Droits de l’homme

Ne touchez pas au droit de grève

Affaires sociales

Par / 15 avril 2024

Pour la deuxième fois en moins d’un an, nous voici à nouveau invités à légiférer pour remettre en cause l’exercice du droit de grève dans les transports. Après les contrôleurs aériens, cette fois ci, c’est en raison d’un mouvement social ayant touché les contrôleurs de la SNCF que l’on veut porter atteinte à l’exercice de ce droit constitutionnel.

C’est ainsi donc en France : à chaque fois que l’on traverse une turbulence on légifère. Cet empressement à vouloir remettre en cause le droit de grève tranche avec la lenteur de considérer la situation en amont de ces mouvements. En 2022, le TGV affichait un taux de retard de 14,3% En 2023, la conclusion du bilan annuel de l’Autorité de la qualité de service dans les transports le soulignait : « la ponctualité de l’ensemble des services ferroviaires s’est globalement dégradée, que ce soit par rapport à 2019 ou 2021. La Cour des Comptes dit la même chose pour les transports (…) Lire la suite

Bio Express

Marie-Claude Varaillas

Sénatrice de Dordogne
Membre de la commission de l'Aménagement du territoire et du développement durable
Elue le 27 septembre 2020
En savoir plus

Dernieres vidéos

1 Milliard

En 2021, les sommes consacrées aux cabinets de conseil privé ont atteint 1 milliard d’euros

Administration