[(IMG/auton2888.jpg|non) La comète Macron - Ni de droite ni de gauche ? - Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Tribunes libres

Parues dans la presse ou dans le journal du groupe, retrouvez ici les tribunes libres signées par les membres du groupe CRC.

Lire la suite

La comète Macron

Ni de droite ni de gauche ? -

Par / 22 avril 2016

Chronique parue dans Liberté Hebdo.

Il y eut un jour la célèbre comète de Halley. Enfin « ELLE » arrive avec armes et bagages pour débloquer la France, la redynamiser, lui redonner de la croissance et enfin mettre fin aux archaïsmes, aux corporatismes, à ces égoïsmes qui l’empêchent d’avancer, mais
qui donc « ELLE » ?

Le Pape, le sauveur suprême, Superman, mais non vous n’y êtes pas, nous parlons ici de l’actuel ministre de l’Économie, Emmanuel Macron. La France l’attendait depuis tellement longtemps, il vient de créer un nouveau parti : « En Marche ». Un esprit malicieux faisait remarquer justement que ce nom de parti rappelle les initiales EM du ministre, voilà une démarche bien centripète, individuelle, lancée à la première personne du singulier.

Alors ce parti, de quel côté penche-t-il ? Ni d’un côté ni de l’autre nous dit M. Macron. Plantu, l’excellent caricaturiste du journal Le Monde le définissait dans le dessin du lendemain de l’annonce comme ceci « Ni de gauche ni de gauche ». Mais au moins sait-on de quoi le ministre est capable depuis l’adoption de la loi qui porte son nom...

Revoilà donc la vieille lune de la 3e voie, plus de droite plus de gauche, ces débats d’antan sont désormais complètement stériles, la fin de l’histoire, un système économique libéral mondialisé unique, plus d’alternative, et tous ces politiques qui ne servent plus à rien de toute façon considérant que l’économie financiarisée et dérégulée est aux manettes pour agir dans l’intérêt de tous les humains...

Manuel Valls en son temps déclara que « la gauche pouvait mourir », il y a bien travaillé reconnaissons-le, ce vieux rêve des libéraux qui voudraient imposer leur renard libre dans un poulailler libre pour l’éternité. Alors déjà on y va des sondages, des pronostics, des spéculations, des conjectures et des supputations… dont tout le monde se fiche d’ailleurs. Un journaliste politique disait il y a quelques jours à propos d’Emmanuel Macron : « Son capital politique s’est construit par le haut ; les grandes écoles, la haute fonction publique, la banque (Rotschild) puis l’Élysée comme conseiller économique du Président... », celui qui voulut un jour terrasser la finance.

Pour lancer son parti il va lui falloir trouver de l’argent, M. Macron va mener des levées de fonds, à l’américaine, il a organisé un dîner chez Germaine à Trifouillis-les-Oies, euh non pardon c’était à Londres, avec des banquiers et des chefs d’entreprises, pas Marcel le plombier du coin, non de grosses entreprises à l’invitation d’un cadre de Goldman Sachs cette grosse banque américaine. Monsieur Oudéa, PDG de la Société Générale, était-il présent ?

Alors « En Marche », pour nous ça se passe ailleurs en ce moment, les Nuits Debout à Paris et dans de nombreuses villes où les gens se rassemblent, débattent, réfléchissent et imaginent un autre avenir pour eux-mêmes et leurs enfants, pas simple évidemment, mais tellement rafraîchissant.

Je pense que c’est plutôt Place de la République que notre futur commun peut se mettre en marche.

M. Macron, vous y êtes cordialement invité !

Les dernieres tribunes

Tribunes libres Le tango du Nouveau Monde

Pouvoir d’achat ? Deux pas en avant, trois pas en arrière - Par / 16 novembre 2018

Tribunes libres La solidarité par les associations

Budget 2019 - Mission Solidarité, insertion, égalité des chances - Par / 9 novembre 2018

Tribunes libres Il était une fois la dette…

Un éternel endettement de la France ? - Par / 2 novembre 2018

Tribunes libres Brexit or not Brexit ?

"Le Royaume-Uni, meilleur endroit au monde pour faire des affaires" - Par / 26 octobre 2018

Tribunes libres La France pauvre

En Macronie, l’écart persistant entre le discours et les actes - Par / 19 octobre 2018

Tribunes libres Ami entends-tu ?

Il est urgent de s’attaquer aux dictatures - Par / 12 octobre 2018

Tribunes libres Le Sieur Benalla en son palais…

Une certaine conception de l’exercice du pouvoir - Par / 28 septembre 2018

Tribunes libres Moïse à la fête de l’Huma…

Trois jours extraordinaires en "cité communiste" - Par / 21 septembre 2018

Tribunes libres 10 ans plus tard…

La démence financière n’a pas de limite - Par / 14 septembre 2018

Tribunes libres Merci Monsieur Ziegler !

Le capitalisme, un danger mortel pour l’homme - Par / 7 septembre 2018

Tribunes libres Vacances au paradis

A Jersey, la finance offshore profite-t-elle à tous ? - Par / 24 août 2018

Tribunes libres Tous à la braderie

Le gouvernement s’apprête à brader les biens publics - Par / 3 août 2018

Tribunes libres « Maudits gueux ! »

Le bonheur a un coût mais il n’a pas de prix - Par / 27 juillet 2018

Tribunes libres “La rose et le réséda”

A propos du rapport du Secours catholique sur la finance remis au Pape François - Par / 20 juillet 2018

Tribunes libres Le gouvernement terrasse l’évasion fiscale…

Qui a pu croire au grand soir fiscal ? - Par / 13 juillet 2018

Tribunes libres “Pognon de dingue”

Le CAC40 se porte bien, très bien - Par / 6 juillet 2018

Tribunes libres La dernière guerre mondiale n’est pas finie…

L’honneur de la République et la spoliation des avoirs juifs - Par / 15 juin 2018

Tribunes libres Immersion en commission

G. Darmanin champion de la communication politique - Par / 1er juin 2018

Administration