Groupe Communiste, Républicain, Citoyen, Écologiste - Kanaky

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Un outil efficace et éprouvé pour bâtir un socle républicain

Classes de découvertes -

Par / 26 avril 2021

Question écrite n° 22542

M. Pierre Laurent attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports sur les classes de découvertes.

Les classes de découvertes permettent des apprentissages sans nuls autres pareils et participent pleinement à la réussite éducative, notamment pour les enfants en difficulté. Alors que la nation s’interroge sans cesse sur la cohésion nationale et cherche à agir face à des phénomènes de communautarisme, les classes de découvertes sont un outil efficace et éprouvé pour bâtir un socle républicain. Au-delà du bien-fondé pédagogique qui permet entre autres la cohésion de la classe, les classes de découvertes sont une contribution à la vie des territoires. En bord de mer, dans les massifs ou en pleine campagne, les classes de découvertes irriguent l’économie des territoires et favorisent un tourisme durable et responsable. Les acteurs concernés souhaitent que les pouvoirs publics mettent tout en œuvre pour un redémarrage rapide, efficace et massif, dès lors que les contraintes sanitaires seront levées. Des élus locaux de différentes sensibilités politiques et issus de territoires divers se mobilisent pour agir en faveur des classes de découvertes et formulent les propositions suivantes : 1. L’instauration par la loi de l’obligation pour chaque écolier de participer au minimum à une classe de découvertes ; 2. Dans le cadre du plan de relance, un plan patrimoine pour les collectivités propriétaires ; 3. La nomination d’un référent national ou d’une référente nationale classes de découvertes qui devra coordonner les directives et contribuer au développement des classes de découvertes ; 4. Une simplification administrative pour la constitution des demandes de départ ; 5. Une aide financière pluriannuelle pour les classes de découvertes à l’instar des colos apprenantes ; 6. La sensibilisation du corps enseignant aux bienfaits des séjours de classes de découvertes tout au long de leur parcours de formation ; 7. Une campagne de communication nationale pour rassurer les parents ; 8. La création d’un groupe de travail entre État/collectivités émettrices et réceptives/éducation populaire et représentants du tourisme social afin d’engager rapidement les transformations nécessaires. Il lui demande ce qu’il compte faire en vue d’une satisfaction de ces demandes qui s’inscrivent dans la logique d’un plan de relance massif et durable de ce secteur.

Réponse de M. le ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports
À publier le : 24/03/2022, page 1606
Texte de la réponse : Le ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports (MENJS) encourage les voyages scolaires qui, parce qu’ils sont organisés dans le cadre d’un projet d’école ou d’établissement et répondent à des objectifs pédagogiques définis, favorisent l’acquisition de connaissances et de compétences. A fortiori, ils constituent pour les élèves des moments partagés et une expérience sociale uniques propices à la découverte d’un nouvel environnement naturel ou culturel et à la réalisation de projets collectifs. Le contexte exceptionnel lié à la pandémie de Covid-19 a entraîné l’annulation ou le report de nombreux voyages. Afin de soutenir l’ensemble des acteurs de la filière touristique, des aides ont été apportées par le Gouvernement (chômage partiel, fonds de solidarité, prêts garantis, etc.). Ainsi, par exemple, le fonds d’urgence pour les organisateurs de séjours pour mineurs a été prolongé au premier trimestre 2021 afin d’apporter un soutien de trésorerie aux acteurs du secteur touristique, notamment aux gestionnaires de centres de vacances. À la faveur de l’amélioration des conditions sanitaires, comme indiqué dans la Foire aux questions (FAQ) dédiée à la Covid-19 mise à disposition par le MENJS sur son site internet, « les voyages scolaires avec nuitée (s) ont été de nouveau autorisés dans le respect du protocole sanitaire applicable aux accueils collectifs de mineurs » depuis le 20 juin 2021. Parce qu’il apparaissait, plus que jamais, nécessaire de relancer les voyages scolaires et de poursuivre l’accompagnement des différents partenaires impliqués dans leur organisation, le Gouvernement a pris plusieurs mesures. Dans le cadre de l’opération Vacances apprenantes, le dispositif « colos apprenantes » a été reconduit pour les vacances d’été 2021 et le nouveau dispositif « Mon patrimoine à vélo », qui vise à organiser des excursions à vélo aux fins de découverte du patrimoine, a été lancé. En parallèle, le Premier ministre a présenté le plan « Avenir Montagnes » le 27 mai dernier. Ce dernier permet d’accompagner les acteurs de la montagne vers une offre touristique durable et résiliente, en lien étroit avec les principaux acteurs, dont les collectivités territoriales. Il prévoit notamment un soutien financier à hauteur de cinq M€ pour les « colos apprenantes » organisées en montagne, la négociation d’un accord national de tarifs préférentiels pour les établissements organisateurs de séjours en montagne pour enfants ainsi que le lancement d’une initiative à la rentrée de septembre 2021 destinée à jumeler les écoles et les établissements scolaires de la montagne avec ceux du reste du territoire afin d’organiser des rencontres entre classes. La période de la crise sanitaire a mis en exergue la pertinence des voyages scolaires qui, en contribuant à donner du sens aux apprentissages par le contact direct avec un nouvel environnement, en permettant aux élèves d’agir ensemble dans des situations et des lieux nouveaux, participent à l’enrichissement de la vie éducative et sociale des élèves. Afin de répondre au besoin de mobilité des élèves, le MENJS est pleinement engagé aux côtés des différents acteurs en faveur de la relance des voyages scolaires.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Un effet de bascule préjudiciable en matière de calcul SRU

Des modes de calcul à changer pour certaines petites communes - Par / 13 février 2024

Les questions écrites Il faut un recrutement massif d’enseignants titulaires formés

Insuffisance des moyens pour l’enseignement primaire en Seine-et-Marne - Par / 2 février 2024

Les questions écrites Une évolution des dispositions légales indispensable

Publication du décret relatif à l’implantation des officines de pharmacie - Par / 18 janvier 2024

Les questions écrites Un rééquilibrage absolument nécessaire

Implantation de décharges dans le département de la Seine-et-Marne - Par / 13 décembre 2023

Les questions écrites Le Gouvernement doit agir vite et fort

Avenir de la voie ferrée Flamboin-Gouai-Montereau - Par / 11 décembre 2023

Les questions écrites Pour un plan d’urgence global de santé partant des besoins

Graves insuffisances du prochain plan régional de santé Ile-de-France pour le département de la Seine-et-Marne - Par / 8 décembre 2023

Les questions écrites Il faut satisfaire les attentes locales légitimes

Électrification de la ligne ferroviaire reliant Meaux et La Ferté-Milon - Par / 1er décembre 2023

Les questions écrites Multiplication des expulsions locatives

Question écrite au Ministre chargé du Logement - Par / 30 novembre 2023

Les questions écrites Modalités d’application de l’article 222-14-2 du Code Pénal

Question écrite au Ministre de l’intérieur et des Outre-mer - Par / 27 novembre 2023

Les questions écrites Dépistage de la drépanocytose

Question écrite au ministre de la santé et de la prévention - Par / 23 novembre 2023

Les questions écrites Respectez l’accord du 27 octobre

relatif à la réforme de l’assurance chômage des professions du spectacle - Par / 16 novembre 2023

Les questions écrites Logements pour les étudiants

Question écrite à la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche - Par / 16 novembre 2023

Administration