Groupe CRCE Pierre Laurent

Immigration

Prendre des mesures pour garantir la continuité du service public et le respect de l’état de droit

Les questions écrites

Fermeture du service « étrangers » de la préfecture de Mayotte

Par / 18 septembre 2018

Question écrite n° 06922

M. Pierre Laurent attire l’attention de M. le ministre d’État, ministre de l’intérieur sur la fermeture du service « étrangers » de la préfecture de Mayotte. Cet état de fait a des conséquences préjudiciables pour toutes les personnes dans l’attente de la délivrance ou du renouvellement d’un visa ou d’un titre de séjour. Parmi ces conséquences préjudiciables on peut citer la perte d’emploi pour de nombreux étrangers en situation régulière de longue date et une mise en cause d’un accès aux soins même pour des personnes atteintes de maladies graves et chroniques ainsi que l’impossibilité d’accès à des formations (...) Lire la suite

Un immobilisme de l’État contribuant à la dégradation de la situation

Places proposées pour l’accueil de migrants

Par / 5 février 2018
Question écrite n° 03161 M. Pierre Laurent attire l’attention de M. le ministre d’État, ministre de l’intérieur, sur les 3 500 places (...) Lire la suite

La nécessité de réponses pérennes

Situation des migrants et réfugiés dans les Alpes-Maritimes

Par / 14 février 2017
Question écrite n° 25127 M. Pierre Laurent attire l’attention de M. le ministre de l’intérieur sur la situation des migrants et réfugiés (...) Lire la suite

Les autres interventions

Les questions écrites Un outil de développement de la citoyenneté à préserver

Ateliers socio-linguistiques pour l’apprentissage du français - Par / 9 juin 2016

Les questions écrites Situation de réfugiés et de migrants

Question écrite n° 16828 - Par / 9 juin 2015


Bio Express

Pierre Laurent

Sénateur de Paris - Secrétaire national du PCF
Membre de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, ainsi que de la commission des affaires européennes
Elu le 20 mai 2012
En savoir plus

Dernieres vidéos

15 000

êtres humains sont morts en tentant de traverser la Méditerranée ces trois dernières années.

Administration