Justice et police

Le droit existant permet déjà de protéger les policiers quand ils sont réellement menacés

Lois

Sécurité globale : article 24

Par / 18 mars 2021
Mes chers collègues, les arguments peuvent paraître redondants, mais l’affaire est importante. La crise de notre République procède aussi d’une distance croissante entre une partie de la population et nos forces de police. Il faut donc renouer la confiance réciproque. Or ce n’est pas en mettant en place des dispositifs qui cachent davantage les réalités et en permettant que les forces de l’ordre, au motif de la provocation à l’identification, puissent s’opposer à des prises d’images que l’on réglera ce problème. Tout d’abord, on peut s’étonner que les autorités policières et l’ensemble de l’État ne se (...) Lire la suite

Bio Express

Marie-Noëlle Lienemann

Sénatrice de Paris
Membre de la commission des Affaires économiques
Elue le 25 septembre 2011
En savoir plus

Dernieres vidéos

180 000

postes d’agents du service public ont été perdus entre 2006 et 2018.

Administration