Immigration

Ni les urgences ni les problèmes d’avenir ne sont traités

Les débats

Crise migratoire : quelle gestion européenne ?

Par / 30 octobre 2018
Monsieur le ministre, ce débat est nécessaire, car la gestion de la crise migratoire a été et demeure, à nos yeux, calamiteuse et indigne, avec des conséquences humaines et politiques qui sont chaque jour plus inquiétantes en Europe. Ni les urgences ni les problèmes d’avenir ne sont traités. Les urgences humanitaires ne sont toujours pas prises en charge dignement, ni en mer Méditerranée, où 15 000 migrants sont morts depuis 2014, ni aux frontières, qu’elles soient intra-européennes ou extra-européennes. Et c’est le rejet, la haine, le racisme, la répression qui continuent de progresser dans toute (...) Lire la suite

Prendre des mesures pour garantir la continuité du service public et le respect de l’état de droit

Fermeture du service « étrangers » de la préfecture de Mayotte

Par / 18 septembre 2018
Question écrite n° 06922 M. Pierre Laurent attire l’attention de M. le ministre d’État, ministre de l’intérieur sur la fermeture du (...) Lire la suite

Un immobilisme de l’État contribuant à la dégradation de la situation

Places proposées pour l’accueil de migrants

Par / 5 février 2018
Question écrite n° 03161 M. Pierre Laurent attire l’attention de M. le ministre d’État, ministre de l’intérieur, sur les 3 500 places (...) Lire la suite

Les autres interventions

Les questions écrites La nécessité de réponses pérennes

Situation des migrants et réfugiés dans les Alpes-Maritimes - Par / 14 février 2017

Les questions écrites Un outil de développement de la citoyenneté à préserver

Ateliers socio-linguistiques pour l’apprentissage du français - Par / 9 juin 2016

Les questions écrites Situation de réfugiés et de migrants

Question écrite n° 16828 - Par / 9 juin 2015


Bio Express

Pierre Laurent

Sénateur de Paris - Secrétaire national du PCF
Membre de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, ainsi que de la commission des affaires européennes
Elu le 20 mai 2012
En savoir plus

Dernieres vidéos

70 000

C’est le nombre de postes en moins prévu dans la fonction publique territoriale par le gouvernement. La réforme annoncée prévoit également la suppression de 50 000 fonctionnaires d’État.

Administration