[(IMG/auton2888.jpg|non) De quoi Macron est-il le nom ? - Le nouvel avatar du "Il n'y a pas d'alternative" - Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Tribunes libres

Parues dans la presse ou dans le journal du groupe, retrouvez ici les tribunes libres signées par les membres du groupe CRC.

Lire la suite

De quoi Macron est-il le nom ?

Le nouvel avatar du "Il n’y a pas d’alternative" -

Par / 20 mars 2018

Les gazettes ont créé une nouvelle école de pensée économique depuis la dernière élection présidentielle de 2017. En effet, on entend régulièrement parler du « Macronisme ».

Ce mouvement né essentiellement du rejet par nos concitoyens de l’alternance gauche/droite qui n’a pas réglé les grands problèmes de notre société, qui n’a pas partagé la richesse, qui n’a pas éradiqué la pauvreté et qui a laissé le chômage s’enkyster dans notre pays depuis plus de quarante années. Déceptions accumulées, désillusions, colère, abstention.

M. Macron s’est presque retrouvé à l’Élysée par effraction démocratique, élu au 2ème tour contre le pire, cela fait longtemps, en effet, que l’on nous a habitués à voter contre.

Qu’incarne ce mouvement ? Ni droite, ni gauche, plus d’idéologie, il se veut apolitique, il veut être libre d’agir, M. Macron est le nouvel avatar du « il n’y a pas d’alternative ». Sa méthode, efficacité, pragmatisme et surtout du bon sens. Aller vite aussi fait partie de la caisse à outils de ce pouvoir, il veut incarner le nouveau monde.

C’est une duperie sans nom. Emmanuel Macron transforme tout problème social en un problème individuel. En guise de nouveau monde voilà des conceptions qui nous ramènent dans les années 80, aux plus belles heures du Thatcherisme.

En 1987 Margaret Thatcher déclarait : « les gens confient leurs problèmes à la société et vous savez, il n’y a pas de société, il y a des femmes et des hommes individuels et des familles et aucun gouvernement ne peut rien faire sauf par les gens, et les gens ils doivent s’occuper d’eux-mêmes d’abord ».

M. Macron nous rappelle aussi un certain John Kennedy, le 20 janvier 1961, lors de son installation : « Ne vous demandez pas ce que notre pays peut faire pour vous, demandez vous ce que vous pouvez faire pour votre pays » ; écoutez les vœux du Président en décembre, il emploie les mêmes mots.

M. Macron méprise les parlementaires, il veut diriger en direct l’entreprise France, il me rappelle, au fond, cette phrase lourde de sens de David Rockefeller : « Quelque chose doit remplacer les gouvernements et l’industrie privée me semble l’entité adéquate pour le faire ». Revient en mémoire ensuite cette analyse exceptionnelle de Pierre Bourdieu en 1998, Google allait naître dans la Silicon Valley, Bourdieu définissait l’essence du néolibéralisme : « Qu’est-ce que le néolibéralisme ? Un programme de destruction des structures collectives capables de faire obstacle à la logique du marché pur ». Emmanuel Macron est incontestablement l’homme de cette mission. Il parle de transformer la France, il a même publié un ouvrage l’an dernier qu’il a intitulé : Révolution. Oui mais révolution conservatrice !

Ce pouvoir n’est, au fond, que le dernier avatar du libéralisme en vigueur sur la planète et en France. Rien de nouveau dans ce vieux monde.

Le Macronisme, ça n’existe pas !

Les dernieres tribunes

Tribunes libres Great America !

Fortune et démesure - Par / 22 février 2019

Tribunes libres Solidarité avec les femmes kurdes

44 femmes parlementaires se mobilisent pour soutenir les kurdes - Par / 15 février 2019

Tribunes libres Et pendant ce temps-là… Dalida

"Des mots magiques, des mots tactiques qui sonnent faux" - Par / 15 février 2019

Tribunes libres Voyage Inoui

Une nuit bloqué dans le train - Par / 8 février 2019

Tribunes libres Ni de droite, ni de gauche... capitaliste !

"Gaffe les mecs, tout va nous péter à la gueule" - Par / 1er février 2019

Tribunes libres Planète finance, R.A.S !

On danse sur un volcan - Par / 25 janvier 2019

Tribunes libres Je débats, tu débats, il débat…

Les doléances des Français sont connues et claires - Par / 23 janvier 2019

Tribunes libres Au fond, l’ISF c’est quoi ?

Payer l’impôt est la marque d’un monde civilisé - Par / 11 janvier 2019

Tribunes libres La piste aux étoiles

Le gouvernement invente le paradis fiscal spatial - Par / 4 janvier 2019

Tribunes libres Quelque chose me dit…

Il y a toujours besoin d’un changement de société - Par / 28 décembre 2018

Tribunes libres Le Grand-Duc s’engage

Convention fiscale avec le Luxembourg - Par / 21 décembre 2018

Tribunes libres « T’auras pas un kopeck mon gars ! »

Le diable se cache dans le détail... - Par / 14 décembre 2018

Tribunes libres Tout va mal ?

Pas pour les bénéficiaires de la disparition de l’ISF (1028 milliards de patrimoine cumulé !) - Par / 7 décembre 2018

Tribunes libres La dîme et la gabelle

Est-ce vraiment pour sauver la planète ? - Par / 30 novembre 2018

Tribunes libres Incroyable mais vrai !

Dette de la Sécurité Sociale, un scandale à dénoncer - Par / 23 novembre 2018

Tribunes libres Le tango du Nouveau Monde

Pouvoir d’achat ? Deux pas en avant, trois pas en arrière - Par / 16 novembre 2018

Tribunes libres La solidarité par les associations

Budget 2019 - Mission Solidarité, insertion, égalité des chances - Par / 9 novembre 2018

Tribunes libres Il était une fois la dette…

Un éternel endettement de la France ? - Par / 2 novembre 2018

Tribunes libres Brexit or not Brexit ?

"Le Royaume-Uni, meilleur endroit au monde pour faire des affaires" - Par / 26 octobre 2018

Tribunes libres La France pauvre

En Macronie, l’écart persistant entre le discours et les actes - Par / 19 octobre 2018

Tribunes libres Ami entends-tu ?

Il est urgent de s’attaquer aux dictatures - Par / 12 octobre 2018

Tribunes libres Le Sieur Benalla en son palais…

Une certaine conception de l’exercice du pouvoir - Par / 28 septembre 2018

Tribunes libres Moïse à la fête de l’Huma…

Trois jours extraordinaires en "cité communiste" - Par / 21 septembre 2018

Tribunes libres 10 ans plus tard…

La démence financière n’a pas de limite - Par / 14 septembre 2018

Administration