Budget et fiscalité

Une augmentation en trompe-l’oeil liée aux Jeux Olympiques de 2024

Finances

Projet de loi de finances pour 2020 : sport, jeunesse et vie associative

Par / 28 novembre 2019
Monsieur le président, madame la ministre, monsieur le secrétaire d’État, mes chers collègues, le budget du sport, derrière une augmentation en trompe-l’œil principalement allouée aux dépenses des jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 – et d’ailleurs insuffisante pour cet objectif –, traduit une dégradation continue du sport français qui inquiète ses acteurs. Restera-t-il un ministère des sports dans quelques années, notamment après 2024 ? C’est la première question qu’on est en droit de se poser, non seulement en raison de la nouvelle suppression de 42 postes en son sein, mais aussi du fait de la menace, (...) Lire la suite

Vous n’avez pas pris la mesure du malaise enseignant

Projet de loi de finances pour 2020 : enseignement scolaire

Par / 27 novembre 2019
Monsieur le ministre, vous présentez ce projet de budget sous l’angle d’une augmentation des moyens de l’éducation nationale. (...) Lire la suite

Le groupe CRCE vous avait pourtant alertée à chaque occasion sur les conséquences de cette mesure

Mesures d’urgence économiques et sociales : article 3

Par / 21 décembre 2018
Cet amendement vise à prolonger jusqu’à 2022 l’annulation de la hausse de la CSG prévue par cet article. La loi de financement de la (...) Lire la suite

Les autres interventions

Finances Les secteurs de l’information et des médias sont eux aussi mis en cause

Loi de finances pour 2019 : médias, livre et industries culturelles - Par / 4 décembre 2018

Finances L’État renonce à assurer un service public du sport

Loi de finances pour 2019 : sport, jeunesse et vie associative - Par / 2 décembre 2018

Administration