Environnement

Ces agences essentielles font pourtant les frais d’une cure d’austérité drastique

Les débats

Agences de l’eau

Par / 25 janvier 2022
Madame la secrétaire d’État, les agences de l’eau remplissent des missions essentielles dans le contexte du dérèglement climatique et de la nécessaire adaptation des territoires. Pour autant, ces agences font les frais d’une cure d’austérité drastique. Les chiffres sont terrifiants : dix années de baisses d’effectifs continues, soit une suppression de 21 % de leurs emplois ! Alors que les missions des agences ont été largement étendues au fil des évolutions législatives afin de prendre en compte les thématiques de la biodiversité et du changement climatique, leurs moyens financiers n’ont pas suivi cet (...) Lire la suite

Il s’agit de produire un sursaut majeur avant l’hécatombe du vivant sur cette planète

Nécessité d’un accord ambitieux lors de la COP26

Par / 2 novembre 2021
Madame la présidente, madame la secrétaire d’État, mes chers collègues, je me permets de commencer par une remarque de forme s’agissant de (...) Lire la suite

Cette loi Climat n’est qu’un empilement de mesures anecdotiques

Lutte contre le dérèglement climatique : conclusions de la CMP

Par / 20 juillet 2021
Monsieur le président, madame la ministre, mes chers collègues, à l’issue de longues heures de discussion en séance publique, puis en (...) Lire la suite

Les autres interventions

Aménagement du territoire et développement durable Une loi déjà obsolète au regard des engagements internationaux de la France

Lutte contre le dérèglement climatique : article additionnel avant le titre Ier A - Par / 14 juin 2021

Finances Un décalage entre les déclarations d’intention et les faits

Loi de finances pour 2021 : écologie - Par / 27 novembre 2020


Bio Express

Marie-Claude Varaillas

Sénatrice de Dordogne
Membre de la commission de l'Aménagement du territoire et du développement durable
Elue le 27 septembre 2020
En savoir plus

Dernieres vidéos

7 milliards d’euros

C’est le montant des contrats d’assurance emprunteur, détenus à 88 % par les banques elles-mêmes.

Administration