Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Tribunes libres

Parues dans la presse ou dans le journal du groupe, retrouvez ici les tribunes libres signées par les membres du groupe CRC.

Lire la suite

Les salariés victimes des licenciements boursiers

Carrefour -

Par / 23 mars 2018

Tribune parue dans le n°108 d’Initiatives, mars 2018.

Le groupe Carrefour a annoncé en ce début d’année un vaste plan d’économies et de réduction des coûts d’un montant de deux milliards d’euros, principalement réalisé par la suppression de 4 500 emplois. 2 400 au siège du groupe (Carrefour), 2 100 dans les Carrefour City, Carrefour Contact et Marché (ex réseau Dia). 273 seront fermés, 79 pourraient y échapper à condition de passer en franchise. Le Nord est parmi les plus touchés, avec 32 fermetures et 9 hypothétiques cessions, la plupart du temps situées dans des villes ou quartiers populaires.

Les organisations syndicales craignent qu’il ne s’agisse là que de la partie visible de l’iceberg et que d’autres suppressions de postes ne soient à venir, conséquence de la réduction de la surface de magasins, l’automatisation des stations-service, du paiement (magasins sans caissière ou sans caisse), des plateformes et préparation des commandes, à l’image des pratiques des leaders de la vente en ligne comme Amazon. 5 000 emplois supplémentaires seraient alors en jeu.

Comme souvent en pareil cas, les arguments ne manquent pas pour justifier ces décisions. « Manque de rentabilité », « concurrence de l’internet et des ventes en ligne », « inévitables économies », « besoin d’investissements stratégiques ». Rien de neuf sous le soleil ! Sauf que derrière, ce sont toujours les mêmes qui trinquent et les mêmes qui s’enrichissent. En réalité, c’est bien un véritable massacre de l’emploi qui est en train de s’opérer sous nos yeux au seul bénéfice d’un actionnariat composé, ce n’est pas anodin, des plus grosses fortunes françaises. Carrefour, malgré un léger tassement de ses résultats, est un groupe qui se porte très bien.

Il a réalisé au niveau mondial près d’un milliard de bénéfices l’an passé, distribué 400 millions de dividendes aux actionnaires. Il détient une réserve de 8,5 milliards d’euros de bénéfices accumulés. Le taux de marge est de 23,5 % en légère progression depuis 5 ans. Comment expliquer et croire que ce groupe n’aurait pas les moyens de faire face à ces « difficultés », d’investir sans en faire payer le prix aux salariés, qui ne sont par ailleurs en rien responsables de la situation ? C’est la question essentielle : qui doit payer ? Alors que la masse salariale ne représente que 11 % du chiffre d’affaires et reste inchangée depuis 7 ans, 40 à 50 % des bénéfices sont reversés chaque année aux actionnaires. Le plan élaboré par le nouveau président Alexandre Bompard, le même qui a sévi à la FNAC, n’a d’autre objectif que de maintenir au même niveau ce gavage indécent de l’actionnariat. La définition même du licenciement boursier, comme Michelin auparavant, Alstom, et bien d’autres exemples encore…, dont les parlementaires communistes demandent l’interdiction depuis plusieurs années.

La passivité de l’État en la matière est absolument scandaleuse, quand nous savons qu’en outre Carrefour a perçu 2 milliards d’exonérations sociales en cinq ans ! Le gouvernement si soucieux d’économies et de rigueur budgétaire serait bien inspiré de demander des comptes sur l’utilisation de l’argent public versé à fonds perdu, et d’exiger leur remboursement. Nous continuerons, pour notre, part à porter cette exigence tout en soutenant l’action des salariés pour le maintien de leurs emplois.

Les dernieres tribunes

Tribunes libres Sus à l’impôt

Vive l’impôt ! Un impôt juste, progressif et surtout auquel personne n’échappe ! - Par / 29 juillet 2022

Tribunes libres Do you speak techno ?*

Le techno, un langage pratiqué par les "technocrates" - Par / 22 juillet 2022

Tribunes libres Marronnier estival

Le numéro spécial annuel de Challenges est sorti - Par / 15 juillet 2022

Tribunes libres Réhabilitation du Parlement ?

Une nouvelle séquence politique pour remettre le Parlement au centre du jeu démocratique - Par / 8 juillet 2022

Tribunes libres Le gras et les miettes

Bamboche et bombance à la table du CAC 40 - Par / 1er juillet 2022

Tribunes libres Chronique d’un second tour…

Reconstruisons un espoir progressiste et humaniste - Par / 24 juin 2022

Tribunes libres Le petit grain de sable…

Décidément aucune histoire n’est écrite à l’avance - Par / 17 juin 2022

Tribunes libres General Electric aime le fric

Turbines et tuyaux pour échapper à l’impôt - Par / 10 juin 2022

Tribunes libres De Davos à Haubourdin

Il y a ceux qui se font du blé avec les céréales, et les autres qui subissent les hausses de prix - Par / 3 juin 2022

Tribunes libres Le président à tout faire…

Les mois à venir ne seront pas un long fleuve tranquille pour ce nouveau règne - Par / 27 mai 2022

Tribunes libres Il était un petit navire…

L’UE s’intéresse aux mégayachts des oligarques - Par / 20 mai 2022

Tribunes libres Macron II

Molière ou La Fontaine eurent été parfaits pour narrer le Sacre - Par / 13 mai 2022

Tribunes libres Les détails du Diable…

Il faut toucher au grisbi, que diable ! - Par / 6 mai 2022

Tribunes libres Morne dimanche…

Un jour sans choix, un jour sans joie, un jour sans foi ! - Par / 29 avril 2022

Tribunes libres Inquiétante quiétude

Non, on n’essaie pas l’extrême droite ! - Par / 22 avril 2022

Tribunes libres « La saison des semailles »

Le jour d’après d’une campagne qui nous a redonné ambition, envie, joie et fraternité - Par / 15 avril 2022

Tribunes libres Le bonheur… déjà !

Rencontre avec des militants heureux - Par / 8 avril 2022

Tribunes libres Il est où le pognon ?

Plongée dans le monde des coffres - Par / 1er avril 2022

Tribunes libres Dans les griffes du Lion…

Rencontre avec un salarié de Peugeot à Sochaux - Par / 25 mars 2022

Tribunes libres Communication communicante…

Ou quand une loi fait « pschitt » - Par / 18 mars 2022

Tribunes libres Utile à la gauche

Un vote à perspective humaniste et progressiste - Par / 11 mars 2022

Tribunes libres Guerre et Paix

Ce n’est pas que le roman de Léon Tolstoï, ce sont deux mondes en opposition - Par / 4 mars 2022

Tribunes libres J’y perds mon latin

« Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent ! » - Par / 25 février 2022

Tribunes libres La dette publique : une arme politique

Le paradoxe absolu, de l’Apocalypse annoncé aux emprunts à taux négatifs... - Par / 18 février 2022

Tribunes libres Le docteur Z.

Tout cela sent très mauvais, l’issue est dans les Jours heureux ! - Par / 11 février 2022

Administration