[(IMG/auton2927.jpg|non) Les propos de Alain Juppé sont graves et dangereux tant il cède au calcul politique - Réaction suite à l'attentat qui a frappé Nice le 14 juillet 2016 - Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Tribunes libres

Parues dans la presse ou dans le journal du groupe, retrouvez ici les tribunes libres signées par les membres du groupe CRC.

Lire la suite

Les propos de Alain Juppé sont graves et dangereux tant il cède au calcul politique

Réaction suite à l’attentat qui a frappé Nice le 14 juillet 2016 -

Par / 17 juillet 2016

"Si tous les moyens avaient été pris, l’attentat de Nice n’aurait pas eu lieu" . C’est Alain JUPPE qui signe cette déclaration dans l’immédiat après le drame, sans même avoir attendu le minimum des résultats de l’enquête.

Que nos menteurs habituels du Front National se gavent d’une telle récupération politicienne ne peut étonner personne.

Que sur le coup de la colère ou de l’émotion un certain nombre de nos concitoyens cherchent une responsabilité politique à ce qui est considéré comme inacceptable ne doit étonner personne.

Mais qu’un responsable politique de l’expérience et de l’âge de monsieur JUPPE, présidentiable à souhait, puisse, comme tant d’autres, ainsi céder à l’aveuglement et/ou au calcul politique est particulièrement grave et dangereux.

Ces propos sont graves.

J’aimerais que ceux qui les tiennent nous expliquent comment un gouvernement, quel qu’il soit, peut empêcher un enragé de s’emparer d’un camion et de foncer dans une foule quand et où que ce soit.

Comment accuser ainsi alors même que le criminel en question n’est pas connu des services spécialisés ? Et pour cause, il n’aurait manifesté jusqu’au moment de son passage à l’acte aucun signe de radicalité.

D’ailleurs, si il s’agit bien d’un acte d’une barbarie inouïe, s’agit-il véritablement d’un attentat au sens propre du terme ?

Bien-sûr, nous pouvons d’emblée affirmer que les messages haineux, les appels aux meurtres et l’influence malheureusement incontestable des ennemis de notre démocratie -les intégristes musulmans de Daesch- constituent le terreau de ce type de folies inhumaines.

Daesch vient de revendiquer cet acte. Opportunisme ou réalité ? L’enquête le dira. La sagesse impose d’en attendre les résultats.

Quoiqu’il en soit, ces propos sont dangereux.

Rendre le gouvernement directement et précisément responsable de ce drame risque de se retourner contre un prochain gouvernement, quel qu’il soit.

Il ne sera pas à l’abri d’un prochain camion fou. "Politiques…tous les mêmes !" . Alors, que restera-t-il comme perspective pour protéger notre territoire : la loi du talion, l’appel à la vengeance, quelques ratonnades et l’abandon de nos valeurs républicaines ?

L’extrême droite n’attends que cela !

La colère et la douleur de tout un peuple n’autorisent pas des responsables politiques par aveuglement ou par calcul à réagir de façon aussi grave et dangereuse.

Cette colère et cette douleur doivent renforcer notre détermination à défendre en toute lucidité et en toute légalité les valeurs de notre République dans la perspective d’une société de justice sociale et de respect mutuel.

Les dernieres tribunes

Tribunes libres Tout va mal ?

Pas pour les bénéficiaires de la disparition de l’ISF (1028 milliards de patrimoine cumulé !) - Par / 7 décembre 2018

Tribunes libres La dîme et la gabelle

Est-ce vraiment pour sauver la planète ? - Par / 30 novembre 2018

Tribunes libres Incroyable mais vrai !

Dette de la Sécurité Sociale, un scandale à dénoncer - Par / 23 novembre 2018

Tribunes libres Le tango du Nouveau Monde

Pouvoir d’achat ? Deux pas en avant, trois pas en arrière - Par / 16 novembre 2018

Tribunes libres La solidarité par les associations

Budget 2019 - Mission Solidarité, insertion, égalité des chances - Par / 9 novembre 2018

Tribunes libres Il était une fois la dette…

Un éternel endettement de la France ? - Par / 2 novembre 2018

Tribunes libres Brexit or not Brexit ?

"Le Royaume-Uni, meilleur endroit au monde pour faire des affaires" - Par / 26 octobre 2018

Tribunes libres La France pauvre

En Macronie, l’écart persistant entre le discours et les actes - Par / 19 octobre 2018

Tribunes libres Ami entends-tu ?

Il est urgent de s’attaquer aux dictatures - Par / 12 octobre 2018

Tribunes libres Le Sieur Benalla en son palais…

Une certaine conception de l’exercice du pouvoir - Par / 28 septembre 2018

Tribunes libres Moïse à la fête de l’Huma…

Trois jours extraordinaires en "cité communiste" - Par / 21 septembre 2018

Tribunes libres 10 ans plus tard…

La démence financière n’a pas de limite - Par / 14 septembre 2018

Tribunes libres Merci Monsieur Ziegler !

Le capitalisme, un danger mortel pour l’homme - Par / 7 septembre 2018

Tribunes libres Vacances au paradis

A Jersey, la finance offshore profite-t-elle à tous ? - Par / 24 août 2018

Tribunes libres Tous à la braderie

Le gouvernement s’apprête à brader les biens publics - Par / 3 août 2018

Tribunes libres « Maudits gueux ! »

Le bonheur a un coût mais il n’a pas de prix - Par / 27 juillet 2018

Tribunes libres “La rose et le réséda”

A propos du rapport du Secours catholique sur la finance remis au Pape François - Par / 20 juillet 2018

Tribunes libres Le gouvernement terrasse l’évasion fiscale…

Qui a pu croire au grand soir fiscal ? - Par / 13 juillet 2018

Tribunes libres “Pognon de dingue”

Le CAC40 se porte bien, très bien - Par / 6 juillet 2018

Tribunes libres La dernière guerre mondiale n’est pas finie…

L’honneur de la République et la spoliation des avoirs juifs - Par / 15 juin 2018


Bio Express

Patrick Abate

Ancien sénateur de Moselle
Membre de la commission des Affaires culturelles
Elu le 22 décembre 2014
En savoir plus
Administration