Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Tribunes libres

Parues dans la presse ou dans le journal du groupe, retrouvez ici les tribunes libres signées par les membres du groupe CRC.

Lire la suite

Ces banques-là, ça ose tout

Faut-il encore confier la gestion de la dette française à la banque Morgan Stanley ? -

Par / 17 janvier 2020

Ces banques-là ça ose tout, c’est d’ailleurs à ça qu’on les reconnaît. Petit plagiat amical à Michel Audiard, l’immense dialoguiste des « Tontons flingueurs ».

Une banque américaine, Morgan Stanley, dont le siège est à New-York, opère dans 42 pays dont le nôtre. C’est une banque d’affaires qui fait partie de cette liste officielle des 15 banques internationales habilitées par le gouvernement français à émettre les titres de dette de notre pays sur les marchés financiers. On les appelle les SVT (Spécialistes en Valeur du Trésor). Or, il semblerait que cette banque ait d’autres « spécialités » en matière de finances. La commission des sanctions de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), qui est un peu le gendarme de la finance, a condamné la banque Morgan Stanley à payer 20 millions d’euros au Trésor Public pour manipulation du cours de titres de dettes (on les appelle des obligations souveraines).

Les faits sont graves, la banque américaine est accusée d’avoir manipulé le prix de la dette de l’Etat français en 2015 afin de limiter ses pertes sur les marchés. Les accusations sont concentrées sur une journée particulière, celle du 16 juin 2015. Ce jour-là, entre 9h29 et 9h44, l’agence de la banque à Londres a acheté massivement des contrats sur la dette française et la dette allemande. Puis, dans un deuxième temps, à 9h44, les « traders » ont vendu instantanément des emprunts français et des emprunts belges.

Pour le juge de l’Autorité des Marchés, avec cette opération, les traders ont cherché à faire monter artificiellement le cours de ces contrats dans le but de faire monter le cours des emprunts d’Etat eux-mêmes, afin de les céder dans la foulée à un prix plus élevé. Le juge parle de « tromperie » et « d’artifice », en termes plus communs on appelle cela « spéculer ».

Pour être sélectionnées dans la liste des SVT habilitées par le gouvernement, les banques signent une charte déontologique qui appelle « au respect des règles de bonne conduite » et précise aussi ceci : « En cas de manquement aux engagements de la présente charte, l’agence France Trésor (l’Etat) peut décider de suspendre le SVT de tout ou partie de ses opérations. » A l’évidence, nous avons là un sujet.

J’ai adressé la semaine dernière un courrier à Bruno Le Maire-Pinocchio afin de l’interroger sur les mesures qu’il comptait prendre pour régler son compte à cette banque et lui demander s’il est acceptable de continuer à confier la gestion de la dette française à un tel établissement.

Nous attendons sa réponse avec beaucoup d’impatience. Morgan Stanley ose tout !

Les dernieres tribunes

Tribunes libres Un petit tour au paradis…

Une convention fiscale avec le Luxembourg - Par / 31 juillet 2020

Tribunes libres Premiers de cordée 2020

Les milliardaires ne sont pas généreux - Par / 24 juillet 2020

Tribunes libres Un outil contre-productif

Service National Universel - Par / 17 juillet 2020

Tribunes libres La République est corsetée…

Nouveau gouvernement : le spectacle politicien est affligeant - Par / 10 juillet 2020

Tribunes libres CAC 40, des profits sans lendemain ?

4% de taxe pour sauver la planète, c’est pas cher payé ! - Par / 3 juillet 2020

Tribunes libres Où on en apprend de bien belles !

La commission d’enquête sur les concessions autoroutières - Par / 26 juin 2020

Tribunes libres Ni vu ni connu…

Les ports-francs, coffres aux trésors des très riches - Par / 19 juin 2020

Tribunes libres On est toujours le riche de quelqu’un

Rapport sur les riches en France, de l’Observatoire des inégalités - Par / 12 juin 2020

Tribunes libres Ils vivent cachés

Bénéfices records pour les mastodontes du luxe - Par / 5 juin 2020

Tribunes libres « Une politique pour le peuple »

L’Ascension personnelle de Gérald Darmanin - Par / 29 mai 2020

Tribunes libres Indépendance… mon œil !

La finance n’est pas régulée - Par / 22 mai 2020

Tribunes libres L’autre guerre

Idéologie et journalisme - Par / 14 mai 2020

Tribunes libres Bon anniversaire Manu ?

Les grains de sables dans les rouages de celui qui se croyait tout permis - Par / 7 mai 2020

Tribunes libres Tango au paradis fiscal

Finalement, le gouvernement retoque l’amendement d’interdiction des aides publiques aux entreprises liées à des paradis fiscaux ! - Par / 30 avril 2020

Tribunes libres Les gardiens du temple

La force d’un Etat n’est pas d’organiser la charité, mais d’instaurer la justice fiscale - Par / 24 avril 2020

Tribunes libres Le capitalisme n’est pas confiné !

Une grande bataille nous attend - Par / 16 avril 2020

Tribunes libres Ni « Robinson Crusoé », ni « Misanthrope »

Cette période de confinement prolongée ne manque de nous interroger tous et toutes. - Par / 10 avril 2020

Administration