Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Tribunes libres

Parues dans la presse ou dans le journal du groupe, retrouvez ici les tribunes libres signées par les membres du groupe CRC.

Lire la suite

Pour une République Numérique dans l’intérêt du citoyen.

République Numérique. -

Par / 5 février 2016

Le numérique a une place prépondérante au sein de nos foyers, de nos emplois et de nos vies. Son développement est une chance à condition d’utiliser cette révolution numérique à bon escient et de façon transparente pour les citoyens.
Le projet de loi « République Numérique » a été adopté à l’Assemblée Nationale et sera probablement examiné au mois d’avril au Palais du Luxembourg. L’occasion sera alors présente de discuter de questions qui restent toujours en suspens. Le camarade André Chassaigne est intervenu sur le sujet, et pose de véritables interrogations. Quid de la garantie de la vie privée et du respect des données personnelles qui sont utilisées à des fins commerciales notamment par les ogres du GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) ?

Non, à l’enrichissement du GAFA sur le dos des utilisateurs.

Il est alarmant que depuis des années ces quatre multinationales –et ce ne sont pas les seules- misent sur la revente des données personnelles de leurs utilisateurs pour s’enrichir de façon considérable. Prenons l’exemple de Facebook qui aujourd’hui arrive à tirer 5 dollars de chaque utilisateur quand on sait que la firme en compte 30 millions dans l’hexagone. Il est important de contrecarrer cet enrichissement massif et néfaste par la création d’un organe capable d’assurer la souveraineté numérique nationale en développant notamment des outils nationaux.

Oui, à l’accès au numérique pour tous.

Des outils qui sont et qui seront nécessaires à l’avenir si nous voulons protéger nos enfants, puisqu’il apparait capital de développer une culture du numérique dès le plus jeune âge. En effet, vecteur d’insertion professionnelle et sociale, l’utilisation d’internet, mais surtout son accès apparait comme un enjeu prioritaire. On estime à 25% le pourcentage de foyers français non équipés d’un ordinateur ou d’une tablette. Face à cette massification incomplète de l’accès au numérique, nous pensons qu’il appartient à l’école de République, émancipatrice, de veiller à ce que nos écoliers puissent s’intégrer à la société y compris en maitrisant l’informatique. Il est donc impératif de ne pas générer d’inégalité et de ne pas créer des « Oubliés du numérique ».

Protégeons le droit à l’information.

Nous ne pouvons également parler de numérique, sans évoquer le cas des lanceurs d’alerte et de leur protection. Snowden, Assange ou Frachon sont les figures de proue de ce nouveau phénomène. Le développement d’Internet a permis à ces citoyens de gagner en influence mais aussi en audience. Je me réjouis ainsi que le palais Bourbon ait voté la protection pénale pour les lanceurs d’alerte car il en va une nouvelle fois du droit à l’information.
Enfin, il est utile de rappeler une dernière fois l’enjeu que nous devons porter. A l’image de ce qu’il est pour nous citoyens, le développement du numérique est aussi une chance pour les entreprises. Mais une fois de plus cela doit se faire dans le respect, à la fois, des conditions de travail des salariés et du droit à l’information des citoyens.

Les dernieres tribunes

Tribunes libres La dernière guerre mondiale n’est pas finie…

L’honneur de la République et la spoliation des avoirs juifs - Par / 15 juin 2018

Tribunes libres Immersion en commission

G. Darmanin champion de la communication politique - Par / 1er juin 2018

Tribunes libres Première bougie pour M. le Président

"Ecoutez les aspirations populaires !" - Par / 18 mai 2018

Tribunes libres Le sparadrap du capitaine Haddock

Le Président des riches fait tout pour mériter cette distinction - Par / 11 mai 2018

Tribunes libres Évasion fiscale pure « Malte »

Nationalité et passeport à vendre - Par / 4 mai 2018

Tribunes libres « Alerte rouge »

Le capitalisme en question pour Challenges et Alternatives économiques - Par / 13 avril 2018

Tribunes libres JULIA accusée de harcèlement au Sénat

L’application voit tout, sait tout, vive la transparence ! - Par / 29 mars 2018

Tribunes libres Voilà l’printemps !

Les milliardaires pètent la forme ! - Par / 23 mars 2018

Tribunes libres De quoi Macron est-il le nom ?

Le nouvel avatar du "Il n’y a pas d’alternative" - Par / 20 mars 2018


Bio Express

Patrick Abate

Ancien sénateur de Moselle
Membre de la commission des Affaires culturelles
Elu le 22 décembre 2014
En savoir plus
Administration