[(IMG/auton2883.jpg|non) Une privatisation qui engendrerait de nombreux problèmes - Privatisation des aéroports ADP - Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Une privatisation qui engendrerait de nombreux problèmes

Privatisation des aéroports ADP -

Par / 16 mars 2018

Madame Laurence Cohen interroge le Ministre de l’Economie sur l’intention du gouvernement de privatisation des trois aéroports franciliens, Orly, Roissy Charles-De-Gaulle et le Bourget, dans le cadre de la future loi PACTE (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises).
Aujourd’hui, l’Etat est le principal actionnaire de cette entreprise publique, avec 50,6 % des parts.
Vendre au privé, rapporterait à l’Etat environ 8 milliards d’euros. Cette martingale pourrait certes abonder un fonds d’innovation comme l’envisage le gouvernement, mais cette privatisation engendrerait surtout de nombreux problèmes :
-  ADP étant en situation de monopole sur les aéroports de la région parisienne, un rachat par une société privée, pourrait fortement augmenter ses prix et réduire la qualité de ses services au détriment de ses clients, notamment Air France.

-  Dans un contexte national et international de lutte contre le terrorisme, comment garantir la sécurité via notamment la gestion des frontières en confiant ces missions à une entreprise privée ?

-  La privatisation des autoroutes ainsi que celle plus récente de l’aéroport de Toulouse s’avèrent être un gouffre financier pour la nation, pour ne pas dire une erreur stratégique, tant les appétits financiers sont à l’opposé d’une logique de service public, répondant à l’intérêt général.

-  De plus, compte tenu du nombre d’emplois générés par ces aéroports, une privatisation aurait très certainement des répercussions négatives sur la nature-même des emplois et les conditions de travail des salariés.
Au regard de tous ces éléments, Mme Cohen demande au Ministre s’il entend revenir sur son projet et rester l’actionnaire principal des Aéroports de Paris.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Recouvrement des recettes fiscales dans le monde

Une course au moins-disant fiscal particulièrement désastreuse pour les pays en développement - Par / 21 mars 2019

Les questions écrites Ce droit fondamental est trop souvent remis en cause

Suppression de la double clause de conscience pour l’IVG - Par / 21 mars 2019

Les questions écrites La transphobie médicale est une maltraitance grave !

sensibiliser les personnels de santé pour une meilleure prise en charge des personnes trans - Par / 19 février 2019

Les questions écrites Bilan des classes passerelles

Question écrite à la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche - Par / 14 février 2019

Les questions écrites Si, le chlordécone est bien cancérigène !

Contaminations en outre-mer - Par / 13 février 2019

Les questions écrites Stop à la transphobie en prison

Conditions de détention des personnes trans - Par / 7 février 2019

Les questions écrites Un passage en force inacceptable

Non-respect de la concertation sur le projet CDG Express - Par / 31 janvier 2019

Les questions écrites L’État doit prendre ses responsabilités

Projet de restructuration de l’agence France presse - Par / 31 janvier 2019

Les questions écrites Notre pays est le seul à être doté de ces armes

Interdiction des lanceurs de balle de défense dans le cadre du maintien de l’ordre - Par / 24 janvier 2019

Les questions écrites Pour le respect du vote du Parlement

Nocivité de l’additif alimentaire E 171 - Par / 17 janvier 2019

Les questions écrites Une grande cause du quinquennat ?

Moyens consacrés à la lutte contre les violences faites aux femmes - Par / 17 janvier 2019

Administration