Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Tribunes libres

Parues dans la presse ou dans le journal du groupe, retrouvez ici les tribunes libres signées par les membres du groupe CRC.

Lire la suite

Taxer rapidement et durablement les GAFAM

Evasion fiscale -

Par / 18 mars 2019

Lutter contre l’évasion fiscale et taxer les GAFAM est un combat que je mène avec le groupe CRCE depuis des années, bien avant mon rattachement. Le rapport d’Éric Bocquet au nom de la commission d’enquête sur la fraude et l’évasion fiscales avait donné le coup d’envoi à une mobilisation parlementaire, en particulier des sénateurs de gauche. Le Sénat, au-delà de nos différences politiques, a, à plusieurs reprises, voté nos amendements instaurant un cadre légal permettant de taxer ces multinationales en France.

Ce fut encore le cas, lors de la loi de finances pour 2019. Les gouvernements sous François Hollande et Emmanuel Macron les ont rejetés (en 2015, en 2017 et en décembre dernier) sous des prétextes fallacieux : le gouvernement avait engagé des procédures juridiques qui allaient porter leurs fruits – elles ont échoué comme prévu – ; l’Union européenne et l’OCDE travaillaient, nous disait-on, sur le dossier et il était indispensable et obligatoire de n’agir qu’à l’échelle européenne voire au-delà… Pourtant chacun savait que ce type de consensus prendrait du temps à émerger, que l’unanimité était improbable au sein du conseil européen : des États membres pratiquent des politiques fiscales déloyales et l’Allemagne – toujours jalouse de ses intérêts nationaux – craint des rétorsions sur ses exportations si elle laissait passer un projet ambitieux.

Les faits nous ont donné raison : les projets de directives européennes ont vu leur portée se réduire et l’accord européen reste inatteignable. Depuis le mouvement des « gilets jaunes », le gouvernement a dû changer de posture, d’autant que d’autres pays comme la Grande-Bretagne décidaient d’agir seuls. Comment laisser les géants du numérique ne pas payer d’impôt, quand notre peuple exige la justice fiscale ? Mais attention à la demi-mesure, à la poudre aux yeux ou à l’hypocrisie (la majorité LREM-MODEM de l’Assemblée nationale a ainsi supprimé la Taxe GAFA le 17 décembre 2018). C’est le sens de la question d’actualité que j’ai posée au gouvernement le 31 janvier 2019 au nom du groupe CRCE : « Les géants du numérique – les GAFAM – paient des impôts dérisoires dans notre pays. Depuis plusieurs années, notre groupe a déposé dans le débat budgétaire des amendements pour stopper cette injustice et ce manque à gagner. Le Sénat, au-delà de nos différences politiques, les a, à plusieurs reprises, votés et récemment encore, lors de la loi de finances. Le gouvernement les a rejetés : on ne pouvait agir qu’au niveau européen, voire à l’OCDE... !?

Certes, c’est indispensable, mais cela n’empêchait pas la France d’agir en précurseur et de façon unilatérale. Sous la pression de l’opinion, vous en convenez désormais et promettez de taxer les GAFAM. Que de temps et d’argent perdus ! Mais cette taxation ne doit pas être symbolique. Le cadre doit être durable : ces entreprises doivent être taxées comme toutes celles installées sur notre territoire. Alors proposerez-vous, comme le Sénat, que les géants du numérique seront considérés comme “établissement stable” en France, dès lors que leur chiffre d’affaires dépasse un certain seuil ? Porterez-vous ensuite cette
exigence à l’OCDE ? Les discussions européennes prévoient une taxe à 3 % sur le chiffre d’affaires. Mais, sous la pression de l’Allemagne, la base prise en compte pour ce chiffre d’affaires a fondu comme neige au soleil ! Initialement, la France pouvait escompter 1 milliard d’euros de recettes, en rythme de croisière. Avec l’accord franco-allemand – que vous avez hélas ! accepté – elles ne seraient plus que de 400 millions... ce qui, vous en conviendrez est dérisoire au regard de leurs profits ! Alors proposerez-vous une base large de taxation permettant une recette d’un milliard d’euros pour notre pays ? Il en va de la justice fiscale !

