Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Tribunes libres

Parues dans la presse ou dans le journal du groupe, retrouvez ici les tribunes libres signées par les membres du groupe CRC.

Lire la suite

« Ils sont inquiets »

"Déceptif", attention au faux ami... -

Par / 22 mars 2019

Qui donc ? Nos concitoyens les plus riches, en effet, s’inquiètent de ce qui sortira du « grand débat national » qui touche à sa fin. Un million cinq cent mille contributions, plus de 10 000 réunions publiques sur l’ensemble du territoire et le sujet numéro un qui y fut abordé est celui de la fiscalité.

Le mouvement des gilets jaunes a mis en tête de ses revendications la justice fiscale, un sujet que nous portons là où nous sommes et que nous partageons sans réserve.

Le retour à l’ISF, tranches supplémentaires pour l’impôt sur le revenu et baisse de la TVA sur les produits de première nécessité… entre autres propositions fiscales. M. Macron a écouté, il en même pris des notes pendant les débats mais aujourd’hui l’heure du verdict approche.

Quelles propositions sonnantes et trébuchantes seront faites par le gouvernement ? A entendre les préannonces du Premier Ministre : « Je crains que nos réponses ne soient quelque peu déceptives… ». Nous avons tous été surpris de l’emploi de ce terme, nous aurions mieux compris l’utilisation du mot « décevant », politiquement il est vrai difficile à utiliser vu le contexte d’attentes fortes et de tension extrême.

Alors, ce mot « déceptif » d’où vient-il ? Il s’agit d’un néologisme (un mot nouveau) tiré de l’anglais « deceptive », c’est ce qu’on appelle un « faux ami », un mot qui n’a pas le sens qu’un francophone lui donnerait spontanément. Par exemple, « hazard » en anglais n’a rien à voir avec « hasard », il signifie « danger ». On donne donc à tort le sens de « décevant » à « deceptive », l’anglais signifie en effet « trompeur », cet adjectif « deceptive » est dérivé de « deception » lui-même emprunté à l’ancien français deception qui signifiait « tromperie ».

« Deceptive » a bien une origine latine, exporté en Angleterre au moment où Guillaume le Conquérant quitta la Normandie en 1066 pour conquérir l’Angleterre. Alors, l’emploi de ce terme « déceptif » par le Premier Ministre me laisse un peu songeur et peu enclin à croire aux réponses à venir.

Il a annoncé aussi qu’il n’y aurait pas de « grand soir fiscal ». La justice fiscale reste un chantier. Monsieur le Premier Ministre, Normand comme Guillaume le Conquérant, aurait dû prévoir que nous chercherions l’histoire de ce mot « déceptif ».

Les dernieres tribunes

Tribunes libres Sus à l’impôt

Vive l’impôt ! Un impôt juste, progressif et surtout auquel personne n’échappe ! - Par / 29 juillet 2022

Tribunes libres Do you speak techno ?*

Le techno, un langage pratiqué par les "technocrates" - Par / 22 juillet 2022

Tribunes libres Marronnier estival

Le numéro spécial annuel de Challenges est sorti - Par / 15 juillet 2022

Tribunes libres Réhabilitation du Parlement ?

Une nouvelle séquence politique pour remettre le Parlement au centre du jeu démocratique - Par / 8 juillet 2022

Tribunes libres Le gras et les miettes

Bamboche et bombance à la table du CAC 40 - Par / 1er juillet 2022

Tribunes libres Chronique d’un second tour…

Reconstruisons un espoir progressiste et humaniste - Par / 24 juin 2022

Tribunes libres Le petit grain de sable…

Décidément aucune histoire n’est écrite à l’avance - Par / 17 juin 2022

Tribunes libres General Electric aime le fric

Turbines et tuyaux pour échapper à l’impôt - Par / 10 juin 2022

Tribunes libres De Davos à Haubourdin

Il y a ceux qui se font du blé avec les céréales, et les autres qui subissent les hausses de prix - Par / 3 juin 2022

Tribunes libres Le président à tout faire…

Les mois à venir ne seront pas un long fleuve tranquille pour ce nouveau règne - Par / 27 mai 2022

Tribunes libres Il était un petit navire…

L’UE s’intéresse aux mégayachts des oligarques - Par / 20 mai 2022

Tribunes libres Macron II

Molière ou La Fontaine eurent été parfaits pour narrer le Sacre - Par / 13 mai 2022

Tribunes libres Les détails du Diable…

Il faut toucher au grisbi, que diable ! - Par / 6 mai 2022

Tribunes libres Morne dimanche…

Un jour sans choix, un jour sans joie, un jour sans foi ! - Par / 29 avril 2022

Tribunes libres Inquiétante quiétude

Non, on n’essaie pas l’extrême droite ! - Par / 22 avril 2022

Tribunes libres « La saison des semailles »

Le jour d’après d’une campagne qui nous a redonné ambition, envie, joie et fraternité - Par / 15 avril 2022

Tribunes libres Le bonheur… déjà !

Rencontre avec des militants heureux - Par / 8 avril 2022

Tribunes libres Il est où le pognon ?

Plongée dans le monde des coffres - Par / 1er avril 2022

Tribunes libres Dans les griffes du Lion…

Rencontre avec un salarié de Peugeot à Sochaux - Par / 25 mars 2022

Tribunes libres Communication communicante…

Ou quand une loi fait « pschitt » - Par / 18 mars 2022

Tribunes libres Utile à la gauche

Un vote à perspective humaniste et progressiste - Par / 11 mars 2022

Tribunes libres Guerre et Paix

Ce n’est pas que le roman de Léon Tolstoï, ce sont deux mondes en opposition - Par / 4 mars 2022

Tribunes libres J’y perds mon latin

« Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent ! » - Par / 25 février 2022

Tribunes libres La dette publique : une arme politique

Le paradoxe absolu, de l’Apocalypse annoncé aux emprunts à taux négatifs... - Par / 18 février 2022

Tribunes libres Le docteur Z.

Tout cela sent très mauvais, l’issue est dans les Jours heureux ! - Par / 11 février 2022

Administration