L’accès à l’eau potable et à l’assainissement est un droit vital

Aménagement du territoire et développement durable

Gratuité des premiers volumes d’eau potable

Par / 15 avril 2021

Rapporteur de la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable.

C’est le premier texte que je suis chargé de rapporter : je me jette donc à l’eau... (Sourires) Les auditions ont montré que l’accès à l’eau potable et à l’assainissement est un droit vital, dont dépendent la survie mais aussi la santé, l’hygiène et la dignité. Les données sont alarmantes, les chiffres vertigineux. C’est le défi du siècle. La relative abondance de l’eau en France nous cache l’urgence à agir et les effets de l’exclusion de l’eau. Quoi de plus banal qu’un robinet ou une fontaine ? Je suis née à quatre kilomètres du bourg de Plufur, dans les Côtes d’Armor ; mes petits camarades qui habitaient le (...) Lire la suite

Quand reconnaîtrons-nous que l’agriculture doit être sortie de l’univers de la concurrence ?

Loi Égalim

Par / 13 avril 2021
Monsieur le ministre, vous nous dites qu’il faut avoir le courage de revenir sur un certain nombre de dispositifs de la LME ; vous nous (...) Lire la suite

Ce texte est en décalage avec les enjeux environnementaux

Vignette « collection » pour les véhicules d’époque

Par / 11 mars 2021
Monsieur le président, monsieur le ministre, mes chers collègues, les amoureux de belles jantes et de carrosseries brillantes voient les (...) Lire la suite
La dernière proposition de loi
Toutes nos propositions

Nous demandons la gratuité des premiers volumes d’eau potable

Garantie effective du droit à l’eau

Par / 2 mars 2021
En 2006 la loi sur l’eau et les milieux aquatiques (LEMA) a affirmé dans son article premier l’existence d’un droit à l’eau en indiquant que « l’usage de l’eau appartient à tous et (...) Lire la suite

Bio Express

Gérard Lahellec

Sénateur des Côtes-d'Armor
Membre de commission de l'Aménagement du territoire et du développement durable
Elu le 27 septembre 2020
En savoir plus

Dernieres vidéos

36 %

des personnes éligibles au RSA ne le perçoivent pas parce qu’elles ne le demandent pas.

Administration