Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Tribunes libres

Parues dans la presse ou dans le journal du groupe, retrouvez ici les tribunes libres signées par les membres du groupe CRC.

Lire la suite

Colère populaire

Manifestations et mouvements sociaux -

Par / 14 novembre 2019

Le pays craque. La colère gronde et jaillit à jets répétés sur le devant de l’actualité. Partout s’exprime la même volonté de pouvoir vivre dignement. Partout grandit l’exigence d’être entendu, écouté… et l’incompréhension de ne pas l’être. La journée interprofessionnelle du 5 décembre qui se prépare contre la réforme des retraites s’annonce forte. Elle va exprimer un mouvement de protestations et de revendications multiforme et massif. Dans l’hémicycle du Sénat, les sénatrices et les sénateurs du groupe CRCE se battent au quotidien pour que les urgences populaires, que le gouvernement cherche sans cesse à minorer ou ignorer, deviennent la priorité.

Ces dernières semaines, nous avons porté la voix des pompiers qui exigent la reconnaissance de leur dévouement professionnel et de l’accroissement de leurs missions. Celle des personnels de santé, rencontrés tout au long de notre tour de France des hôpitaux, qui ne tolèrent plus l’état de précarité dans lequel vivent leurs établissements, les urgences, la psychiatrie et d’une manière générale la santé dans notre pays.

Celle des chômeuses et des chômeurs, des précaires, de tous les travailleurs menacés de perdre leur emploi, attaqués avec une violence inouïe par une réforme de l’indemnisation du chômage qui va jeter des centaines de milliers d’entre eux dans la pauvreté.Celle des enseignants, des parents, du monde universitaire qui n’en peuvent plus d’entendre le gouvernement parler de priorité éducative quand ils vivent le contraire au quotidien.

Celle des femmes qui ne voient rien venir en termes de mesures tangibles et de moyens à la hauteur pour éradiquer les violences et les inégalités qu’elles subissent. Celle des territoires et leurs habitants, tant des banlieues que des campagnes, qui souffrent d’abandon, de services publics sacrifiés, de désagrégation du lien social… Celle des cheminots qui tirent la sonnette d’alarme sur la qualité et la sécurité des réseaux et subissent en retour la violence du mépris gouvernemental. Celle des militants de l’urgence climatique qui ne supportent plus les envolées présidentielles d’un côté et l’inaction gouvernementale de l’autre, et plus encore la complaisance face aux pratiques destructrices de la course au profit.

Porter ces voix multiples est un combat, car tout est fait pour les faire taire ou pire les noyer dans le silence et l’oubli. Nous avons droit en permanence sur les bancs du gouvernement au Sénat au déni de ces réalités et de ces urgences. Quant à la majorité de droite au Sénat, que fait-elle ? Elle entonne bien souvent le couplet de la colère en oubliant ses actes d’hier. Mais pour en tirer quelles conséquences ? La remise en cause du démantèlement des services publics, le redressement de la dépense sociale pour faire reculer les inégalités, la taxation des profits et des revenus financiers ? Rien de tout cela. Elle demande même d’en rajouter et vote toutes les lois antisociales du gouvernement.Et pour masquer ses responsabilités, elle pratique la surenchère dans la foulée des thèmes du Rassemblement national, comme on l’a vu avec le honteux débat du Sénat sur l’interdiction du voile lors des sorties scolaires.

Elle souffle sur les braises de la guerre de tous contre tous, contre le plus fragile, contre l’autre, l’étranger, le migrant, le musulman… Les sénatrices et sénateurs du groupe CRCE refusent cette fuite en avant et démontrent à chaque débat que des solutions existent à condition de s’attaquer aux privilèges de la haute finance. Avec nos collègues de l’Assemblée nationale, nous avons déposé au ministère de la Santé un plan d’urgence pour l’hôpital avec des propositions concrètes, élaboré avec les salariés, suite à ce tour de France des hôpitaux réalisé par nos deux groupes.Nous exigeons le milliard pour lutter contre les violences faites aux femmes.

