Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions orales

L’ensemble des questions orales posées par votre sénatrice ou votre sénateur. Au Sénat, une question orale peut, suivant les cas, être suivie d’un débat. Dans ce cas, chaque groupe politique intervient au cours de la discussion.

Lire la suite

Dans le Val-de-Marne, il est prévu 44% de lits en moins !

Fermeture de Lits en Gériatrie au sein de l’AP-HP -

Par / 16 juillet 2019

Madame la Ministre,

La direction de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris (AP-HP) a l’intention de réduire de 30 à 50 %, le nombre de lits au sein des unités de soins de longue durée (ULSD) d’ici à 2024, soit plus de 1000 lits en Ile-de-France.

Dans mon département, le Val-de-Marne, il est prévu 44% de lits en moins. Une situation dramatique qui explique que depuis cette annonce l’hôpital Emile Roux de Limeil-Brévannes soit en lutte pour protester contre les 150 lits en moins.

D’autres établissements qui accueillent des personnes âgées comme l’hôpital Paul Brousse de Villejuif ou Charles Foix d’Ivry/seine subiraient également ce plan de restructuration, qui ne peut qu’être vu que sous l’angle des économies mises en œuvre à l’APHP.
Cette restructuration inquiète légitimement de nombreux élu.e.s, patient.e.s, organisations syndicales, d’autant que l’Agence Régionale de Santé Ile-de-France (ARS) préconisait, elle, en 2018, une augmentation du nombre de ULSD.
La direction de l’AP-HP affirme compenser ces fermetures avec la création de futurs EHPAD.

Mais comme vous le savez, ces structures accueillent des patient.e.s âgé.e.s, avec des pathologies qui nécessitent un suivi médical quotidien et ce, sur la durée. Ceux types de structures ayant des vocations différentes, ne répondent pas aux mêmes besoins, vous en conviendrez.

Une assemblée générale réunissant notamment des organisations syndicales de la filière gérontologique a eu lieu le 4 juillet dernier, et tous s’accordent sur la nécessité de l’arrêt de toutes ces fermetures annoncées. Et je ne parle pas des conséquences en termes de suppressions de postes !

Ma question est donc simple : Entendez-vous, en lien avec le Directeur de l’AP-HP, décréter un moratoire sur toutes ces suppressions de lits tant qu’un projet régional gériatrique ne sera pas élaboré département par département sur toute la filière

Les dernieres interventions

Les questions orales Jumelage avec des villes du Haut-Karabagh

Question orale à C. Castaner, ministre de l’intérieur - Par / 22 janvier 2019

Les questions orales La protection du patrimoine en danger

Question orale à F. Nyssen, Ministre de la culture - Par / 24 juillet 2018

Les questions orales Vous n’apportez aucune réponse concrète à cette situation dramatique

Dysfonctionnement de la caisse d’allocations familiales de Seine-Saint-Denis - Par / 22 mai 2018

Les questions orales Quel avenir pour l’aide à domicile ?  

Question orale posée à Mme Agnès Buzyn, Ministre de la Santé - Par / 25 juillet 2017

Les questions orales Quel avenir pour les salariés de Marles-les-Mines ?  

Inquiétude pour les usines du groupe AEE - Par / 15 novembre 2016

Les questions orales Les activités périscolaires relèvent encore trop souvent de la garderie

Mise en oeuvre des nouveaux rythmes scolaires dans les petites communes - Par / 18 octobre 2016

Administration