Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Tribunes libres

Parues dans la presse ou dans le journal du groupe, retrouvez ici les tribunes libres signées par les membres du groupe CRC.

Lire la suite

La main invisible du marché 

Stade Pierre Mauroy ou Mac Donald’s ? -

Par / 11 mars 2016

Chronique parue dans Liberté Hebdo.

« Oui bienvenue au stade Mac Donald’s en direct de Villeneuve-d’Ascq pour assister à la retransmission du match opposant l’Allemagne à l’Ukraine dans le cadre des éliminatoires du groupe C de l’Euro 2016... » Pure fiction que cette formule du journaliste sportif, la question vaut vraiment d’être posée. Un grand quotidien régional nous apprenait la semaine dernière que les grands sponsors commerciaux de l’EURO 2016 en France voulaient imposer leur loi aux commerçants installés depuis 2012 aux abords du stade Pierre Mauroy de Villeneuve-d’Ascq, c’est ainsi que les commerçants du secteur devront s’acquitter d’une redevance de 600 euros pour chacun des 6 matches que le stade de Lille va accueillir en juin et juillet prochains, ils devront en plus dissimuler leur propre enseigne, porter les tenues UEFA et servir les boissons dans les gobelets à la marque de l’instance européenne. En cas de refus de leur part, ils se verront exclus du périmètre du « village commercial » et cachés derrière une palissade de 2,60 mètres de hauteur munie d’une bâche occultante. Le calice jusqu’à la lie !

Ceci est tout simplement inacceptable et tout à fait sidérant !

Pour mémoire rappelons-nous que ce stade est financé par les grandes collectivités régionales, la Métropole Européenne de Lille qui verse une redevance pendant 31 ans, le Conseil Régional avec une subvention de 45 millions d’euros et le Département qui paya des travaux de voirie pour l’accessibilité routière au site…

Mac Donald’s et Coca Cola arrivent et disent en fait : « pousse-toi de là que je m’y mette ! » Il s’agit ni plus ni moins d’une privatisation temporaire de cet équipement financé par des crédits publics, quand on repense aux révélations récentes sur les scandales de corruption au sein des plus hautes instances dirigeantes du football international, UEFA et FIFA, on se dit que décidément le sport est malade du « business » et que dans cette logique il n’y a même plus de place pour les entreprises locales qui ont pris le risque de s’installer autour du grand stade.

J’ai adressé un courrier d’interpellation lundi dernier à Patrick Kanner, le ministre des Sports, à Xavier Bertrand le président de la Région, Damien Castelain pour la MEL et Jean-René Lecerf pour le Département afin de demander un débat public sur ce dossier assez révélateur de notre époque... C’est Adam Smith, cet économiste écossais du XVIIIe siècle qui créa cette formule de « la main invisible du marché », signifiant ainsi que l’État n’avait pas à intervenir dans l’économie et que le marché se régulait lui-même, pour le cas qui nous intéresse aujourd’hui cette main n’est plus invisible, elle a un nom, par contre ce sont les concurrents qu’elle souhaite rendre complètement... invisibles !

En attendant, amis sportifs, reprenez avec moi tous en chœur sur l’air des lampions : « Allez Mac Do, allez Mac Do, allez Mac Do...! »

Les dernieres tribunes

Tribunes libres Sus à l’impôt

Vive l’impôt ! Un impôt juste, progressif et surtout auquel personne n’échappe ! - Par / 29 juillet 2022

Tribunes libres Do you speak techno ?*

Le techno, un langage pratiqué par les "technocrates" - Par / 22 juillet 2022

Tribunes libres Marronnier estival

Le numéro spécial annuel de Challenges est sorti - Par / 15 juillet 2022

Tribunes libres Réhabilitation du Parlement ?

Une nouvelle séquence politique pour remettre le Parlement au centre du jeu démocratique - Par / 8 juillet 2022

Tribunes libres Le gras et les miettes

Bamboche et bombance à la table du CAC 40 - Par / 1er juillet 2022

Tribunes libres Chronique d’un second tour…

Reconstruisons un espoir progressiste et humaniste - Par / 24 juin 2022

Tribunes libres Le petit grain de sable…

Décidément aucune histoire n’est écrite à l’avance - Par / 17 juin 2022

Tribunes libres General Electric aime le fric

Turbines et tuyaux pour échapper à l’impôt - Par / 10 juin 2022

Tribunes libres De Davos à Haubourdin

Il y a ceux qui se font du blé avec les céréales, et les autres qui subissent les hausses de prix - Par / 3 juin 2022

Tribunes libres Le président à tout faire…

Les mois à venir ne seront pas un long fleuve tranquille pour ce nouveau règne - Par / 27 mai 2022

Tribunes libres Il était un petit navire…

L’UE s’intéresse aux mégayachts des oligarques - Par / 20 mai 2022

Tribunes libres Macron II

Molière ou La Fontaine eurent été parfaits pour narrer le Sacre - Par / 13 mai 2022

Tribunes libres Les détails du Diable…

Il faut toucher au grisbi, que diable ! - Par / 6 mai 2022

Tribunes libres Morne dimanche…

Un jour sans choix, un jour sans joie, un jour sans foi ! - Par / 29 avril 2022

Tribunes libres Inquiétante quiétude

Non, on n’essaie pas l’extrême droite ! - Par / 22 avril 2022

Tribunes libres « La saison des semailles »

Le jour d’après d’une campagne qui nous a redonné ambition, envie, joie et fraternité - Par / 15 avril 2022

Tribunes libres Le bonheur… déjà !

Rencontre avec des militants heureux - Par / 8 avril 2022

Tribunes libres Il est où le pognon ?

Plongée dans le monde des coffres - Par / 1er avril 2022

Tribunes libres Dans les griffes du Lion…

Rencontre avec un salarié de Peugeot à Sochaux - Par / 25 mars 2022

Tribunes libres Communication communicante…

Ou quand une loi fait « pschitt » - Par / 18 mars 2022

Tribunes libres Utile à la gauche

Un vote à perspective humaniste et progressiste - Par / 11 mars 2022

Tribunes libres Guerre et Paix

Ce n’est pas que le roman de Léon Tolstoï, ce sont deux mondes en opposition - Par / 4 mars 2022

Tribunes libres J’y perds mon latin

« Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent ! » - Par / 25 février 2022

Tribunes libres La dette publique : une arme politique

Le paradoxe absolu, de l’Apocalypse annoncé aux emprunts à taux négatifs... - Par / 18 février 2022

Tribunes libres Le docteur Z.

Tout cela sent très mauvais, l’issue est dans les Jours heureux ! - Par / 11 février 2022

Administration