Groupe CRCE Pierre Laurent Sénateur de Paris

Défense

Des restrictions d’accès qui peuvent avoir des conséquences extrêmement dommageables

Les questions orales

Communication des archives de la Défense Nationale

Par / 26 mai 2020
COMMUNICATION DES ARCHIVES DE LA DÉFENSE NATIONALE M. le président. La parole est à M. Pierre Laurent, auteur de la question n° 1149, adressée à Mme la ministre des armées. M. Pierre Laurent. Madame la secrétaire d’État, ma question porte sur l’accès aux archives historiques. Je souhaite attirer votre attention sur les conséquences néfastes du décret du 2 décembre 2019, qui rend plus restrictive l’application de l’instruction générale interministérielle n° 1300 de 2011. D’innombrables documents de la période 1940-1970 tamponnés « secret », jusqu’ici accessibles librement, sont de nouveau soumis à une (...) Lire la suite

La recherche historique ne doit pas être entravée

Réglementation concernant la communication des archives

Par / 20 février 2020
Question orale sans débat n° 1149S Publiée le : 27/02/2020 Texte de la question : M. Pierre Laurent attire l’attention de Mme la (...) Lire la suite

L’OTAN est unilatérale et anachronique

Situation et rôle de l’OTAN

Par / 12 décembre 2019
Monsieur le président, monsieur le ministre, mes chers collègues, notre groupe a demandé ce débat sur l’OTAN au lendemain de l’offensive (...) Lire la suite

Les autres interventions

Affaires étrangères et défense L’adhésion d’un 30e pays à l’OTAN est dangereusement anachronique

Accession de la République de Macédoine du Nord à l’OTAN - Par / 17 octobre 2019

Les questions écrites Une ouverture des archives nécessaire

Utilisation des armes chimiques au cours des guerres coloniales - Par / 26 avril 2018


Bio Express

Pierre Laurent

Sénateur de Paris
Vice-président de la commission des Affaires étrangères, de la défense et des forces armées ; membre de la commission des affaires européennes
Elu le 20 mai 2012
En savoir plus

Dernieres vidéos

4,5 milliards d’euros

manquent chaque année dans les caisses de l’État du fait de la suppression de l’ISF.

Administration