Groupe Communiste, Républicain, Citoyen, Écologiste - Kanaky

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Suppressions de primes pour les enseignants

ISSR et REP -

Par / 8 juin 2020

Mme Laurence Cohen attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse sur l’arrêt de certaines primes pour les enseignants et enseignantes, ce qui contribue à les précariser davantage.

En effet, la prime d’indemnités de sujétions spéciales de remplacement (ISSR), attribuée aux titulaires sur zone de remplacement, et la prime de réseau d’éducation prioritaire (REP), ne sont plus payées depuis avril 2020, sans que les enseignantes et enseignants n’en aient été avertis par la hiérarchie ou par le rectorat. Cela fait suite à une décision du ministère de ne plus verser les primes dites « non essentielles ».

Cette prime représente, pourtant, plusieurs centaines d’euros par mois pour celles et ceux qui la touchent, ce qui est loin d’être négligeable !

Le système même des primes, opaque et laborieux, mériterait d’être amélioré. Les remplaçantes et remplaçants touchent des primes selon les jours travaillés, sans que leurs vacances soient prises en compte, et sont payés avec, au minimum, deux mois de retard. Ce décalage dans le paiement rend plus difficile la vérification des sommes, et des erreurs arrivent fréquemment en leur défaveur.

Les enseignants et enseignantes sont en première ligne depuis le début du confinement. Ils et elles travaillent en utilisant leurs propres forfaits internet, leurs ordinateurs, leurs téléphones et équipements numériques privés et font tout pour assurer une continuité pédagogique, y compris à leurs frais. Les remercier en leur supprimant des primes semble, dans cette situation, particulièrement injuste.

Ainsi, elle lui demande ce qu’il compte mettre en place rapidement pour résoudre cette situation épineuse et pour ne pas précariser davantage les enseignants et enseignantes qui tiennent à bout de bras les futures générations de notre pays.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Un projet préjudiciable tant du point de vue environnemental que de l’équité

Extension de la décharge de déchets dangereux de Villeparisis-Courtry - Par / 29 février 2024

Les questions écrites Nangis subit une dégradation de sa situation

Il faut un contrat spécifique pourvu de moyens à la hauteur pour cette ville - Par / 28 février 2024

Les questions écrites Un effet de bascule préjudiciable en matière de calcul SRU

Des modes de calcul à changer pour certaines petites communes - Par / 13 février 2024

Les questions écrites Il faut un recrutement massif d’enseignants titulaires formés

Insuffisance des moyens pour l’enseignement primaire en Seine-et-Marne - Par / 2 février 2024

Les questions écrites Une évolution des dispositions légales indispensable

Publication du décret relatif à l’implantation des officines de pharmacie - Par / 18 janvier 2024

Les questions écrites Un rééquilibrage absolument nécessaire

Implantation de décharges dans le département de la Seine-et-Marne - Par / 13 décembre 2023

Les questions écrites Le Gouvernement doit agir vite et fort

Avenir de la voie ferrée Flamboin-Gouai-Montereau - Par / 11 décembre 2023

Les questions écrites Pour un plan d’urgence global de santé partant des besoins

Graves insuffisances du prochain plan régional de santé Ile-de-France pour le département de la Seine-et-Marne - Par / 8 décembre 2023

Administration