mesure d’apporter un soutien méthodologique à une telle entreprise.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Sanofi privilégie ses profits....

Arrêt de la commercialisation du vaccin anti-rougeole - Par / 13 juillet 2018

Les questions écrites Le médecin urgentiste sera seul pour gérer à la fois la permanence du service des urgences et celle du SMUR

Organisation de lignes de garde communes entre structure des urgences et structure mobile d’urgence et de réanimation - Par / 28 juin 2018

Les questions écrites Les modalités de transmission demeurent perfectibles

Accès au foncier agricole pour les jeunes agriculteurs - Par / 28 juin 2018

Les questions écrites CLOUD act

Un recul sans précédent du point de vue des libertés et du droit international - Par / 18 juin 2018

Les questions écrites Les patients craignent un nouveau report

Protocole national de diagnostic et de soins pour la maladie de Lyme - Par / 15 juin 2018

Les questions écrites Une médiation nécessaire

Situation du centre hospitalier du Rouvray en Seine-Maritime - Par / 30 mai 2018

Administration