Tribunes libres

Parues dans la presse ou dans le journal du groupe, retrouvez ici les tribunes libres signées par les membres du groupe CRC.

211

Une modernisation qui se fait toujours attendre

Education et recherche

Enseignement professionnel

Par / 18 décembre 2015

Tribune parue dans le n°97 d’Initiatives.

Alors que 2016 marquera les 30 ans du baccalauréat professionnel, cette filière d’enseignement est toujours en mal de revalorisation. Et le projet de loi finances pour 2016 n’est guère ambitieux pour ces élèves. Les crédits pédagogiques baissent pour la deuxième année consécutive, malgré des prévisions d’effectifs d’élèves à la hausse ; la réforme de la taxe d’apprentissage a impacté les capacités pédagogiques de certains lycées. Dans le même temps, le budget consacré à l’apprentissage est, lui, stable alors que le nombre d’apprentis ne cesse de diminuer dans les niveaux 4 et 5. C’est pourquoi à l’occasion du (...) Lire la suite

Le scandale étouffé du Crédit d’impôt recherche

Rapport censuré de la commission d’enquête sénatoriale

Par / 9 juillet 2015
Brigitte Gonthier-Maurin, sénatrice des Hauts-de-Seine, ancienne rapporteure de la commission d’enquête sénatoriale sur la réalité du (...) Lire la suite

Un dispositif trop peu évalué

Crédit d’impôt recherche

Par / 30 avril 2015
Tribune parue dans le numéro 94 d’Initiatives. Depuis le mois de janvier dernier, je conduis mon travail de rapporteure de la (...) Lire la suite
La dernière proposition de loi
Toutes nos propositions

L’enseignement supérieur, un investissement nécessaire à l’avenir des pays européens

Europe 2020

Par / 9 novembre 2016
Proposition de résolution européenne. En adoptant la stratégie « Europe 2020 » le 17 juin 2010, le Conseil européen a voulu corriger les défauts de la stratégie de Lisbonne (...) Lire la suite

Bio Express

Brigitte Gonthier-Maurin

Ancienne sénatrice des Hauts-de-Seine
Vice-présidente de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication
Elue le 29 juin 2007
En savoir plus

Dernieres vidéos

7500 postes

d’enseignants du secondaire ont été supprimés durant ce quinquennat.

Administration