Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Tribunes libres

Parues dans la presse ou dans le journal du groupe, retrouvez ici les tribunes libres signées par les membres du groupe CRC.

Lire la suite

Salauds de pauvres

Fraude des riches, fraude des pauvres -

Par / 3 mars 2017

« Salauds de pauvres », une expression que Jean Gabin prononce en 1956 dans le film La traversée de Paris. En endossant le rôle d’un nanti qui égrène des poncifs à propos des « sans le sou », c’est-à-dire des fainéants qui méritent ce qui leur arrive, il en fait un cri de révolte. Il nous faut constater, malheureusement, que cette idée a marqué quelques points dans les esprits.

Un grand quotidien de l’économie titrait, la semaine dernière : « La fraude sociale de mieux en mieux traquée », les caisses d’allocations familiales ont ainsi détecté 8% de cas de fraudes de plus en 2016, la fraude totale estimée à 2.2% des prestations. Les chiffres sont donnés, récupération de 275 millions d’euros, à raison de 6 412 euros en moyenne sur les 0.36% d’allocataires incriminés, oui 0.36% d’allocataires débusqués après 35 millions de contrôles effectués.

L’article n’en parle pas mais on n’a trouvé aucun fraudeur à Monaco, à Jersey ou aux Bermudes. La majorité des fraudes détectées a concerné les minima sociaux, RSA en tête, et les aides au logement.

Difficile, dans ces conditions, de mettre sur le même plan fraude sociale, la fraude des « pauvres » et fraude fiscale, la fraude des riches. Aucune fraude ne peut être justifiée, bien évidemment, dans notre République. J’ai comme l’impression, toutefois, que si on s’attaquait avec la même efficacité à l’évasion fiscale et aux dizaines de milliards qu’elle coûte chaque année au pays, nous trouverions les moyens d’éradiquer définitivement la pauvreté, de développer une société égalitaire, juste et solidaire et donc plus de pauvres, plus de « salauds » !

Je trouve curieux que ces sujets ne soient pas au cœur des débats de la catastrophique campagne juridico-politicienne qui s’est engagée. Le bal des égos risque de virer au mal des inégaux. L’urgence du rassemblement pour le progrès monte. Le CAC 40 et les financiers se réjouissent de ces débats qui ne contestent pas leurs dogmes, profits, dividendes, milliards et compagnie. Les professionnels de l’industrie financière sont très sereins.

Les dernieres tribunes

Tribunes libres Un texte qui ne répond pas à l’ambition affichée

Projet de loi d’orientation et de programmation pour l’école - Par / 1er février 2013

Tribunes libres Pourquoi nous refusons l’austérité

Lettre ouverte des membres du groupe CRC - Par / 28 novembre 2012

Tribunes libres Protégeons la forêt

Spéculation foncière - Par / 27 novembre 2012

Tribunes libres Le suicide est aussi le symptôme d’une société en crise

Observatoire de Prévention des Suicides - Par / 27 novembre 2012

Tribunes libres Banalisation

Pacte budgétaire européen - Par / 1er octobre 2012

Tribunes libres Une autre politique contre les addictions

Mission interministérielle de lutte contre la drogue et toxicomanie - Par / 1er octobre 2012


Bio Express

Eric Bocquet

Sénateur du Nord
Membre de la commission des Finances
Elu le 25 octobre 2011
En savoir plus
Administration