[(IMG/auton2895.jpg|non) Une médiation nécessaire - Situation du centre hospitalier du Rouvray en Seine-Maritime - Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Une médiation nécessaire

Situation du centre hospitalier du Rouvray en Seine-Maritime -

Par / 7 juin 2018

Question écrite n° 05447

M. Pierre Laurent attire l’attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur la situation du centre hospitalier du Rouvray en Seine-Maritime.

Le centre hospitalier du Rouvray est un établissement public de santé spécialisé dans la lutte contre les maladies mentales, le troisième de France en termes de file active, c’est-à-dire en total des patients vus au moins une fois dans l’année soit en hospitalisation, soit en consultation, soit en visite à domicile. Depuis plusieurs mois les soignants de cet hôpital ont alerté, sans succès, leurs différentes tutelles sur la dégradation des conditions d’accueil et de soins proposées aux patients. Ils demandent notamment une création d’une unité « adolescent » et une création de 197 postes supplémentaires dont 52 aides-soignantes. Depuis le 22 mars 2018 ils sont en grève illimitée pour atteindre cet objectif.

Compte tenu des négociations infructueuses menées avec leur direction et l’agence régionale de santé (ARS) il serait nécessaire que sur impulsion du ministère de la santé une médiation se mette en place en vue d’obtenir des moyens supplémentaires de la part de l’ARS pour l’établissement.

Il lui demande ce qu’elle compte faire en ce sens.

Réponse de Mme la ministre des solidarités et de la santé


Publiée le : 09/08/2018, page 4189

Texte de la réponse :

La situation de crise du centre hospitalier spécialisé du Rouvray a été suivie avec attention par l’Agence régionale de santé (ARS) de Normandie en lien avec le ministère des solidarités et de la santé. Entamée le mardi 5 juin par l’ARS avec les organisations syndicales, la négociation a abouti à un protocole de sortie de crise.

Celui-ci prévoit la création de 30 postes, échelonnés sur 2018 et 2019. Cette création de postes sera déclinée de manière cohérente avec les travaux d’analyse précédemment menés, avec le projet régional de santé (prise en charge des publics fragiles et des adolescents, coordination sanitaire et médico-social, réhabilitation psychosociale et accompagnement des aidants, dynamique d’équipe et partage de pratiques médico-soignantes) mais également avec les projets actés pour le centre hospitalier du Rouvray. Améliorer la prise en charge psychiatrique des adolescents au sein des établissements spécialisés, une des principales revendications de l’intersyndicale, constitue une des priorités nationales.

La ministre des solidarités et de la santé l’avait affirmé lors du 16ème congrès de l’Encéphale le 26 janvier 2018 en même temps qu’elle s’était engagée à ce que les budgets alloués à la psychiatrie soient préservés. L’engagement du Gouvernement pour améliorer notre modèle de prise en charge des pathologies psychiatriques est réel. Une instance nationale le comité stratégique de psychiatrie et de santé mentale présidée par la ministre des solidarités et de la santé a désormais pour mission de faire un point d’étape annuel sur les différentes actions engagées dans ce domaine.

Les dernieres interventions

Les questions écrites La transphobie médicale est une maltraitance grave !

sensibiliser les personnels de santé pour une meilleure prise en charge des personnes trans - Par / 19 février 2019

Les questions écrites Bilan des classes passerelles

Question écrite à la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche - Par / 14 février 2019

Les questions écrites Si, le chlordécone est bien cancérigène !

Contaminations en outre-mer - Par / 13 février 2019

Les questions écrites Stop à la transphobie en prison

Conditions de détention des personnes trans - Par / 7 février 2019

Les questions écrites Un passage en force inacceptable

Non-respect de la concertation sur le projet CDG Express - Par / 31 janvier 2019

Les questions écrites L’État doit prendre ses responsabilités

Projet de restructuration de l’agence France presse - Par / 31 janvier 2019

Les questions écrites Notre pays est le seul à être doté de ces armes

Interdiction des lanceurs de balle de défense dans le cadre du maintien de l’ordre - Par / 24 janvier 2019

Les questions écrites Pour le respect du vote du Parlement

Nocivité de l’additif alimentaire E 171 - Par / 17 janvier 2019

Les questions écrites Une grande cause du quinquennat ?

Moyens consacrés à la lutte contre les violences faites aux femmes - Par / 17 janvier 2019

Les questions écrites Pour une campagne de prévention dans les lieux festifs

Dangerosité du ’’ gaz hilarant’’ - Par / 8 janvier 2019

Les questions écrites Ce sont des enfants en danger, pas des fraudeurs !

Fichier de mineurs non accompagnés - Par / 17 décembre 2018

Les questions écrites Donner la priorité aux transports du quotidien

Le Charles de Gaulle express est un projet nuisible et coûteux - Par / 13 décembre 2018

Les questions écrites Garantir la liberté d’informer

Conditions d’exercice du métier de journaliste lors de manifestations - Par / 11 décembre 2018

Administration