Groupe CRCE Michelle Gréaume Sénatrice du Nord

International

La multiplication des zones franches a freiné le développement des entreprises locales

Affaires étrangères et défense

Projet de loi de programmation relatif au développement solidaire : article 1er A

Par / 11 mai 2021
Comme le précédent, cet amendement vise un problème central de cohérence dans notre politique internationale. D’un côté, ce projet de loi défend l’idée de favoriser le développement des pays, au premier rang desquels les moins avancés, notamment leurs services fiscaux et leurs entreprises. Cet objectif est nécessaire pour assurer, à terme, l’autosuffisance de ces États, qui ne demandent que cela. À ce titre, l’alinéa 147 du cadre de partenariat global résume assez bien la situation : l’Afrique dispose d’une population en croissante augmentation et jeune et, si les conditions étaient réunies, elle pourrait (...) Lire la suite

La France doit-elle mettre de l’huile sur le feu ou contribuer à l’apaisement ?

Taïwan

Par / 6 mai 2021
Madame la présidente, monsieur le secrétaire d’État, mes chers collègues, cette proposition de résolution nous invite à soutenir la décision (...) Lire la suite

Destructions par Israël d’infrastructures financées par la France et l’Union européenne en Cisjordanie occupée

Question écrite au ministre de l’Europe et des affaires étrangères

Par / 3 décembre 2020
Question publiée au Journal Officiel le 3 décembre 2020 Mme Michelle Gréaume attire l’attention de M. le ministre de l’Europe et des (...) Lire la suite

Les autres interventions

Les questions écrites Situation des Palestiniens de Jérusalem

Question écrite au ministre de l’Europe et des affaires étrangères - Par / 3 décembre 2020

Finances Le Quai d’Orsay a perdu 53 % de ses effectifs en trente ans

Loi de finances pour 2021 : action extérieure de l’État - Par / 27 novembre 2020


Bio Express

Michelle Gréaume

Sénatrice du Nord
Membre de la commission des Affaires étrangères, de la défense et des forces armées
Elue le 24 septembre 2017
En savoir plus

Dernieres vidéos

180 000

postes d’agents du service public ont été perdus entre 2006 et 2018.

Administration