Nous agissons pour que les banlieues, si riches de leurs habitants et de leur créativité, de la solidarité qui s’y exprime, disposent de services publics de proximité, avec des politiques qui s’attaquent à la précarité, à la mal vie, aux bas salaires. Nous démontrons pour les retraites qu’en faisant cotiser les revenus financiers des entreprises, aujourd’hui massifs et pourtant épargnés de toute contribution, il est possible de vivre une retraite méritée plus longtemps et en bonne santé. Voilà la voie que nous voulons ouvrir au Sénat comme dans le pays : la voie vers d’autres solutions, vers une autre conception du développement social et écologique, loin des logiques capitalistes à bout de souffle. C’est la seule voie réaliste pour l’avenir.

Les dernieres tribunes

Tribunes libres Les Échos ou Lexomil ?

Une dose des « Échos », puis une gorgée de l’Humanité et de Liberté Hebdo… ça vous donne une pêche d’enfer ! - Par / 11 juin 2021

Tribunes libres Hey Joe, un petit coup de mou ?

Taxer les multinationales à un taux minimum de 21%, et changer d’avis - Par / 4 juin 2021

Tribunes libres La Commune de Paris, d’hier à aujourd’hui

Une commémoration dont il a été très peu question dans le débat public - Par / 28 mai 2021

Tribunes libres La République en sous-traitance

Prenons garde qu’une République sous-traitée, ne finisse pas mal traitée ! - Par / 14 mai 2021

Tribunes libres Carrefour des luttes

Bonne santé de la grande distribution - Par / 7 mai 2021

Tribunes libres Du nouveau à l’Ouest ?

Biden veut instituer un impôt mondial minimum pour les multinationales - Par / 30 avril 2021

Tribunes libres Quand la dette s’annule !

Pour les entreprises d’accord mais pourquoi pas pour l’État ? - Par / 23 avril 2021

Tribunes libres Combattre la précarisation des jeunes

Lutter contre l’uberisation et réfléchir à un vrai droit au revenu - Par / 20 avril 2021

Tribunes libres Macron pourfend les inégalités !

Ce n’est pas en supprimant l’ENA que l’on combat les inégalités - Par / 16 avril 2021

Tribunes libres Des règles intangibles ?

D’où vient ce chiffre magique du 3% de déficit ? - Par / 9 avril 2021

Tribunes libres L’addition s’il vous plait !

Dette publique : mon pari à 2 600 milliards gagné… hélas ! - Par / 2 avril 2021

Tribunes libres Ça pédale dans le yaourt…

14% de marge chez Danone, c’est encore insuffisant pour les actionnaires ! - Par / 26 mars 2021

Tribunes libres Vivre au-dessus de ses moyens

La richesse ne va pas suffisamment aux grands besoins humains - Par / 19 mars 2021

Tribunes libres Madame la Commissaire

La langue de bois de Mme Mc Guinness sur les paradis fiscaux dans l’UE - Par / 12 mars 2021

Tribunes libres Drôle de carnaval !

A Dunkerque "la cavalerie est arrivée avec 3 semaines de retard" - Par / 5 mars 2021

Tribunes libres Capitalisme inclusif ?

Ce capitalisme-là, ça ne s’adapte pas, ça se dépasse. Question d’humanité. - Par / 26 février 2021

Tribunes libres Au théâtre ce soir

Le Pen - Darmanin, partenaires lors d’une conversation sur le service public - Par / 19 février 2021

Tribunes libres Conseil d’ami

L’influence du cabinet américain McKinsey au sommet de l’État - Par / 12 février 2021

Tribunes libres Mauvaise blague Carambar

L’exemple parfait du capitalisme financiarisé - Par / 5 février 2021

Tribunes libres Big Mac !

4,6 milliards de dollars distribués aux actionnaires - Par / 29 janvier 2021

Tribunes libres Une année dingue

Dernier coup d’œil dans le rétroviseur en ce début d’année - Par / 22 janvier 2021

Tribunes libres Changez de vie, devenez milliardaire !

Comment dépenser son argent quand on en a énormément - Par / 15 janvier 2021

Tribunes libres Signez la pétition !  

Allocation aux adultes handicapés - Par / 14 janvier 2021

Tribunes libres Divorce à l’anglaise…

L’Union européenne se remet-elle en question ? - Par / 8 janvier 2021

Tribunes libres 5 fois 20 ans…

Il était une fois, à Tours... Bon anniversaire les ami.e.s - Par / 24 décembre 2020

Administration