Entre citoyens et entreprises, mais aussi entre PME – taxées à 30 % de leurs bénéfices – et les multinationales – seulement 10 %. Il en va enfin des moyens dont la France a besoin pour la solidarité, les services publics et les investissements d’avenir. » Hélas, la répondre du ministre de l’Économie et des
Finances fut plus que décevante : rien sur les établissements stables. Or c’est la seule garantie d’agir dans la durée et d’assurer l’égalité de traitement avec les autres entreprises ; l’annonce d’une taxation a minima dont la recette attendue par le gouvernement serait d’environ 500 M€, soit la moitié de ce que l’on pouvait espérer. Le combat continue !

Les dernieres tribunes

Tribunes libres Bruno a été « choqué »

Monsieur le Ministre, je suis toujours d’accord avec ce que vous dites sur l’évasion fiscale, par contre avec ce que vous faites… - Par / 15 octobre 2021

Tribunes libres « On vous adore les maires »

Un petit air de campagne au Congrès des Maires du Nord - Par / 8 octobre 2021

Tribunes libres Le CAC en folie

Raids en série, actions en justice, rumeurs et trahisons... Le capitalisme français ressemble furieusement à un champ de bataille - Par / 1er octobre 2021

Tribunes libres « Zemmour est arrivé – é – é »

Le cavalier condamné qui galope vers la Présidentielle - Par / 24 septembre 2021

Tribunes libres L’Humanifête

Merci l’Humanité ! Le plus beau nom que l’on pouvait donner à un journal… et à une fête - Par / 17 septembre 2021

Tribunes libres Populisme chic

Décryptage des polémiques autour de l’allocation de rentrée scolaire - Par / 10 septembre 2021

Tribunes libres Self-made man ?

Non, Stéphane Bancel, PDG de Moderna, ne s’est pas fait tout seul - Par / 3 septembre 2021

Tribunes libres Le paradis prévu

Quand les GAFAM travaillent au salut de notre espèce - Par / 27 août 2021

Tribunes libres Des vacances très sportives

De Messi à Malonga, dans le sport, on n’est vraiment pas sur la même planète ! - Par / 20 août 2021

Tribunes libres J’aurais dû y penser !

« Imitons les paradis fiscaux au lieu de les dénoncer ». Voilà la trouvaille du siècle ! - Par / 30 juillet 2021

Tribunes libres La fascination du 4ème pouvoir

Les milliardaires cherchent à se réaliser autrement : avec un club de football, une collection d’art ou les médias - Par / 23 juillet 2021

Tribunes libres Milliardaires olympiques

C’est comme si on vivait un ruissellement vers le haut, en l’occurrence, il s’agirait plutôt d’une sévère évaporation. - Par / 16 juillet 2021

Tribunes libres Alors, retraite ou pas retraite ?

On sent bien qu’il en meurt d’envie le Président - Par / 9 juillet 2021

Tribunes libres Désolé d’insister…

Le Président Soleil à l’ombre du CAC40 ! - Par / 2 juillet 2021

Tribunes libres La fabrique à idées

Plongée au cœur du syndicat du fric - Par / 25 juin 2021

Tribunes libres Les Échos ou Lexomil ?

Une dose des « Échos », puis une gorgée de l’Humanité et de Liberté Hebdo… ça vous donne une pêche d’enfer ! - Par / 11 juin 2021

Tribunes libres Hey Joe, un petit coup de mou ?

Taxer les multinationales à un taux minimum de 21%, et changer d’avis - Par / 4 juin 2021

Tribunes libres La Commune de Paris, d’hier à aujourd’hui

Une commémoration dont il a été très peu question dans le débat public - Par / 28 mai 2021

Tribunes libres La République en sous-traitance

Prenons garde qu’une République sous-traitée, ne finisse pas mal traitée ! - Par / 14 mai 2021

Tribunes libres Carrefour des luttes

Bonne santé de la grande distribution - Par / 7 mai 2021

Tribunes libres Du nouveau à l’Ouest ?

Biden veut instituer un impôt mondial minimum pour les multinationales - Par / 30 avril 2021

Tribunes libres Quand la dette s’annule !

Pour les entreprises d’accord mais pourquoi pas pour l’État ? - Par / 23 avril 2021

Tribunes libres Combattre la précarisation des jeunes

Lutter contre l’uberisation et réfléchir à un vrai droit au revenu - Par / 20 avril 2021

Tribunes libres Macron pourfend les inégalités !

Ce n’est pas en supprimant l’ENA que l’on combat les inégalités - Par / 16 avril 2021

Administration