Groupe Communiste, Républicain, Citoyen, Écologiste - Kanaky

Tribunes libres

Parues dans la presse ou dans le journal du groupe, retrouvez ici les tribunes libres signées par les membres du groupe CRC.

Lire la suite

Ma dernière carte postale…

Par / 2 septembre 2022

Voilà, le temps des vacances s’achève, la rentrée scolaire a eu lieu et chacun, chacune va s’en retourner vaquer à ses occupations.

Cette dernière carte postale, mode ancien d’envoi des nouvelles de vacances mais qui garde son charme, vous est adressée « virtuellement » des États-Unis. Depuis un État situé sur la côte Est, sur les bords de l’océan Atlantique, le Delaware.

Ce nom vous dira sans doute quelque chose, car il est souvent cité parmi les paradis fiscaux mondiaux à l’occasion des multiples révélations des scandales d’évasion fiscale. Le Delaware est très petit en superficie, il fait la taille du département français des Bouches-du-Rhône. Il est aussi le deuxième plus petit État en population des États-Unis, il compte environ 967 000 habitants, un peu plus que la ville de Marseille. Le site touristique de l’État vous vantera « ses demeures d’exception, ses plages immaculées » et on lui attribue le nom de « Premier État » car il fut le premier État à avoir ratifié la Constitution des États-Unis, le 7 décembre 1787.

Mais c’est bien pour d’autres raisons que le Delaware a acquis sa sulfureuse renommée. Un État qui compte plus de sociétés enregistrées que d’habitants ! Quelques chiffres permettent de se rendre compte du poids économique de cet État. Les deux tiers des 500 plus grandes entreprises américaines y sont immatriculées juridiquement, sans y être présentes physiquement, elles pèsent 45 % du PIB des États-Unis. Dans les années 1960, l’État enregistrait 30 % des nouvelles entrées en Bourse, c’était 93 % du total en 2020.

Le Delaware regroupe aujourd’hui environ 1,6 million d’entreprises, soit plus que sa population totale. Une seule adresse dans la ville de Wilmington, 1209 Orange Street, est le siège de 285 000 entreprises ! Oui, le Delaware est clairement un paradis fiscal, son taux d’imposition des profits est de 8,7 %, ce qui est élevé pour les États-Unis, mais il ne s’applique qu’aux sociétés ayant des activités localement. Ce sont des avocats fiscalistes qui créent des lois fiscales rendant tout cela possible. Un paradis vous dis-je, ses plages immaculées et ses sociétés immatriculées…

Bons baisers du Delaware à tout le monde, et rendez-vous très vite à la Fête de l’Humanité pour en débattre de vive voix !

Les dernieres tribunes

Tribunes libres Monsieur le Directeur Général

En effet, "Les salariés ne doivent pas regarder passer le train des profits" - Par / 24 mai 2024

Tribunes libres À quoi servent les agences de notation ?

Puisque leurs décisions n’ont pas de conséquences - Par / 3 mai 2024

Tribunes libres L’enfer des riches

4,25% de Français millionnaires en quête du paradis... fiscal - Par / 26 avril 2024

Tribunes libres Maires de Flandres

A la rencontre des élus dans leurs villages - Par / 19 avril 2024

Tribunes libres Ça ne pouvait pas plus mal tomber

Le magazine « Forbes » vient de publier le classement des milliardaires : notre pays en compte 55 - Par / 7 avril 2024

Tribunes libres Panique à bord

Ça va mal du côté des finances publiques - Par / 29 mars 2024

Tribunes libres « Français de préférence… »

L’émouvante entrée des Manouchian au Panthéon - Par / 1er mars 2024

Tribunes libres Vive la Politique... P majuscule

On atteint un niveau de défiance jamais atteint envers les élues et élus - Par / 23 février 2024

Tribunes libres La comète Amélie…

Ou celle qui aura réussi à faire l’unité… contre elle - Par / 16 février 2024

Tribunes libres Le dur métier d’assureur…

Les assureurs doivent se concentrer sur leur cœur de métier, couvrir le risque - Par / 9 février 2024

Tribunes libres Quand le bâtiment va…

Il y a plein de raisons de s’inquiéter de l’actuelle crise du logement - Par / 2 février 2024

Tribunes libres La Terre est-elle bien ronde ?

Oui, la Terre est ronde, mais ce monde quant à lui ne tourne pas très rond - Par / 24 janvier 2024

Tribunes libres Au moins, c’est clair…

Le « en même temps » macronien devient une caste ni à gauche ni à gauche - Par / 19 janvier 2024

Tribunes libres Du barrage au tremplin

On ne peut pas faire du « en même temps » avec l’humanisme. - Par / 22 décembre 2023

Tribunes libres Jersey a la banane

Le commerce intragroupe fait de Jersey le premier exportateur de bananes d’Europe - Par / 8 décembre 2023

Tribunes libres Une nouvelle République

Voudraient-ils passer de « Liberté, égalité, fraternité » à « Stabilité, compétitivité, attractivité » ? - Par / 1er décembre 2023

Tribunes libres Pauvreté : nom féminin

Oui, la pauvreté se féminise. C’est décidément la double peine. - Par / 24 novembre 2023

Tribunes libres Le monde de Google

Fraudez, fraudez, il en restera quelque chose - Par / 17 novembre 2023

Tribunes libres La lumière au bout du chaos ?

Décryptage du livre de Mathieu Pigasse, étonnant et qui fait un bien fou ! - Par / 10 novembre 2023

Tribunes libres Vive l’impôt !

Oui, vive l’impôt, juste, progressif et auquel personne n’échappe… C’est le ciment de la République ! - Par / 3 novembre 2023

Administration