Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Tribunes libres

Parues dans la presse ou dans le journal du groupe, retrouvez ici les tribunes libres signées par les membres du groupe CRC.

Lire la suite

J’ai peur maman !

L’insécurité sociale ronge les esprits -

Par / 27 septembre 2019

Loin de moi l’idée de me délecter dans le misérabilisme à la Zola. C’est une enquête récente du Secours Populaire Français publiée il y a quelques temps qui m’a décidé à consacrer le billet de la semaine à l’évolution de la pauvreté dans notre pays.

C’est un fait indéniable, l’insécurité sociale ronge les esprits. Ainsi, aujourd’hui, en France, 62% des enfants âgés de 8 à 14 ans craignent de devenir pauvres un jour. « « C’est une tendance vraiment nouvelle et inquiétante. En 2012 nous n’avions pas de tels chiffres » » constate Houria Tareb, secrétaire nationale de l’association. « « C’est dû au fait que la pauvreté est plus visible. Ce qui marque les enfants c’est de voir des familles dormir dans la rue. C’est un phénomène qui n’existait pas il y a encore deux ans, et pour eux, c’est inadmissible ». »

Effectivement, en 2012 et 2015 ce chiffre d’enfants inquiets était de 58% (déjà ou « seulement »). Quand une société désespère ainsi sa jeunesse, c’est l’urgence du changement de société qui est soulignée.

J’en étais resté à ces adolescents dans la galère, « no future », ou encore ces jeunes salariés qui nous disent parfois « moi, la retraite, de toutes façons, je ne l’aurai jamais ». Et il est vrai que cette lancinante mélodie de la fin de l’histoire leur est assénée depuis les premières années de leur vie.

On explique ainsi aux nouveaux nés, ou plutôt à leurs parents, qu’ils sont endettés de 32 000 euros avant même d’avoir sali leur première couche ! Foutaise, faribole, billevesée que tout cela ! Les enfants s’imprègnent de cette insécurité sociale qui frappe les familles.

Le nombre de Français qui ne parviennent pas à boucler la fin du mois sans être à découvert a atteint 18%, parmi lesquels 6% craignent de basculer dans la précarité.

34% des personnes interrogées estiment que leur revenu leur permet tout juste de boucler leur budget. Elles sont 45% à déclarer avoir été sur le point de connaître la pauvreté au moins une fois dans leur vie.

Même le travail n’est plus une protection contre la pauvreté. La multiplication des contrats précaires, des statuts non-salariés, la baisse des pensions et la problématique des familles monoparentales sont autant de phénomènes qui nourrissent la paupérisation de la population française.

Enfin, 8 Français sur 10 interrogés par le SPF estiment que leurs enfants ont plus de risques de devenir pauvres qu’eux. Bon, j’arrête là, ça suffit.

Le sondage indique aussi que ces enfants inquiets n’ont pas envie de se résoudre à cette situation. Ils sont 90% à estimer qu’on pourrait en faire beaucoup plus pour les personnes pauvres et 82% d’entre eux souhaiteraient passer à l’action.

Voilà une excellente nouvelle. Allez les Gavroche ! N’ayez pas plus peur de l’avenir !

Les dernieres tribunes

Tribunes libres Carrefour des luttes

A l’heure du bilan, chacun aura pu noter la bonne santé de la grande distribution. Et pourtant... - Par / 7 mai 2021

Tribunes libres Du nouveau à l’Ouest ?

Biden veut instituer un impôt mondial minimum pour les multinationales - Par / 30 avril 2021

Tribunes libres Quand la dette s’annule !

Pour les entreprises d’accord mais pourquoi pas pour l’État ? - Par / 23 avril 2021

Tribunes libres Combattre la précarisation des jeunes

Lutter contre l’uberisation et réfléchir à un vrai droit au revenu - Par / 20 avril 2021

Tribunes libres Macron pourfend les inégalités !

Ce n’est pas en supprimant l’ENA que l’on combat les inégalités - Par / 16 avril 2021

Tribunes libres Des règles intangibles ?

D’où vient ce chiffre magique du 3% de déficit ? - Par / 9 avril 2021

Tribunes libres L’addition s’il vous plait !

Dette publique : mon pari à 2 600 milliards gagné… hélas ! - Par / 2 avril 2021

Tribunes libres Ça pédale dans le yaourt…

14% de marge chez Danone, c’est encore insuffisant pour les actionnaires ! - Par / 26 mars 2021

Tribunes libres Vivre au-dessus de ses moyens

La richesse ne va pas suffisamment aux grands besoins humains - Par / 19 mars 2021

Tribunes libres Madame la Commissaire

La langue de bois de Mme Mc Guinness sur les paradis fiscaux dans l’UE - Par / 12 mars 2021

Tribunes libres Drôle de carnaval !

A Dunkerque "la cavalerie est arrivée avec 3 semaines de retard" - Par / 5 mars 2021

Tribunes libres Capitalisme inclusif ?

Ce capitalisme-là, ça ne s’adapte pas, ça se dépasse. Question d’humanité. - Par / 26 février 2021

Tribunes libres Au théâtre ce soir

Le Pen - Darmanin, partenaires lors d’une conversation sur le service public - Par / 19 février 2021

Tribunes libres Conseil d’ami

L’influence du cabinet américain McKinsey au sommet de l’État - Par / 12 février 2021

Tribunes libres Mauvaise blague Carambar

L’exemple parfait du capitalisme financiarisé - Par / 5 février 2021

Tribunes libres Big Mac !

4,6 milliards de dollars distribués aux actionnaires - Par / 29 janvier 2021

Tribunes libres Une année dingue

Dernier coup d’œil dans le rétroviseur en ce début d’année - Par / 22 janvier 2021

Tribunes libres Changez de vie, devenez milliardaire !

Comment dépenser son argent quand on en a énormément - Par / 15 janvier 2021

Tribunes libres Signez la pétition !  

Allocation aux adultes handicapés - Par / 14 janvier 2021

Tribunes libres Divorce à l’anglaise…

L’Union européenne se remet-elle en question ? - Par / 8 janvier 2021

Tribunes libres 5 fois 20 ans…

Il était une fois, à Tours... Bon anniversaire les ami.e.s - Par / 24 décembre 2020

Tribunes libres Le pari

Qui va payer la dette française ? Les jeux sont faits... - Par / 18 décembre 2020

Tribunes libres Oncle Picsou

Disney, un cas d’école en ingénierie de la fraude fiscale - Par / 11 décembre 2020

Tribunes libres Le grain de sable…

Un seul amendement enraye la mécanique budgétaire - Par / 4 décembre 2020

Tribunes libres Vendredi noir

Une espèce de braderie géante mais sans les moules ni les frites ! - Par / 27 novembre 2020

Administration