Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Tribunes libres

Parues dans la presse ou dans le journal du groupe, retrouvez ici les tribunes libres signées par les membres du groupe CRC.

Lire la suite

Le Sieur Benalla en son palais…

Une certaine conception de l’exercice du pouvoir -

Par / 28 septembre 2018

Mercredi 19 septembre, M. Benalla devait se présenter devant la commission des lois à 8h30, léger retard à l’arrivée, un peu d’incertitude compte tenu des propos aimables tenus par l’intéressé à l’endroit du Sénat, Philippe Bas, Président de la commission affublé du sobriquet de « petit marquis » entouré des sénateurs baptisés « petites gens » par M. Benalla.

Finalement, le monsieur se présente et déclenche un tsunami de journalistes, photographes et cameramen, les flashes crépitent pendant plusieurs minutes… l’audition peut commencer, la commission des lois, devenue commission d’enquête, peut reprendre son travail d’investigation, au grand dam de la Macronie.

En effet, dans les jours qui ont précédé l’audition de Benalla, le gouvernement et le Président de la République ont fait preuve d’une extrême fébrilité. Déclarations intempestives des sénateurs LREM, des ministres Griveaux, Castaner (étrangement discret depuis, d’ailleurs), de Madame Belloubet, Garde des Sceaux.

On apprit même de la bouche du Président Larcher que le Président de la République en personne avait appelé au crépuscule le Président du Sénat.

L’audition débute, ambiance sereine, le Président Bas veille scrupuleusement à ce que la commission n’empiète à aucun moment sur les prérogatives de la Justice saisie de l’affaire du 1er Mai. M. Benalla présente d’abord de plates excuses pour les propos qu’il a pu tenir, il est très calme et, à l’évidence, cette audition a été préparée par des experts en communication… « pour être tout à fait précis » formule répétée à plusieurs reprises, pas très bon signe.

Aucun dérapage mais les zones d’ombre subsistent. « Qui vous a recruté ? » « On » m’a contacté, on n’en saura pas plus, le Président, Alexis Kohler secrétaire général de l’Elysée ? Le permis de port d’arme ? refusé à deux reprises par le Ministre de l’Intérieur et accordé par la Préfecture de police « compte tenu des missions de sécurité incombant à M. Benalla », l’intéressé nous répète qu’il n’a jamais été chargé de la sécurité du Président, il voulait une arme pour assurer sa sécurité personnelle.

M. Benalla s’exprime avec aisance et très calmement, quand même suinte parfois un parfum de suffisance voire un soupçon d’arrogance, peut-être un peu la marque de fabrique d’une Macronie déconnectée du monde réel. « Il a pu arriver que j’aie une arme… » dit-il, depuis, des photos accablantes ont circulé dans les médias.

Au-delà du personnage et des évènements du 1er Mai, c’est toute une conception de l’exercice du pouvoir par l’Elysée. M. Macron veut moins d’élus, au Parlement et dans les communes, il est pourtant, que je sache, Président de la… République…

Benalla à la fois histoire d’ombre et de lumière.

Les dernieres tribunes

Tribunes libres La civilisation du poisson rouge

Communication, internet, réseaux sociaux et autres addictions de notre époque - Par / 27 mars 2020

Tribunes libres Commun, communes

Drôles d’élections pour l’institution préférée des Français - Par / 20 mars 2020

Tribunes libres Gare au virus !

En plein dans l’actualité - Par / 13 mars 2020

Tribunes libres Un monde sans chiffres ?

Sondages, pourcentages, résultats, taux, niveaux... l’absolutisme du "combien" - Par / 6 mars 2020

Tribunes libres Ah ! les belles carrières…

Assemblée Nationale, Cour de Comptes, Commission européenne, ministère... - Par / 21 février 2020

Tribunes libres Inquiétude au sommet

Inégalités : les taxes ou les fourches ? - Par / 14 février 2020

Tribunes libres Les luttes fécondes…

La loi sur les retraites au Parlement - Par / 7 février 2020

Tribunes libres La Marche Funèbre ?

Le Gouvernement va-t-il changer de refrain ? - Par / 31 janvier 2020

Tribunes libres J’ai fait un cauchemar les amis…

Néolibéralisme : "une sorte de machine infernale" - Par / 24 janvier 2020

Tribunes libres Ces banques-là, ça ose tout

Faut-il encore confier la gestion de la dette française à la banque Morgan Stanley ? - Par / 17 janvier 2020

Tribunes libres Agnès aime les smarties…

Retraites : « le marché français pour BlackRock c’est une boite de smarties ». - Par / 10 janvier 2020

Tribunes libres Évaluer, réagir, agir… vite en 2020 !

Combattre l’évasion fiscale, encore et toujours... - Par / 3 janvier 2020

Tribunes libres Y’a d’la joie…

Le CAC 40 en pleine euphorie - Par / 27 décembre 2019

Tribunes libres L’arbre qui cache (mal) la forêt !

Marie-Anne Barbat-Layani, de la banque au ministère des finances - Par / 20 décembre 2019

Tribunes libres Fin de marathon, ou presque

Nous avons voté contre le projet de budget 2020 - Par / 13 décembre 2019

Tribunes libres Le capitalisme de la surveillance

On a largement dépassé la quatrième dimension - Par / 6 décembre 2019

Tribunes libres Siempre Cuba *

Cigares, Pontiac et coco-taxi... - Par / 29 novembre 2019

Tribunes libres Sensations cubaines

Cuba souffre du blocus américain, mais cuba lutte ! - Par / 22 novembre 2019

Tribunes libres L’autre voile

Hausse de la pauvreté de 0.6% (14.7%) - Par / 15 novembre 2019

Tribunes libres Colère populaire

Manifestations et mouvements sociaux - Par / 14 novembre 2019

Tribunes libres « El pueblo unido jamàs serà vencido… »

(Le peuple uni ne sera jamais vaincu) - Par / 8 novembre 2019

Tribunes libres Escapade à Mayotte

Un coup politicien du Président - Par / 31 octobre 2019

Tribunes libres Perfide Albion ?

L’Europe libérale fondamentalement en cause - Par / 25 octobre 2019

Tribunes libres Avis de sécheresse sur la France

Suppression de l’ISF : point de ruissellement à l’horizon - Par / 18 octobre 2019

Administration