Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Tribunes libres

Parues dans la presse ou dans le journal du groupe, retrouvez ici les tribunes libres signées par les membres du groupe CRC.

Lire la suite

« El pueblo unido jamàs serà vencido… »

(Le peuple uni ne sera jamais vaincu) -

Par / 8 novembre 2019

Beaucoup d’entre nous se souviennent sans doute de cette chanson du groupe chilien « Quilapayun » sortie en 1973 au moment du coup d’État de Pinochet au Chili. Elle devint le chant de toute la gauche qui résistait à l’époque, ces paroles traversèrent les océans… Plus de 45 années plus tard, les rues de Santiago s’enflamment à nouveau. Les Chiliens, comme d’autres peuples du monde, se révoltent. Après l’augmentation du prix du ticket de métro, ça paraît disproportionné, non ? Mais comme l’affirme un slogan en vogue dans les rues de Santiago : « ce ne sont pas 30 pesos, ce sont ces trente dernières années ».

Dès 1975, le dictateur Pinochet fut un serviteur zélé du néolibéralisme, aux côtés de sa grande amie Margaret Thatcher et de Ronald Reagan. Le Chili est devenu un paradis parfait pour les multinationales et les fortunes du monde. Les inégalités se sont considérablement aggravées, en 2017, 1% des plus fortunés détenaient à eux seuls 26.5% des richesses nationales tandis que 50% des foyers n’en détenaient que 2.1%.

Une excellente interview de Carmen Castillo, dans l’Humanité récemment, illustrait parfaitement cette situation. Les multinationales possèdent tout, la terre, les montagnes, les océans. Le mouvement déclenché par l’étincelle de la hausse du prix du ticket de métro marque le refus du peuple chilien de subir davantage des conditions de vie indignes. C’est une explosion sociale, nous explique-t-elle, nationale, populaire, contre un système qui a cru pouvoir régler les affaires de la société par le marché.

Impossible de ne pas faire le lien avec ce qui s’est passé en France, il y a un an, la hausse des taxes sur le carburant a déclenché le mouvement des gilets jaunes… Carmen Castillo décrit le Chili comme un laboratoire du néolibéralisme, le soi-disant ruissellement n’est jamais arrivé…

Monsieur Macron, avez-vous pris des nouvelles de Santiago récemment ? Ce que vous préconisez ici n’a marché nulle part ailleurs… Ce commentaire de François Lenglet dans le Figaro du 23 octobre : « la crise sociale mondialisée et les risques de crise financière annoncent la fin d’un cycle libéral ». Il me semble que c’est plus que la fin d’un cycle mais ça ne se décrète pas.

Allez, pour finir, on reprend tous en chœur « El pueblo unido jamàs serà vencido… »

Les dernieres tribunes

Tribunes libres Changez de vie, devenez milliardaire !

Comment dépenser son argent quand on en a énormément - Par / 15 janvier 2021

Tribunes libres Signez la pétition !  

Allocation aux adultes handicapés - Par / 14 janvier 2021

Tribunes libres Divorce à l’anglaise…

L’Union européenne se remet-elle en question ? - Par / 8 janvier 2021

Tribunes libres 5 fois 20 ans…

Il était une fois, à Tours... Bon anniversaire les ami.e.s - Par / 24 décembre 2020

Tribunes libres Le pari

Qui va payer la dette française ? Les jeux sont faits... - Par / 18 décembre 2020

Tribunes libres Oncle Picsou

Disney, un cas d’école en ingénierie de la fraude fiscale - Par / 11 décembre 2020

Tribunes libres Le grain de sable…

Un seul amendement enraye la mécanique budgétaire - Par / 4 décembre 2020

Tribunes libres Vendredi noir

Une espèce de braderie géante mais sans les moules ni les frites ! - Par / 27 novembre 2020

Tribunes libres Sénat intra-muros

Une vision des finances côté gauche de l’hémicycle - Par / 20 novembre 2020

Tribunes libres Technocratie… démocratie ?

Une langue et une terre inconnues, un autre monde... - Par / 13 novembre 2020

Tribunes libres « Cent mille dollars au soleil »

Malte, petit pays européen, grand paradis fiscal - Par / 6 novembre 2020

Tribunes libres Critique de la non-vie

Pour un vaccin, faire le choix de la coopération plutôt que la compétition internationale - Par / 30 octobre 2020

Tribunes libres Marianne décapitée, au nom de qui ?

A ta mémoire, Samuel Paty, merci d’avoir accompli ta belle mission pour la République ! - Par / 23 octobre 2020

Tribunes libres Une journée, une réalité…

"En même temps", les riches ont misé sur le bon cheval - Par / 16 octobre 2020

Tribunes libres Jeux dangereux… jeux interdits !

Nous nous éloignons sans cesse de la République « Une et indivisible » - Par / 9 octobre 2020

Tribunes libres Face à la politique libérale d’Emmanuel Macron, une autre voie est possible

Déclaration politique du groupe Communiste Républicain Citoyen et Ecologiste - Par / 6 octobre 2020

Tribunes libres Les autoroutes du bonheur…

Pas de renationalisation, mais 40 milliards de dividendes d’ici 2031 ! - Par / 2 octobre 2020

Tribunes libres Black lives matter ! *

L’éternelle question de la ségrégation raciale aux USA - Par / 25 septembre 2020

Tribunes libres Liquidons l’argent liquide ?

Vers une société zéro cash - Par / 18 septembre 2020

Tribunes libres Et pendant ce temps-là…

Un surprenant jeu de chaises musicales dans le milieu bancaire - Par / 11 septembre 2020

Tribunes libres Les cocos à la mer…

Une feuille de route politique bien en phase avec les aspirations citoyennes - Par / 2 septembre 2020

Tribunes libres Vive l’école, vive la rentrée

Apprenez, apprenez, plus vous saurez de choses, plus vous serez libre   ! - Par / 28 août 2020

Tribunes libres Quand le malheur des uns…

Il y a quelques gros gagnants à l’issue de la crise sanitaire... - Par / 21 août 2020


Bio Express

Eric Bocquet

Sénateur du Nord
Membre de la commission des Finances
Elu le 25 octobre 2011
En savoir plus
Administration