Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Tribunes libres

Parues dans la presse ou dans le journal du groupe, retrouvez ici les tribunes libres signées par les membres du groupe CRC.

Lire la suite

Avant-hier, hier et demain…

La lutte des classes -

Par / 10 mai 2019

Je suis tombé, par le plus grand des hasards, sur un document interne d’une grande banque française de financement, de gestion et de services financiers créée en 2006. Je ne peux citer son nom car ledit document précise en note de bas de page ceci : « ce document d’informations est strictement confidentiel et s’adresse exclusivement à une clientèle de professionnels ou d’investisseurs qualifiés ». L’immense majorité des gens doit tout ignorer de ce document, c’est pourquoi j’ai décidé de vous en parler.

Le titre de la note est particulièrement éloquent : « L’inflation a disparu parce que la lutte des classes a disparu ». Avouez que cette formulation a de quoi surprendre. Mais les explications fournies ensuite sont tout à fait édifiantes. Je cite : « lorsqu’il y avait lutte des classes (années 1950 à 1980), les salariés étaient représentés par des syndicats forts, par de grands partis politiques de gauche. Ces corps intermédiaires étaient en conflit avec les entreprises pour le partage des revenus, et les conflits se terminaient en compromis, un peu favorables aux salariés en raison de leur capacité forte de négociation. Pour rééquilibrer le partage des revenus en leur faveur, les entreprises utilisaient alors l’inflation qui résultait donc de la lutte des classes… Mais aujourd’hui, avec la désyndicalisation, la flexibilité plus grande du marché du travail, la disparition du Parti Communiste, la désindustrialisation, il n’y a plus de lutte de classes, donc il n’y a plus d’inflation ». Fin de la démonstration.

Ce document me fait inévitablement penser à une citation d’un ancien dirigeant du CNPF (l’ancêtre du MEDEF actuel), M. Yvon Chotard, qui disait, dans les années 70, « on ne fait pas la même politique en France selon que le Parti Communiste est à 20% ou 10% des voix ». On ne peut rêver plus bel hommage. Et puis cette autre déclaration, plus récente, celle-là, de Denis Kessler, un autre idéologue du MEDEF, qui déclara dans une interview à Challenges, le 4 octobre 2007, nous étions quelques mois après l’élection de N. Sarkozy, le MEDEF indiquait clairement le chemin à suivre : « Il s’agit de défaire méthodiquement le programme du Conseil National de la Résistance et de tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception ». On ne saurait être plus clair !

Alors, à tous ceux qui s’interrogent sur l’utilité du Parti Communiste Français, voilà quelques données historiques tout à fait éclairantes. Enfin, je voudrais rassurer l’auteur de la note citée au début, le Parti Communiste n’a pas disparu, il s’est affaibli et l’enjeu est de lui redonner de l’influence, ça peut même commencer le 26 mai aux Européennes avec la liste de Ian Brossat.

Les dernieres tribunes

Tribunes libres La lampe à huile…

Vivement les réunions du Conseil municipal à la chandelle, ou à la lampe à huile... - Par / 30 septembre 2022

Tribunes libres « Ne plus détourner les yeux »

𝐋𝐞𝐬 𝐟𝐨𝐥𝐢𝐞𝐬 𝐠𝐮𝐞𝐫𝐫𝐢𝐞̀𝐫𝐞𝐬 𝐝’𝐄𝐫𝐝𝐨𝐠𝐚𝐧 𝐦𝐞𝐧𝐚𝐜𝐞𝐧𝐭 𝐥𝐚 𝐬𝐭𝐚𝐛𝐢𝐥𝐢𝐭𝐞́ 𝐚𝐮 𝐏𝐫𝐨𝐜𝐡𝐞-𝐎𝐫𝐢𝐞𝐧𝐭 𝐞𝐭 𝐥𝐚 𝐬𝐞́𝐜𝐮𝐫𝐢𝐭𝐞́ 𝐞𝐧 𝐄𝐮𝐫𝐨𝐩𝐞. - Par / 28 septembre 2022

Tribunes libres Journées parlementaires en Bourbonnais…

Une rentrée politique riche, dans un contexte nouveau - Par / 23 septembre 2022

Tribunes libres Il est où le bonheur...

La Fête de l’Huma en avait un peu l’allure - Par / 16 septembre 2022

Tribunes libres Homo numéricus

Internet peut être un formidable outil d’émancipation humaine mais aussi une arme d’asservissement redoutable - Par / 26 août 2022

Tribunes libres Le bel été

Avec Macron, les capitalistes peuvent dormir sur leurs deux oreilles. - Par / 19 août 2022

Tribunes libres Sus à l’impôt

Vive l’impôt ! Un impôt juste, progressif et surtout auquel personne n’échappe ! - Par / 29 juillet 2022

Tribunes libres Do you speak techno ?*

Le techno, un langage pratiqué par les "technocrates" - Par / 22 juillet 2022

Tribunes libres Marronnier estival

Le numéro spécial annuel de Challenges est sorti - Par / 15 juillet 2022

Tribunes libres Réhabilitation du Parlement ?

Une nouvelle séquence politique pour remettre le Parlement au centre du jeu démocratique - Par / 8 juillet 2022

Tribunes libres Le gras et les miettes

Bamboche et bombance à la table du CAC 40 - Par / 1er juillet 2022

Tribunes libres Chronique d’un second tour…

Reconstruisons un espoir progressiste et humaniste - Par / 24 juin 2022

Tribunes libres Le petit grain de sable…

Décidément aucune histoire n’est écrite à l’avance - Par / 17 juin 2022

Tribunes libres General Electric aime le fric

Turbines et tuyaux pour échapper à l’impôt - Par / 10 juin 2022

Tribunes libres De Davos à Haubourdin

Il y a ceux qui se font du blé avec les céréales, et les autres qui subissent les hausses de prix - Par / 3 juin 2022

Tribunes libres Le président à tout faire…

Les mois à venir ne seront pas un long fleuve tranquille pour ce nouveau règne - Par / 27 mai 2022

Tribunes libres Il était un petit navire…

L’UE s’intéresse aux mégayachts des oligarques - Par / 20 mai 2022

Tribunes libres Macron II

Molière ou La Fontaine eurent été parfaits pour narrer le Sacre - Par / 13 mai 2022

Tribunes libres Les détails du Diable…

Il faut toucher au grisbi, que diable ! - Par / 6 mai 2022

Tribunes libres Morne dimanche…

Un jour sans choix, un jour sans joie, un jour sans foi ! - Par / 29 avril 2022

Tribunes libres Inquiétante quiétude

Non, on n’essaie pas l’extrême droite ! - Par / 22 avril 2022

Tribunes libres « La saison des semailles »

Le jour d’après d’une campagne qui nous a redonné ambition, envie, joie et fraternité - Par / 15 avril 2022

Tribunes libres Le bonheur… déjà !

Rencontre avec des militants heureux - Par / 8 avril 2022

Administration